En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

06.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

07.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
light > Société
Une heure de couvre-feu en plus !
Tout ce qu'il faut savoir sur le changement d'heure (eh oui, c'est ce weekend !)
il y a 7 heures 49 min
pépites > Politique
Voix de gauche
François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"
il y a 8 heures 27 min
pépites > Religion
Réforme
Le CFCM veut améliorer la formation des imams et mettre sur pied un plan anti-radicalisation
il y a 11 heures 10 min
décryptage > Politique
Indirect

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

il y a 12 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les entrepreneurs de légende français" : les trajectoires d’une large palette d’entrepreneurs français retracées avec brio

il y a 13 heures 11 min
décryptage > Education
D'un autre temps

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

il y a 15 heures 56 min
décryptage > Santé
Danger

Notre cerveau préfère les histoires qui finissent bien, nous devrions pourtant nous en méfier

il y a 16 heures 7 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite
il y a 16 heures 28 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

L’influence de la fonction publique et des fonctionnaires sur la vie politique : aux racines d'un mal français

il y a 17 heures 7 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Conseils à l’usage des gens “normaux” en couple avec un surdoué

il y a 17 heures 14 min
pépite vidéo > Politique
Concours de punchlines
"Quelles sont vos propositions ?" Olivier Véran s'agace face aux députés
il y a 8 heures 10 min
pépites > Terrorisme
Glacant
Professeur décapité : le tueur a cherché d’autres cibles sur les réseaux sociaux
il y a 10 heures 12 min
pépites > Justice
Justice
Conflit d'intérêt : Eric Dupond-Moretti écarté de l'enquête visant le PNF
il y a 11 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Inhumain" : De la bande dessinée à grand spectacle, mais...

il y a 13 heures 6 min
décryptage > France
Faut que ça saigne

"Jérémy Breaud on va te décapité" : l'odeur du sang attire toujours les hyènes...

il y a 15 heures 49 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit
il y a 16 heures 4 min
décryptage > Education
Témoignages

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

il y a 16 heures 19 min
décryptage > International
A l’insu de son plein gré ou non

Donald Trump a un bilan majeur en matière de politique étrangère et voilà pourquoi

il y a 16 heures 32 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Oubliez astéroïdes et guerres nucléaires : au XXIe siècle, le principal danger pour l'humanité est les pandémies et maladies infectieuses

il y a 17 heures 10 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment l'idéologie du droit à la différence a fait basculer les banlieues dans le ressentiment identitaire et racial

il y a 17 heures 14 min
Paf

Anne Lauvergeon tacle Sarkozy

Publié le 11 avril 2012
L'ancienne dirigeante d'Areva revient sur ses rapports avec le président et Henri Proglio.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancienne dirigeante d'Areva revient sur ses rapports avec le président et Henri Proglio.

Elle publie un livre, La Femme qui résiste. Elle a donc des choses dire, et quelques comptes à régler. Dans un entretien à L'Express, l'ancienne patronne d'Areva, qui a du quitter son poste en juin 2011, révèle notamment quelques unes de ses conversations avec Nicolas Sarkozy. Avec qui elle n'est pas tendre. 

Selon elle, le président de la République lui avait proposé, avant son élection en 2007,  d'entrer dans son gouvernement, au poste qu'elle souhaitait. "Il ne composait pas un gouvernement, il recrutait pour un casting !", écrit l'ancienne dirigeante d'Areva. "Je remplissais nombre de cases : femme, monde économique, industrie, international, Mitterrand, moins de 50 ans... et Areva libérée", explique-t-elle.  Elle assure  également que le président de la République lui avait confié en 2007 , "qu'il ne ferait qu'un mandat, puis qu'il irait gagner de l'argent chez Bouygues". Visiblement, il a changé d'avis, en tout cas sur son nombre de mandat.   

Anne Lauvergeon reproche cinq choses à Nicolas Sarkozy : "avoir voulu fusionner Areva et Alstom pour le compte de Bouygues", ce qui n'a pas eu lieu ; "avoir créé, avec la commission Roussely, une opération détestable pour l'image internationale de la filière nucléaire française" ; "la nomination de Proglio" à la tête d'EDF,avec qui elle n'a pas de bonnes relations (voir plus loin) ; quatrièmement "avoir laissé s'organiser un système de clan, de bandes et de prébendes" ; et enfin "vendre du nucléaire à des pays où ce n'est pas raisonnable". Interrogée sur ce dernier point, elle cite la Libye, estimant que Nicolas Sarkozy a beaucoup insisté pour commercer avec le colonel Kadhafi, jusqu'à l'été 2010, ce qu'Anne Lauvergeon désapprouvait : "la vente de nucléaire s'accompagne de la création d'une autorité de sûreté capable d'arrêter la centrale en cas de problème. Or, dans un tel régime, un président de l'autorité de sûreté qui n'obéit pas est au mieux jeté en prison, au pire exécuté! ".

Selon elle, le chef de l'Etat lui avait proposé également "la direction d'Air France" qu'elle a refusée"puisque Alexandre de Juniac, un des grands amis [de Nicolas Sarkozy], était candidat pour le poste. Il m'a dit : 'Alexandre est un ami, mais il n'a pas le niveau, il ne sera jamais président d'Air France. Il faut être sérieux'", rapporte Anne Lauvergeon.

L'ancienne sherpa de François Mitterrand est également interrogé sur ses relations avec le président socialiste. Et est amenée à le comparer avec l'actuel chef de l'Etat : sous Mitterrand, l'entourage du président avait "une plus grande liberté de parole et d'actes" dit-elle. A l'inverse, elle estime que "Nicolas Sarkozy a des intuitions globales, mais, en même temps, il veut faire du micromanagement. Et il ne s'entoure, contrairement à François Mitterrand, que de personnalités venant du même moule, préfets, inspecteurs des finances - à quelques exceptions près. Je crois qu'il a un vrai problème : il place tout sur le terrain de l'affectif". C'est de là que vient, selon Anne Lauvergeon, "l'allergie profonde" du président pour "les contre-pouvoirs, les corps intermédiaires, les contradicteurs".

Enfin, Anne Lauvergeon ne manque pas non plus d'écorcher Henri Proglio, actuel patron d'EDF. Selon elle, à sa nomination, "il est arrivé en se proclamant capitaine (de l'équipe de France nucléaire), en refusant systématiquement de passer le ballon et en taclant ses coéquipiers. A peine nommé, il a critiqué publiquement la filière, qu'il connaissait fort peu, prônant le démantèlement d'Areva. Pour se sentir aussi fort, il fallait bien qu'un axe d'airain se constitue, fait de politiques et d'intermédiaires afin de servir ses intérêts".

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
odilette
- 14/04/2012 - 21:37
le dingue voulait filer le nucleqjre à Khadafi
au fou! retirons lui le bouton rouge tout de suite
le Gône
- 12/04/2012 - 07:37
@Tuffgongle demeuré est de retour..
un commentaire une grosse merde..c'est signé ca!!
Tuffgong
- 11/04/2012 - 23:47
Magouilles et
Magouilles et irresponsabilité.
Deux traits marquants du quinquennat de notre petit président...