En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : ces 50 milliards de frais de divorce que Boris Johnson est tenté de ne pas payer à l’UE

02.

Tenue libre exigée : les dangereuses impasses du néo-féminisme

03.

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

04.

Attentats islamistes en France : la menace se reprécise

05.

Retour à la réalité sanitaire sur les marchés financiers : attention aux secousses sur les marchés

06.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

07.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

03.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

06.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

05.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Lutte contre le virus
Olivier Véran dévoile de nouvelles mesures dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 et précise que "la situation continue globalement de se dégrader"
il y a 10 heures 13 min
light > France
Monument de la gastronomie
Mort de Pierre Troisgros, le légendaire chef trois étoiles
il y a 13 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’Ours et Une demande en mariage" de Anton Tchekhov : de biens étranges déclarations d’amour

il y a 15 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Blackbird" de Roger Michell : par le réalisateur de "Coup de foudre à Notting Hill", un drame bouleversant sur les adieux d’une mère à sa famille… Avec une Susan Sarandon au sommet…

il y a 16 heures 39 min
décryptage > Terrorisme
Menace terroriste

Daech au grand Sahel : l’assassinat des Français au Niger, une preuve de plus de sa résistance

il y a 18 heures 51 min
décryptage > Economie
Projet de fusion

Suez – Veolia : le mythe toxique du "champion national"

il y a 19 heures 1 min
décryptage > France
"Le Livre noir de l'autisme"

Autisme : les cobayes de la honte

il y a 19 heures 19 min
pépite vidéo > Politique
LREM
Aurore Bergé révèle qu'il existe un "malaise profond" au sein de La République en marche
il y a 19 heures 53 min
décryptage > Science
Univers

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

il y a 20 heures 34 min
décryptage > Finance
Impact de la crise du Covid-19

Retour à la réalité sanitaire sur les marchés financiers : attention aux secousses sur les marchés

il y a 20 heures 58 min
light > Culture
Icône de la chanson française
La chanteuse Juliette Gréco est morte à l'âge de 93 ans
il y a 11 heures 24 min
pépites > Société
Evolution
Emmanuel Macron annonce "7 jours obligatoires" dans le cadre du congé paternité d'un mois
il y a 14 heures 48 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les pôles, une aventure française" de Dominique Le Brun : "il y a trois sortes d’hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer". Aristote

il y a 16 heures 12 min
décryptage > International
Espoir

Un processus de paix en Afghanistan, quelle issue et à quel prix ?

il y a 18 heures 34 min
Futur
Elon Musk espère produire une voiture électrique coûtant 25.000 dollars d'ici trois ans
il y a 18 heures 57 min
décryptage > Europe
Union européenne

La force : question de taille ou d’agilité ?

il y a 19 heures 8 min
light > People
People
Le prince Harry et Meghan Markle critiqués pour avoir donné leur avis sur la prochaine élection présidentielle américaine
il y a 19 heures 42 min
décryptage > France
Un pluriel apaisant

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

il y a 20 heures 27 min
pépites > Justice
Enquête
Une dizaine d’ADN inconnus trouvés sur un matelas de Michel Fourniret
il y a 20 heures 36 min
pépites > International
Russie
Alexei Navalny, opposant politique russe, a quitté l'hôpital allemand où il était soigné
il y a 21 heures 5 min
Gros sous

Difficile de remplacer l'ISF

Publié le 26 février 2011
Sa suppression va-t-elle inciter les rentiers à la paresse et coûter cher aux caisses de l'Etat?
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sa suppression va-t-elle inciter les rentiers à la paresse et coûter cher aux caisses de l'Etat?

L'ISF sera supprimé au cours de la prochaine réforme de la fiscalité, de même que le bouclier fiscal. Ils devraient être remplacés par une taxe sur les revenus du capital. Mais ce projet est déjà contesté.

Il s'agit d'une erreur, d'après le blog Econoclaste, plutôt classé à gauche, qui considère que cette mesure incitera les détenteurs de capital à l'oisiveté et à ne pas le faire fructifier:

"Mais vous le voyez tout de suite : les conséquences distributives de l'opération ne sont pas du tout neutres. En effet, celui qui dans cette situation paie le plus d'impôts est celui qui fait le plus d'efforts pour rendre son patrimoine productif. Celui qui à l'inverse le laisse en jachère, est le grand bénéficiaire de cette transformation."

Econoclaste s'étonne d'autant plus qu'il voit là une contradiction flagrante avec les principes défendus en 2007 parNicolas Sarkozy:

"Travailler plus pour gagner plus" est sérieusement écorné par le remplacement d'un mécanisme incitant au travail par un mécanisme qui récompense la paresse. Le nouveau slogan, promis à n'en pas douter à un bel avenir, est désormais "travailler moins pour gagner plus".

L'autre grande critique concerne les conséquences de la réforme pour le budget de l'Etat. Le rapporteur UMP de la commission des Finances du Sénat Philippe Marini s'en inquiète dans La Tribune:

"Le manque à gagner pour l'Etat devra être strictement compensé, et je doute à ce stade que les revenus du patrimoine et les plus-values nous offrent une marge de manoeuvre suffisante. J'espère en tous cas qu'on ne cédera pas à nouveau à cette tentation de ravauder, de rechercher des montages exagérément complexes, qui est une maladie de la fiscalité française."

Ce matin, Christine Lagarde s'est voulue rassurante. Elle a martelé sur France Inter le double objectif de la réforme:

"Pas d'aggravation du déficit. Pas d'augmentation générale des impôts."

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?