En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© LUDOVIC MARIN / AFP
Touche pas à mon flic
Emmanuel Macron promet de punir les agresseurs de policiers de Champigny
Publié le 01 janvier 2018
Le président a réagi sur Twitter pour condamner ces agressions survenues lors de la Saint-Silvestre dans la ville de Champigny.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président a réagi sur Twitter pour condamner ces agressions survenues lors de la Saint-Silvestre dans la ville de Champigny.

Emmanuel Macron a tenu à s'exprimer immédiatement après la triple agression survenue à Champigny, ville de l'agglomération parisienne située dans le Val-de-Marne. "Les coupables du lynchage lâche et criminel des policiers faisant leur devoir une nuit de 31 décembre seront retrouvés et punis. Force restera à la loi. Honneur à la police et soutien total à tous les agents bassement agressés" a-t-il déclaré.

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ISABLEUE
- 02/01/2018 - 15:18
oui c'est cela
tais toi et fais ... quoi ?? la justice fera ce qu'elle voudra.... les petits pois encartés à goche ...;
Pourquoi-pas31
- 02/01/2018 - 14:10
Promesse, promesse, promesse ...
Il sait très bien que ses paroles sont du vent car se sont les juges qui approuvent et encouragent les agressions contre les policiers et autres fonctionnaires et citoyens. "Alors, si tu ne veux rien faire, tais toi Président. Mon tutoiement est au niveau de ton intervention".
zen-gzr-28
- 02/01/2018 - 12:03
Une tactique de la part de Jupiter ?
Je pense, comme CLINT. La soudaine attitude ferme du président est une savonnette glissée sous les pieds de Wauquier. Les effets d'annonces se font en fonction des situations et dans son intérêt toujours