En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

06.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

07.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
light > Société
Une heure de couvre-feu en plus !
Tout ce qu'il faut savoir sur le changement d'heure (eh oui, c'est ce weekend !)
il y a 8 heures 4 min
pépites > Politique
Voix de gauche
François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"
il y a 8 heures 42 min
pépites > Religion
Réforme
Le CFCM veut améliorer la formation des imams et mettre sur pied un plan anti-radicalisation
il y a 11 heures 25 min
décryptage > Politique
Indirect

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

il y a 12 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les entrepreneurs de légende français" : les trajectoires d’une large palette d’entrepreneurs français retracées avec brio

il y a 13 heures 26 min
décryptage > Education
D'un autre temps

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

il y a 16 heures 11 min
décryptage > Santé
Danger

Notre cerveau préfère les histoires qui finissent bien, nous devrions pourtant nous en méfier

il y a 16 heures 22 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite
il y a 16 heures 43 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

L’influence de la fonction publique et des fonctionnaires sur la vie politique : aux racines d'un mal français

il y a 17 heures 22 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Conseils à l’usage des gens “normaux” en couple avec un surdoué

il y a 17 heures 29 min
pépite vidéo > Politique
Concours de punchlines
"Quelles sont vos propositions ?" Olivier Véran s'agace face aux députés
il y a 8 heures 24 min
pépites > Terrorisme
Glacant
Professeur décapité : le tueur a cherché d’autres cibles sur les réseaux sociaux
il y a 10 heures 26 min
pépites > Justice
Justice
Conflit d'intérêt : Eric Dupond-Moretti écarté de l'enquête visant le PNF
il y a 12 heures 18 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Inhumain" : De la bande dessinée à grand spectacle, mais...

il y a 13 heures 20 min
décryptage > France
Faut que ça saigne

"Jérémy Breaud on va te décapité" : l'odeur du sang attire toujours les hyènes...

il y a 16 heures 4 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit
il y a 16 heures 19 min
décryptage > Education
Témoignages

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

il y a 16 heures 34 min
décryptage > International
A l’insu de son plein gré ou non

Donald Trump a un bilan majeur en matière de politique étrangère et voilà pourquoi

il y a 16 heures 47 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Oubliez astéroïdes et guerres nucléaires : au XXIe siècle, le principal danger pour l'humanité est les pandémies et maladies infectieuses

il y a 17 heures 25 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment l'idéologie du droit à la différence a fait basculer les banlieues dans le ressentiment identitaire et racial

il y a 17 heures 29 min
© Thomas KIENZLE / AFP
© Thomas KIENZLE / AFP
Histoire

Pologne : le Premier ministre fait scandale en parlant d'"auteurs juifs" de la Shoah

Publié le 18 février 2018
"Il y avait des auteurs polonais, tout comme il y avait des auteurs juifs" de la Shoah, a déclaré le Premier ministre polonais.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Il y avait des auteurs polonais, tout comme il y avait des auteurs juifs" de la Shoah, a déclaré le Premier ministre polonais.

Le Premier ministre est au coeur d'une polémique internationale depuis ce samedi. Lors de la Conférence de Munich pour la sécurité, il est revenu sur la loi polonaise votée en février, prévoyant des peines de prison pour quiconque laisserait entendre que la Pologne a été complice de l'Holocauste.

Le Premier ministre Mateusz Morawiecki était interrogé par un journaliste israélien, Ronen Bergman, qui lui a demandé s’il serait puni en Pologne en racontant l’histoire de membres de sa famille, déportés après avoir été dénoncés à la Gestapo par leurs voisins polonais.

"Evidemment, cela ne sera pas puni, on ne sera pas considéré comme un délinquant si l'on dit qu'il y a eu des auteurs polonais, comme il y a eu des auteurs juifs, des auteurs russes, des auteurs ukrainiens et pas seulement des auteurs allemands", a répondu le Premier ministre. "Bien sûr qu’il n’y aura pas de poursuites contre les gens qui disent qu’il y avait des auteurs polonais, car il y en avait. Mais nous ne pouvons mélanger auteurs et victimes car ce serait une insulte envers tous les Juifs et tous les Polonais qui ont tant souffert pendant la Seconde Guerre mondiale", a-t-il ajouté.

Plusieurs participants à l'échange ont dénoncé des propos "scandaleux", dont le Premier ministre israélien, présent également à la Conférence de Munich. "Les propos du Premier ministre polonais ici à Munich sont insultants. Il y a là un problème de compréhension de l'histoire et un manque de sensibilité à l'égard de la tragédie de notre peuple", a déclaré Benjamin Netanyahu. "Je compte bien en parler avec lui sur-le-champ", a-t-il dit.

Les Polonais refusent le recours à des formules comme "camps de la mort polonais", qui sous-entendent que la Pologne est responsable des camps d'extermination ouverts par les nazis sur son territoire, comme Auschwitz, Treblinka ou Sobibor. Si 3 millions des 3,2 millions de Juifs qui visaient en Pologne ont été exterminés pendant la guerre, ainsi que 1,9 millions de civils polonais non Juifs, le centre israélien Yad Vashem précise qu'entre 30.000 et 35.000 juifs ont été sauvés grâce à l'aide de Polonais et que 6.700 Polonais ont été qualifiés de "Justes parmi les Nations", soit le contingent le plus important d'un pays.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Paul Emiste
- 19/02/2018 - 05:33
Et oui ...
C´est ça le probleme avec les vérités d´état, on ne peut plus en dévier d´un iota sans être montré du doigt voir insulté.
Est ce que le struthof était un camp de concentration français? Non bien sûr.
Atlante13
- 18/02/2018 - 19:36
Et l'histoire, la vraie,
semble donner en partie raison au ministre polonais. Il serait peut-être temps; 75 ans après, que les juifs cessent de s'abriter derrière la Shoah, et regardent enfin les vérités. Ils ont beaucoup souffert, beaucoup donné, et c'est inadmissible, mais il ne suffit pas pour autant tout mettre sur le dos des allemands, beaucoup d(autres y ont participé. Il serait, peut-être temps, de voir toute l'histoire. Cela ne retirera rien à la compassion que nous devons tous aux victimes et a l'horreur des crimes commis.