En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
Légère diminution
La dette publique de la France atteint 2226 milliards d'euros
Publié le 22 décembre 2017
Toutefois, au troisième trimestre, elle baisse de 5,5 milliards d'euros par rapport au trimestre précédent, selon l'Insee, qui a revu la croissance à la hausse.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Toutefois, au troisième trimestre, elle baisse de 5,5 milliards d'euros par rapport au trimestre précédent, selon l'Insee, qui a revu la croissance à la hausse.

Au troisième trimestre, la dette publique de la France baisse de 5,5 milliards d'euros par rapport au trimestre précédent, affirme l'Insee ce vendredi 22 décembre, en publiant des comptes nationaux trimestriels. Ainsi, la dette publique trimestrielle, mesurée selon les critères de Maastricht, atteint 2226,1 milliards d'euros au troisième trimestre 2017, contre 2231,7 milliards au trimestre précédent. Cette baisse serait due en partie à la diminution de la trésorerie de l'État, précise l'Institut, ajoutant que la contribution des administrations de la Sécurité sociale a fortement diminué (-8,8 milliards d'euros).

La dette de l'Etat augmente de 4,8 milliards

"L'Agence centrale des Organismes de Sécurité sociale (Acoss) se désendette (−5,6 Md€) en remboursant notamment des Euro Commercial Papers (ECP) pour 4,7 Md€", ajoute-t-il. "La Caisse d'amortissement de la dette sociale (Cades) (−3,4 Md€) et la Cnaf (−0,7 Md€) se désendettent dans une moindre mesure". En revanche, l'Unedic, l'organisme chargé de gérer le régime de l'assurance-chômage, s'endette à hauteur de 0,7 milliard d'euros. Et les hôpitaux publics s'endettent de 0,1 milliard.

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron dope-t-il autant la croissance que le gouvernement l’affirme ?

Cependant, par sous-secteur, c'est l'État qui contribue le plus à la dette publique, à hauteur de 1795,2 milliards d'euros au troisième trimestre, affirme l'Insee, qui ajoute qu'elle a même augmenté de 4,8 milliards par rapport au dernier trimestre. "La contribution des administrations publiques locales (Apul) à la dette diminue (−1,5 Md€). Les régions se désendettent de 0,7 Md€ et les départements de 0,6 Md€".

La consommation des ménages est en hausse

En outre le PIB a augmenté de 0,6% au troisième trimestre, contre 0,5% auparavant. Aujourd'hui, l'Insee table sur une augmentation du PIB de 1,9 % pour l'année. Soit une prévision légèrement plus optimiste que celle réalisée par le gouvernement (1,8 %).

>>> À lire aussi : + 4,5 milliards de prélèvements fiscaux sur les ménages en 2018 : voilà comment estimer si vous ferez partie de ceux qui vont payer

 Concernant la consommation des ménages, qui continue de tirer la croissance économique vers le haut, elle rebondit au troisième trimestre après une baisse de 2,1% au mois d'octobre. "La consommation d'énergie est en forte hausse, dopée par des températures moyennes plus faibles qu'habituellement (à l'inverse d'octobre)", détaille l'Insee. Et d'ajouter : "Les achats de textile habillement rebondissent également, tout comme la consommation alimentaire". Les achats de matériels de transport font figure d'exception.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Castaner : l'inconnue n'en était pas une (et peut-être pas la seule); Foresti rit au soleil, Laeticia Hallyday & Paris Jackson dépriment à L.A; Meghan engage un coach "gestion de bébé"; Public voit un enfant pour Jenifer et une joueuse du PSG pour MBappé
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
04.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
05.
Mont Everest : la fonte des glaces fait apparaître de nombreux corps d'alpinistes
06.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
07.
Fumer du cannabis à forte concentration de THC augmenterait les risques de développer une grave maladie mentale
01.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
02.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Révolution silencieuse ? Un groupe de physiciens armés d’ordinateurs quantiques a réussi (en quelque sorte) à remonter dans le temps
06.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
05.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
06.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 22/12/2017 - 19:15
Une baisse de la hausse !
En clair la France a emprunter mais un peu moins que prévu, la dette néanmoins continue à augmenter et non baissée. Présenté comme cela la situation ne s’est pas améliorée car Macron augmente les impôts comme l’a fait Hollande