En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

Assassinat en Haute-Corse

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 24 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 25 min 27 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie à vendre" de Yukio Mishima : un inédit jubilatoire de Mishima

il y a 1 heure 41 min
pépites > Economie
Reconversion
Dominique Strauss-Kahn aurait gagné 21 millions d’euros en cinq ans grâce à ses activités et son cabinet de conseil Parnasse International
il y a 2 heures 13 min
light > Culture
"Vol au-dessus d'un nid de coucou"
Bernard Tapie est contraint de reporter ses engagements au théâtre pour suivre un nouveau traitement
il y a 4 heures 43 min
pépites > Economie
Lourdes conséquences ?
Impact du Coronavirus: la Banque de France devrait réviser à la baisse sa prévision de croissance pour 2020
il y a 5 heures 50 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte évoque la responsabilité d'un hôpital dans la propagation du coronavirus en Italie
il y a 6 heures 54 min
pépite vidéo > Sport
Vive émotion
L'hommage bouleversant de Vanessa Bryant et de Michael Jordan à Kobe Bryant
il y a 8 heures 55 min
pépites > Economie
Redressement des finances publiques
La Cour des comptes exhorte le gouvernement à accélérer la baisse des dépenses
il y a 9 heures 45 min
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

L'Europe post-Brexit

il y a 11 heures 34 min
décryptage > Société
Mais quel scandale…

Savez-vous ce qu'est "l'appropriation culturelle"? La poursuite de la colonisation par des moyens sournois et apparemment inoffensifs !

il y a 13 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Fauda" : devant l’engouement pour la fiction israélienne sur la scène internationale, focus sur Fauda (= Le Chaos)

il y a 1 heure 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’opposition Mitterrand vs Rocard" : un fauteuil pour deux

il y a 1 heure 53 min
pépites > Santé
Contamination
Le vice-ministre iranien de la Santé, Iraj Harirchi, a été testé positif au coronavirus
il y a 3 heures 7 min
pépite vidéo > Media
Lanceur d'alerte
WikiLeaks : où en est l'affaire Julian Assange ?
il y a 5 heures 28 min
pépites > Politique
Détermination
Réforme des retraites : Edouard Philippe indique qu'il prendra ses "responsabilités" sur le recours au 49-3
il y a 6 heures 28 min
light > Culture
Les bons comptes font les bons amis
Les acteurs de la série Friends de retour dans un épisode spécial
il y a 7 heures 15 min
Symbole du Printemps arabe
L'ancien président égyptien Hosni Moubarak est mort à l'âge de 91 ans
il y a 9 heures 19 min
décryptage > Media
WikiLeaks

Julian Assange : l’héritage malgré les défauts

il y a 11 heures 4 min
décryptage > Politique
Laïcité à géométrie variable

Le parti communiste de Montpellier pris en flagrant délit de sexisme orientaliste ?

il y a 11 heures 55 min
décryptage > Politique
Elections municipales

Priorités… ou pas : ce que la bataille sur la propreté et la sécurité à Paris révèle de la nature profonde des candidats

il y a 13 heures 38 min
© Reuters
© Reuters
Mélodrame

Affaire Kerviel : le fisc réclame plus de deux milliards d'euros à la Société Générale

Publié le 17 janvier 2018
Un montant qui correspond au crédit d'impôt accordé au groupe bancaire en 2009 et 2010 après les pertes subies dans cette affaire.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un montant qui correspond au crédit d'impôt accordé au groupe bancaire en 2009 et 2010 après les pertes subies dans cette affaire.

L’affaire Kerviel est sans doute encore loin d’avoir connu son dernier rebondissement. D’après le Canard enchaîné, l'administration fiscale française a transmis à la Société générale un redressement fiscal à hauteur de 2,2 milliards. Ce montant correspond en réalité au crédit d'impôt qui a été octroyé au groupe bancaire en 2009 et 2010 alors que la "SG" se disait victime des transactions de l’ancien trader. Les entreprises ont droit à cette compensation lorsqu'elles sont victimes de fraudes. 

Problème : en septembre 2016, la Cour d'appel de Versailles a mis en cause la responsabilité de la banque dans cette affaire. Celle-ci a été déclarée "partiellement responsable" en raison du manque de contrôle de ses traders. Du coup, le Fisc demande les milliards… que la banque refuse (curieusement) de payer. D’après l’hebdomadaire satirique, la Société générale pourrait faire durer les choses pendant “au moins” cinq ans, si elle saisit différentes juridictions (tribunal administratif, cour administrative d’appel, Conseil d’Etat).

Sur Twitter, Jérôme Kerviel a salué "décision juste et courageuse de Bercy".

Je salue la décision juste et courageuse de Bercy de recouvrer la somme de 2.2 milliards d'euros auprès de la SG.
Jérôme KERVIEL

— Kerviel Jérôme (@kerviel_j) 16 janvier 2018
Vu sur : Lu sur Capital
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

Assassinat en Haute-Corse

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
JBL
- 17/01/2018 - 17:03
Un peu de moralisation
Sans doute utopique d'espérer un tel sursaut. Avec une presse plus objective et travaillant avec des spécialistes, nous n'aurions pas du avoir l'affaire Kerviel, mais tout simplement l'affaire de la Société Générale.L'entreprise a sciemment collaboré à la fraude, en laissant tout simplement faire, parce qu'elle ne pouvait ne pas savoir, surtout quand les sommes engagées sont colossales. Tous les matins, il y a des contrôleurs qui analysent toutes les transactions de chaque individus, de toutes les agences et de tous les services, effectuées la veille. Mais il n'est pas facile de reconnaître qu'un système basé sur la faiblesse et l'ambition légitime des hommes, à des fins de pure cupidité, a été mis en place. Effectivement le juridique va maintenant jouer pleinement sa partition, comme dans l'affaire Cahuzac et d'autres. C'est au quatrième pouvoir de jouer son rôle, car la condamnation ne peut-être en France, en tout cas, que morale et publique, éventuellement financière. Aux USA, il y a fort à parier que la BNP va désormais pousser les analyses de ses risques un peu plus loin. Mais nous ne sommes aux USA. La SG ne paiera que poussée par l'opinion publique. Donc peu de chance.
ajm
- 17/01/2018 - 12:38
Principe de précaution et risque juridique.
Dans le climat passablement hystérique du risque zéro et du principe de précaution en France , on peut imaginer que les entreprises , pour s'exonérer de tout risque juridique majeur ( fraudes, accidents, contamination...) devraient se dédoubler : une entreprise qui fait le boulot et une autre aussi importante en effectif qui contrôle la première. Evidemment, dégager une rentabilité dans ces conditions et dans un cadre concurrentiel qui pousse en permanence les prix à la baisse est impossible, c'est une vue de l'esprit. Du coup, on peut se demander si la France gardera longtemps des productions sur son sol dans tous les secteurs où le risque de matérialisation de ces risques juridiques est important: pharmacie, agroalimentaire, chimie, énergie, finances etc..
ajm
- 17/01/2018 - 12:28
Curieuse situation fiscale.
La SG contestera cette demande de l"administration fiscale en se basant sur la jurisprudence du Conseil d'Etat dans ce domaine du droit fiscal. En effet, cette dernière exige pour refuser la déductibilité des pertes dues â la fraude que le haut management de l'entreprise ait en quelque sorte collaboré à la fraude, une insuffisance ou un manquement dans les contrôles n'étant pas suffisant pour établir une telle collaboration, sauf si ces manques sont tels qu'ils ne peuvent résulter que d'une forme de complicite .
Sur le fond, on peut se poser la question suivante. Par construction, si une fraude survient, c'est que quelque part les contrôles ont été insuffisants. Donc, dorénavant, on peut supposer que l'administration fiscale, à chaque fois qu'une entreprise verra ses profits diminuer â cause d'une fraude, même dans le cas où la fraude met en peril la survie de l'entreprise , exigera d'imposer cette entreprise sur le résultat reconstitué en excluant les conséquences financières de la fraude. L'état imposera l'entreprise comme si la fraude n'avait jamais existé, sur un profit qui n'existe pas. Evidemment, on peut dire que les contrôles doivent etre parfaits.