En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Ubuesque

Sécurité routière : il est interdit de téléphoner au volant... même si le véhicule est à l'arrêt

Publié le 03 février 2018
"Un automobiliste peut être sanctionné pour l’usage du téléphone tenu en main alors qu’il est en stationnement", a jugé ce vendredi la Cour de cassation.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Un automobiliste peut être sanctionné pour l’usage du téléphone tenu en main alors qu’il est en stationnement", a jugé ce vendredi la Cour de cassation.

Si vous aviez l'habitude de vous garer sur le bord de la route pour passer un coup de fil, méfiance ! En effet, un conducteur en stationnement peut être verbalisé et sanctionné s'il se fait prendre le téléphone à la main, peu importe son état de circulation, a jugé vendredi la Cour de cassation.

La Cour  a jugé qu'un véhicule à l'arrêt, moteur arrêté, peut être regardé "comme étant toujours en circulation". Néanmoins, pour que le véhicule arrêté, moteur coupé, soit considéré comme étant en circulation, il faut qu’il soit sur une voie de circulation (qu'il gêne ou non la circulation) et non sur une place de parking. 

Cette décision survient suite au cas d'un conducteur au téléphone garé sur la voie de droite d'un rond-point peu passant. Il avait écopé d'une amende qu'il contestait. La Cour a jugé que l'amende était justifiée, dans la mesure où il était toujours sur une voie de circulation et qu'il aurait dû se garer sur une place appropriée.

Il existe une exception à cette règle : un automobiliste qui voit sa voiture tomber en panne sur la voie de circulation, peut utiliser son téléphone portable.

Pou rappel, l'utilisation d'un téléphone portable au volant est une infraction punie d’une amende de 135 euros et de la perte de trois points de permis de conduire pour trois ans.

 
Vu sur : Lu sur Actu.fr
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

04.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

05.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

06.

Le G7 du blabla politico-diplomatique qui ne sert à rien, sauf à permettre aux dirigeants de se parler et ça, c’est primordial

07.

Incendie en Amazonie : on vient d’inventer la politique magique !

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

05.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 03/02/2018 - 19:31
La voie de droite d’un rond-point...peu passant????
Il y a vingt ou trente ans, personne n’aurait osé s'arrêter au milieu d’un rond-point, connaissant la dangerosité de ce type d’infrastructure routière... Mais aujourd’hui, après déliquescence socialaud-macroniste, les conducteurs font n’importe quoi, des débiles ayant montré la voie...près de chez-moi, on trouve régulièrement des voitures arrêtées dans un rond-point très passant, celui-là, mais proche d’une supérette où les conducteurs vont faire leurs courses, en ayant la flemme de garer leur voiture en lieu sûr... des débiles mentaux!
Le gorille
- 03/02/2018 - 19:18
Trompeur
Oui, Grégoire 25... Vous avez raison. Vraiment trompeur qu'il est ce titre !
Bref : le jugement du cas particulier est justifié ! Et ce n'est qu'un cas particulier !
gregoire25
- 03/02/2018 - 13:42
Trompeur
Le titre de l'article est trompeur. Mais après l'avoir lu il semble effectivement logique que stationner sur une voie de circulation pour téléphoner ou sans motif soit sanctionné.