En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Privilèges des anciens ministres

Détournement de biens publics : Brice Hortefeux dans le collimateur de la justice

Publié le 19 décembre 2017
Une enquête préliminaire a été ouverte contre l'ex-locataire de la place Beauvau.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une enquête préliminaire a été ouverte contre l'ex-locataire de la place Beauvau.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour "détournement de biens publics par une personne dépositaire de l'autorité publique" à l'encontre de Brice Hortefeux, selon des informations de LCI et de franceinfo ce mardi 19 décembre. L'eurodéputé bénéficie à vie, en tant qu'ancien ministre de l'Intérieur, d'une voiture avec chauffeur et de la protection d'un officier de sécurité armé, membre du Service de la protection (SDLP). Il serait soupçonné d'utiliser les services de ces deux fonctionnaires à des fins privées.

Combien ces déplacements supposés ont-ils coûté aux finances publiques ?

Comme le révélait Le Point en novembre, Brice Hortefeux aurait demandé une protection, non pas pour lui-même, mais pour ses enfants. En outre, selon l'hebdomadaire la mère, l'épouse et les trois enfants de l'ex-bras droit de Nicolas Sarkozy étaient régulièrement transportés par les services du SDLP, parfois même de Paris à Clermont-Ferrand. En septembre, l'un des chauffeurs a déclaré 387 heures de conduite, soit le double de la normale. "Il doit y avoir une erreur. [...] A 80%, les déplacements ne concernent que moi", avait alors indiqué Brice Hortefeux.

Une enquête a finalement été déclenchée suite à une plainte déposée par l'association anticorruption Anticor. L'affaire a été confiée à la brigade de répression de la délinquance économique (BRDE) de la PJ parisienne. Selon LCI, l'ancien ministre de l'Intérieur pourrait être interrogé par la police judiciaire, avec cette question prioritaire : combien ces déplacements supposés ont-ils coûté aux finances publiques ? La question des privilèges des anciens ministres pourrait donc de nouveau surgir dans le débat public…

 

Vu sur : Lu sur LCI
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

02.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

03.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

04.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

05.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

06.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

07.

Psychogénéalogie : comment les générations familiales qui nous précèdent laissent leur empreinte sur notre identité

01.

Foot, arbitres et video

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jpd
- 19/12/2017 - 19:53
Rapprochement
Je viens de lire un article concernant la protection de la famille de Collomb est ce un copier coller ?
LOTHARINGIEN 31
- 19/12/2017 - 15:42
à quand une nuit du 4 août
à quand une nuit du 4 août pour tous les privilégiés (dont les ex présidents) qui nous coûtent un max ? je sais bien que les VRAIS privilégiés de France sont les retraités ....