En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Tolga AKMEN / AFP
Case prison
Financements libyens : Alexandre Djouhri placé à nouveau en détention
Publié le 27 février 2018
L'homme d'affaires franco-algérien a été placé en garde à vue par la justice britannique lundi 26 février, par peur de le voir s'échapper.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'homme d'affaires franco-algérien a été placé en garde à vue par la justice britannique lundi 26 février, par peur de le voir s'échapper.

Arrêté le 7 janvier dernier, Alexandre Djouhri avait réglé la caution d'1,1 million d'euros demandée par la justice britannique et vivait depuis sous contrôle judiciaire dans l'appartement de sa fille à Londres (ville dont il ne pouvait partir). En attente d'une audience fixée pour déterminer si la justice allait le livrer aux autorités françaises ou pas, les Anglais ont semble-t-il craint une évasion et ont donc décidé de le remettre en prison. 

Alexandre Djouhri, surnommé "Monsieur Alexandre", est soupçonné d'avoir été un des plus actifs acteurs dans le présumé financement par Mouammar Kadhafi de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.

 
Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Travaux à Paris : « Je creuse donc je suis ! »
02.
Une série d’erreurs serait à l'origine de l’incendie de Notre-Dame de Paris
03.
Les médecins de Britney Spears dévoilent la vérité sur son hospitalisation
04.
Les princes William et Harry n’auraient jamais dû s’appeler ainsi
05.
Pourquoi la France est malade de son immobilier
06.
Sauver la France en travaillant plus, pourquoi pas… Pourquoi le diagnostic initial ne correspond que de loin à la réalité vécue par les Français
07.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
05.
Tous végétariens ou vegans ? Quand l’OMS met le hola sur les régimes universels écologiques
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
02.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
05.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Borgowrio
- 27/02/2018 - 17:50
Calomniez , il en reste toujours quelque chose
Présumé , présumé ... Pas présumé innocent en tout cas . Ne pourrait t'on pas attendre d'avoir l'ombre d'une preuve ... Après l'abandon de la piste Takieddine , où , Ruquier a brandi dans son émission une preuve qui s'est avérée fausse . Devinez qui pousse derrière tout ça .... Le fameux parquet financier créé par Hollande pour faire contrefeux à l'affaire Cahuzac
Pharamond
- 27/02/2018 - 16:10
Fake news
Ce "financement- Kadhafi" à N.Sarkozy ne résiste pas à un examen critique,même sommaire. Ainsi,N.Sarkozy,homme politique expérimenté,longtemps Ministre de l'intérieur,de ce fait,fin connaisseur de ce qui existe de services spéciaux officiels et officieux,en France et étrangers,leurs dynamiques,les risques de fuites accidentelles, ou intentionnelles, aurait conclu un deal avec un personnage erratique,irresponsable comme Kadhafi,sans envisager que celui-çi l'utiliserait contre lui? On ne sache pas que N.Sarkozy,dont même ses adversaires reconnaissent son intelligence, soit suicidaire pour agir ainsi.Fake news!