En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© John MACDOUGALL / AFP
Discussions
Allemagne : négociations entre conservateurs et sociaux-démocrates pour une "grande coalition"
Publié le 07 janvier 2018
Trois mois après les élections législatives, la CDU-CSU entame ce dimanche un nouveau cycle de négociations pour former une coalition, cette fois avec le SPD.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Trois mois après les élections législatives, la CDU-CSU entame ce dimanche un nouveau cycle de négociations pour former une coalition, cette fois avec le SPD.

Plus de trois mois après les élections législatives en Allemagne, le pays n'a toujours pas de gouvernement. La tentative de former une coalition avec les libéraux (FDP) et les Verts ayant échoué, les conservateurs (CDU-CSU) d'Angela Merkel se tournent donc vers les sociaux-démocrates (SPD) pour un nouveau cycle de consultations.

Les discussions promettent d'être tendues, notamment sur la politique migratoire, puisque la CSU réclame un net durcissement sur ce domaine, alors que le SPD demande au contraire un assouplissement sur le regroupement familial.

Alors qu'une majorité des Allemands restent sceptiques à l'idée d'une poursuite d'une coalition déjà en place à deux reprises au cours des douze années de pouvoir d'Angela Merkel, un nouvel échec de négociations ne laisserait à Angela Merkel que des possibilités politiquement risquées : la mise en place d’un gouvernement minoritaire, une expérience jamais tentée en Allemagne, ou de la tenue de nouvelles élections.

Angela Merkel a promis lors de son allocution de fin d'année d'oeuvrer à la formation "rapide d'un gouvernement stable". Dans le meilleur des cas, elle ne devrait toutefois intervenir que vers la fin mars.

Après les premières consultations, le SPD doit encore obtenir, lors d'un congrès extraordinaire le 21 janvier, le feu vert de ses militants pour finaliser une coalition. Or, beaucoup sont opposés à une nouvelle coalition et estiment que, laminés lors des précédentes législatives, ils devraient retourner un temps dans l'opposition.

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
03.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
04.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Un bilan dont il “n’y a pas à rougir” : radioscopie des performances économiques de la France depuis l’élection d’Emmanuel Macron
07.
Cancer : Non, on ne peut pas affamer les cellules malades, mais il est possible d’optimiser son alimentation
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 07/01/2018 - 13:37
Gouvernement
Pas de gouvernement et pourtant la vie ne s'est pas arrêtée. Comme quoi on donne trop d'importance à ces choses là.
vangog
- 07/01/2018 - 12:53
Un « assouplissement sur le regroupement familial »???????
Ces socialauds sont les pires des collabos. Comme en 1936, avec le socialiste Hitler, ils savent mieux que quiconque détruire un pays en collaborant honteusement avec les envahisseurs, violeurs, prosélytes islamistes et autres fascistes de la pensée unique! Ne vous leurrez pas: derrière le masque du macronisme, la France possède les mêmes collabos que l’Allemagne. Résistance nationale!