En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

02.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

03.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

04.

"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé

05.

Moins de morts, moins d’impact économique : ces voisins européens dont la France devrait urgemment s’inspirer pour ne plus être la mauvaise élève du Covid

06.

Lutte contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

07.

Argentine : un député embrasse le sein nu de sa femme en pleine visioconférence

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

05.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

06.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

05.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

06.

Sauver la Seine-Saint-Denis, mission impossible ? Non... mais l’Etat n’est pas le "héros" qu’il pense être

ça vient d'être publié
pépites > International
Jeter l'éponge
Liban : le Premier ministre désigné renonce à former un gouvernement et démissionne
il y a 13 heures 20 min
pépite vidéo > Insolite
Les joies du télétravail
Argentine : un député embrasse le sein nu de sa femme en pleine visioconférence
il y a 13 heures 59 min
pépite vidéo > International
Tragédie
26 morts dans le crash d’un avion militaire en Ukraine
il y a 15 heures 25 min
pépites > Politique
Polémique
Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine
il y a 16 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une bête aux aguets" : un roman dément et addictif

il y a 17 heures 36 min
décryptage > Europe
Crier au loup

Lutte contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

il y a 21 heures 12 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces acteurs clés du quotidien auprès des plus fragiles face à l'explosion de la dépendance

il y a 21 heures 23 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

OPA sur la droite : le pari risqué de Marion Maréchal

il y a 21 heures 24 min
décryptage > International
Accord global

Derrière aujourd'hui, il y a demain (Proverbe Libyen)

il y a 21 heures 26 min
décryptage > Société
Urgence

10 000 morts dans les Ehpad dans une quasi indifférence générale : voilà pourquoi les racines de notre manque d'empathie envers les seniors sont profondes

il y a 21 heures 27 min
pépites > France
Enquête
Attaque à Paris : le suspect "assume son acte" et pensait attaquer Charlie Hebdo
il y a 13 heures 48 min
pépite vidéo > Politique
Pathétique
"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé
il y a 15 heures 11 min
light > Culture
Figure de la droite
L'écrivain et polémiste Denis Tillinac est décédé
il y a 15 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les 100 plus belles planches de la bande dessinée" : La BD est un art qui vaut le détour !

il y a 17 heures 30 min
décryptage > Terrorisme
Menace diffuse

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

il y a 19 heures 52 min
décryptage > Société
Et Dieu (Jupiter) créa l’homme

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

il y a 21 heures 21 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment le chef de l'Etat Emmanuel Macron a jonglé avec les libertés fondamentales lors de son quinquennat

il y a 21 heures 24 min
décryptage > International
Influence des activités humaines

Incendies en Californie : ce dérèglement climatique qui a décidément bon dos...

il y a 21 heures 24 min
décryptage > International
Urgence énergétique

Liban : aussi une urgence énergétique géopolitique

il y a 21 heures 26 min
décryptage > Environnement
Rendement

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

il y a 21 heures 27 min
© WANG ZHAO / AFP
Chine Peugeot PSA usine Chengdu
© WANG ZHAO / AFP
Chine Peugeot PSA usine Chengdu
Pas de temps à perdre

PSA veut utiliser la rupture conventionnelle collective dès 2018

Publié le 28 décembre 2017
Instauré par les ordonnances du gouvernement, ce dispositif devrait permettre le départ de nombreux salariés sans passer par le plan de départ volontaire.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Instauré par les ordonnances du gouvernement, ce dispositif devrait permettre le départ de nombreux salariés sans passer par le plan de départ volontaire.

Selon le Parisien, PSA Peugeot-Citroën va utiliser la rupture conventionnelle collective dès 2018 pour se séparer d'une partie de ses salariés, sur la base du volontariat. Dans un document interne, la direction explique vouloir en parler dès janvier aux syndicats.

Instaurée par les ordonnances du gouvernement, la rupture conventionnelle collective (RCC) permet le départ de nombreux salariés sans passer par le complexe plan de départ volontaire (PDV) qui, lui-même, évitait d'entamer des licenciements économiques. Le PDV empêchait notamment l'entreprise d'embaucher pendant un an pour assurer que le plan avait un motif économique. Avec la RCC, ce n'est désormais plus le cas.

Pour autant, le nouveau dispositif doit être approuvé par une majorité des syndicats, ce qui est loin d'être encore le cas chez PSA. "C'est un recul supplémentaire pour les droits des travailleurs" a ainsi critiqué  auprès du Parisien, Pierre Mercier, délégué syndical central CGT du groupe. "Récemment, j’ai visité pas mal d’usines PSA, ça tourne à plein avec un volant d’intérimaires très important (...) alors avant de supprimer des emplois, ils feraient peut-être mieux de regarder autrement" a expliqué, de son côté le patron de FO, Jean-Claude Mailly, sur France Info.

PSA n'est pas le seul groupe à envisager cette rupture collective. L'enseigne de prêt-à-porter Pimkie souhaite l'utiliser pour 200 salariés, selon les syndicats. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 28/12/2017 - 20:01
RCC
Ce n'est pas parce que ça tourne à plein qu'il ne faut pas licencier. Cela permettra sans doute d'ouvrir une usine à l'étranger. Et puis quand on a une nouvelle loi pour faire le ménage il serait idiot de ne pas la tester, non?
vangog
- 28/12/2017 - 15:24
les vases communicants gauchistes!
la RCC remplacera le PDD, qui, lui-même s'additionne au licenciement économique, uniquement lorsque le RCC aura été approuvé par une majorité des syndicats (c'est pas demain la veille, avec les syndicats néo-trotskystes!)...Il aurait pas été plus intelligent de modifier le licenciement économique, à la base, non?... Avec Macron, tout est plus complexe, comme sa pensée! je commence à regretter Flamby et son choc de simplification...UPDFN (Un patriote du Front National)