En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
Contre-pied
Pour l’historien Stéphane Courtois, Raymond Aubrac était "un agent communiste"
Publié le 13 avril 2012
Une voix discordante s’est élevée dans le concert de louanges et d’hommages, après la mort du résistant mardi 6 avril.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une voix discordante s’est élevée dans le concert de louanges et d’hommages, après la mort du résistant mardi 6 avril.

Admiré pour son rôle de résistant pendant la seconde guerre mondiale, Raymond Aubrac était également loué pour ses activités pédagogiques auprès des collégiens et des lycéens, auxquels il portrait un message d’engagement citoyen.

L’historien du communisme Stéphane Courtois a souhaité nuancer le portrait d’Aubrac. Pour lui, Raymond Aubrac était « Un agent soviétique, mais pas au sens où il aurait travaillé pour les services d'espionnage de l'Union soviétique. Il était plutôt un membre important du réseau communiste international, un sous-marin communiste si l'on veut. »

Mais le chercheur n’a pas vraiment de preuves de ce qu’il avance, et pour cause : le résistant a toujours démenti formellement toute affiliation au parti communiste : "Jusqu'au bout, il l'aura nié. C'était un gros poisson de l'appareil, très bien camouflé, en particulier derrière l'image de son épouse Lucie."

"Il faisait partie de ce qu'on appelle les "hors-cadres", des gens de haut niveau dont le PCF n'avait pas besoin qu'ils prennent leur carte. Ils leur étaient plus utile à l'extérieur. Aubrac était un ingénieur, sorti de l'Ecole des Ponts et Chaussées, et le PCF ne voulait pas le mettre en avant" , explique Courtois.

Mais certains évènements ne trompent pas selon l'historien, qui rappelle que le dirigeant communiste Hô Chi Minh "fut hébergé par les Aubrac à la demande de Jacques Duclos" lors de sa venue en France en 1946.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Cet autre mea culpa que devrait envisager Emmanuel Macron pour préserver la fin de son quinquennat
05.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
06.
La droite s'insurge contre un nouveau clip raciste et haineux du rappeur Nick Conrad
07.
L'association WWF accusée de soutenir des programmes de stérilisation forcée aux abords de parcs nationaux en Afrique et en Inde
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
04.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
05.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
04.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
05.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
06.
PMA : faut-il vraiment assumer toutes les évolutions de la société comme le prône Edouard Philippe ?
Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
broke
- 16/04/2012 - 14:21
Pas de preuves ?
Pourquoi Atlantico a-t-il cru bon d'écrire que Courtois n'a "pas vraiment de preuve de ce qu'il avance", en omettant l'un des éléments plus importants de l'entretien paru dans Marianne : à savoir que Aubrac était à la tête de la Berim, un "bureau d'études" téléguidé par l'URSS dont il est avéré qu'il servait à financer le PCF ? Pourquoi Atlantico ne reprend-il rien non plus des éléments relatifs à l'affaire de l'arrestation de Jean Moulin ?
Pixys
- 14/04/2012 - 18:44
@Rhytton
le capitalisme, c'est l'exploitation de l'homme par l'homme! Le communisme, c'est l'inverse.
Tout à fait c'est pour ça que le capitalisme doit être maîtrisé. La seule chose qui importe est le libre arbitre et la liberté individuelle. Mais bien que cette notion de liberté doit être supérieure à la Loi, il faut malgré tout l'encadrer pour ne pas tomber dans l'anarchie.

Quant au communisme et ses dérivés (socialisme compris), ce n'est que mensonge. Mensonge d'autant plus dangereux qu'il se cache derrière des intentions "sociale" et de "paradis sur Terre". Les socialiste français font du social avec l'argent des autres, c'est trop facile. Rappelez moi combien gagne M. Hollande ? Je ne l'ai pas vu accueillir beaucoup de sans-papiers chez lui... Et puis, c'est vrai qu'il n'aime pas les riches.
Skagerrak
- 14/04/2012 - 09:38
laRésistance , les communistes .
Il est vrai que de nombreux communistes ont l'arrogance de soutenir qu'il n'y avait qu'eux dans la Résistance . Mais l'Histoire est là , et de Gaulle en premier !