En direct
Best of
Best of du 6 au 12 avril 2019
En direct
© Reuters
Complexe
Allemagne : les migrants pointés du doigt dans la hausse de la criminalité
Publié le 05 janvier 2018
Une étude d'experts commandée par le ministère de la Famille apporte des indications sur la façon dont on évalue les crimes et délits. Et les réponses à apporter.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une étude d'experts commandée par le ministère de la Famille apporte des indications sur la façon dont on évalue les crimes et délits. Et les réponses à apporter.

Les migrants, source de criminalité ? C'est ce que semble démontrer une étude, réalisée par trois experts allemands Dirk Baier (Institut de prévention de la criminalité ZHAW de Zürich), Christian Pfeiffer et Sören Kliem (Institut de recherche en criminologie de Basse-Saxe). En l'occurrence, les résultats sont éloquents : en Basse-Saxe, région qui présente des valeurs comparables au pays entier, la criminalité a bondi de 10,4% en 2015, lorsqu'Angela Merkel a entrepris son ouverture aux frontières. Surtout, les experts estiment que 92,1% de ces actes doivent être imputés aux migrants.

Derrière ces chiffres, l'étude montre aussi les critères à prendre en compte : la criminalité est généralement le fait de jeunes hommes. Or cette tranche de population est très représentée chez les migrants. De plus, les auteurs soulignent que les plaintes sont deux fois plus nombreuses quand l'auteur est un étranger.

Autre information, les résultats diffèrent en fonction de l'origine géographique des migrants. Ceux issus de Syrie, Irak ou Afghans "posent peu de problèmes car ils ne veulent en aucun cas compromettre leur situation" explique l'étude. En revanche, ceux venus d'Afrique du nord, non-éligible au statut de réfugiés sont davantage concernés. "Ce dernier groupe, qui ne représente que 0,9% des réfugiés en Basse Saxe est responsable de 17,9% des crimes et de 31% des vols commis dans la région" poursuit l'étude.

Les auteurs soulignent l'importance des femmes, qui "pacifient" les jeunes hommes. Ils proposent donc le regroupement familial, qui tend à faire baisser la criminalité. "Les réfugiés doivent être occupés, il faut leur procurer des cours de langue, des formations ou des stages pendant la durée de leur séjour en Allemagne, cette expérience pouvant aussi les aider, le cas échéant, à reprendre pied lors de leur retour au pays" insistent les auteurs.

Enfin, l'étude entend accélérer les reconduite au pays d'origine, en les systématisant en cas d'infraction et en renforçant les liens avec les pays d'origine. Commandée par le ministère de la Famille, cette étude sera une des bases pour les négociations entre la CDU et le SPD.

Vu sur : Lu sur Le Temps
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
02.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
03.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
04.
Un pognon de dingue pour Notre-Dame de Paris ? Oui, car l'Homme ne vit pas que de pain
05.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
06.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
07.
Près d'un milliard d'euros de dons pour Notre-Dame : une occasion en or pour repenser le lien entre sens de la dépense publique et consentement à l'impôt
01.
Procès Chirac
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ISABLEUE
- 06/01/2018 - 18:53
quelle surprise...
ils leurs a fallu faire des études... AU moins, ils y ont droit eux.
vangog
- 06/01/2018 - 01:40
Fake-News?...
Cette augmentation de la criminalité due aux clandestins est-elle un Fake-News?...Macron-Nouvel-Ordre-Mondial en étudie l’éventualité!...
28furka
- 05/01/2018 - 20:21
ce n est pas possible
il doit s agir d une erreur , non mieux que ca ces experts sont encartes FN. Si memee Merkel n avait pas de probleme pour former son gouvernement cette etude ne serait jamais sortie.