En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

03.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

04.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

05.

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

06.

La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France

07.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

ça vient d'être publié
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 1 heure 25 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 1 heure 59 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 2 heures 21 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720 ?

il y a 3 heures 15 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 3 heures 58 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 4 heures 46 min
décryptage > Politique
Trouvaille linguistique

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

il y a 5 heures 11 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Trump ou Biden : les deux candidats ont un seul et même remède pour sauver l’économie, endetter l’Amérique

il y a 5 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suits : Avocats sur mesure" : une série souvent haletante, mais un peu irrégulière, quelques épisodes sont décevants, en particulier la saison 7

il y a 19 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et Maintenant ?" de Eirin Forsberg et Gilles La Carbona : comment devient-on une femme battue alors que tout semblait si parfait ?

il y a 19 heures 32 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 1 heure 33 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 2 heures 17 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 2 heures 54 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 3 heures 29 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 4 heures 20 min
pépites > Justice
Terrorisme
Selon Gérald Darmanin, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) est une officine contre la République
il y a 5 heures 4 min
décryptage > Politique
Cendres et bouillie

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

il y a 5 heures 14 min
décryptage > Economie
Mesures d'urgence

Sommet social : et s’il y avait une seule réforme à faire par ces temps de pandémie, laquelle serait-elle ?

il y a 5 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" de Laetitia de Witt : un portrait du fils de l'Empereur, historiquement fiable et chaleureusement humain

il y a 19 heures 21 min
pépites > France
Appel au calme
Le CFCM considère que les "musulmans ne sont pas persécutés" en France
il y a 20 heures 20 min
Monument

Des dizaines de milliers de personnes ont rendu un dernier hommage populaire à Johnny Hallyday

Publié le 09 décembre 2017
Des anonymes et célébrités se sont rassemblées sur les Champs-Elysées et sur la place de la Madeleine pour rendre un dernier hommage au rockeur disparu.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des anonymes et célébrités se sont rassemblées sur les Champs-Elysées et sur la place de la Madeleine pour rendre un dernier hommage au rockeur disparu.

15h25 : Le corbillard s'éloigne de l'église, sous les vivats de la foule. Un concert commence désormais devant l'église, avec les musiciens du chanteur.

Le cercueil de Johnny Hallyday quitte l’église de la Madeleine sous les acclamations de la foule pic.twitter.com/5mZbUT6eoe

— BFMTV People (@BFMTV_People) 9 décembre 2017

 

15h : La cérémonie s'achève sur "Toute la musique que j'aime". Suite à cet hommage, le corps de Johnny Hallyday sera transporté par avion à Saint-Barthélémy, où il sera inhumé lundi lors d'une cérémonie intime. 

14h50 : Les prêtres, les proches du chanteur et le couple présidentiel ont béni sa dépouille.

Les proches de Johnny Hallyday lui font leurs derniers adieux pic.twitter.com/ac8DR6v6ha

— BFMTV People (@BFMTV_People) 9 décembre 2017

14h45 : Selon la préfecture de police, 800.000 à 1 million de personnes étaient présentes dans les rues de Paris pour rendre hommage au chanteur.

L’"Ave Maria" retentit pour Johnny Hallyday dans l’église de la Madeleine pic.twitter.com/74XUedzE4x

— BFMTV People (@BFMTV_People) 9 décembre 2017

"Jamais notre amour pour toi ne mourra", l’émotion de Line Renaud durant la cérémonie religieuse pour Johnny Hallyday pic.twitter.com/cI29EIBlaN

— BFMTV People (@BFMTV_People) 9 décembre 2017

14h40 : Le cerceuil est encensé par Laeticia, Jade et Joy, puis pas le "curé des loubards" Guy Gilbert. 

"Je t’ai aimé comme un grand frère", les mots de Patrick Bruel à Johnny Hallyday pic.twitter.com/skUPKIHXlk

— BFMTV People (@BFMTV_People) 9 décembre 2017

14h38 : Après Sandrine Kiberlain, le chanteur Patrick Bruel a rendu hommage à Johnny, qu'il a "aimé comme un frère", puis Line Renaud s'est exprimée, disant "je ne peux pas croire être dans cette situation, le contraire eut été plus logique". 

14h30 : Après la quête et le Notre-Père, et quelques morceaux, l'acteur Jean Reno a lu un poème de Jacques Prévert, "La chanson des escargots qui vont à l'enterrement", choisi par Jade et Joy, les deux filles de Johnny et Laeticia. Puis Sandrine Kiberlain a récité une pière de Mère Teresa, "La vie est la vie". 

"Que je t’aime" résonne dans l’église de la Madeleine durant la cérémonie religieuse pour #JohnnyHallyday pic.twitter.com/80DlDZnOou

— BFMTV People (@BFMTV_People) 9 décembre 2017

14h : Durant la messe, l'actrice Marion Cotillard a lu la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens. Puis Monseigneur Benoist de Sinety, vicaire général de l'archidiocèse de Paris, a proclamé l'évangile selon saint Jean, et prononcé son homélie, puis Carole Bouquet a lu la prière universelle. Entre chaque texte, des morceaux du répertoire du chanteur sont joués par ses musiciens.

Marion Cotillard lit la "lettre de Saint-Paul Apôtre aux Thessaloniciens" durant la cérémonie religieuse pour Johnny Hallyday pic.twitter.com/hjSB3acwPf

— BFMTV People (@BFMTV_People) 9 décembre 2017

Les musiciens de Johnny Hallyday reprennent "Je Te Promets" dans l'église de la Madeleine pic.twitter.com/1JWpkJb3eB

— BFMTV People (@BFMTV_People) 9 décembre 2017

13h40 : La messe a commencé.

Que vous soyez puissant ou petit, célèbre ou anonyme, saint ou pécheur, que vous l’ayez décriée ou aimée, fréquentée ou désertée, l’Eglise comme une mère sera là, le jour venu, pour vous accompagner jusqu’au bout... Et c’est aussi pour cela que j’aime l’Eglise... #hommageajohnny pic.twitter.com/rWo39Pce1W

— Abbé Grosjean ن (@abbegrosjean) 9 décembre 2017

13h30 : L'écrivain Philippe Labro a salué, dans un discours à la foule, "un amoureux, un biker, un père", tandis que l'auteur Daniel Rondeau a déclaré : "notre coeur français bat pour toi Johnny, comme il bat aussi pour Laeticia, ta famille, tous tes enfants".

13h : Le cerceuil de Johnny Hallyday, après sa descente des Champs-Elyées, a été déposé devant l'église de la Madeleine, où Emamnuel Macron lui a rendu hommage. 

"Oui, ce samedi de décembre est triste. Mais il fallait que vous soyez là pour Johnny parce que Johnny depuis le début était là pour vous. Certains d'entre vous ont l'impression d'avoir perdu un membre de leur famille", a dit le président. "Johnny était à son public, Johnny était au pays, il était beaucoup plus qu'un chanteur, c'était la vie, c'était une part de nous-mêmes, une part de la France", a-t-il ajouté. "Nous sommes un peuple uni autour d'un de ses fils prodigues", a lancé Emamnuel Macron, avant de demander à l'assistance "pour lui dire merci, d'applaudir monsieur Johnny Hallyday".

 

#HommageAJohnny Absolument I.N.C.R.O.Y.A.B.L.E, Ça donne des frissons, ça fait trembler mon cœur d’artichaut. Toute cette foule, ces centaines de milliers de gens. En 62 ans je n'ai pas souvenir d'un moment populaire pareil pour un artiste. Juste historique........ pic.twitter.com/tJUQUM8k7O

— Born In The '50s (@exvulgusscienta) 9 décembre 2017

Trois jours après le décès de Johnny Hallyday, ses fans sont invités à lui rendre un dernier hommage ce samedi 9 décembre. Les véhicules composant le cortège funéraire de Johnny Hallyday ont quitté vers 11h le funérarium du Mont-Valérien, pour se diriger vers le centre de Paris, où une cérémonie est prévue dans l'église de la Madeleine.

Pour suivre l'hommage en direct et en vidéo :

Ici, pas de commentaires : https://t.co/OIKUJaG9dI

— Ego François (@EgoFrancois) December 9, 2017

 

12:30 : Plusieurs personnalités politiques, comme Nicolas Sarkozy et Anne Hidalgo sont arrivés dans l'Eglise de la Madeleine. François Hollande est également attendu. Marine Le Pen, qui désirait s'y rendre, s'est vu annoncer que la famille du chanteur refusait sa présence ; elle suit donc l'hommage à la télévision.

Johnny Hallyday, rock'n'roll, jusqu'au bout. #JohnnyHallydayLhommage#HommageAJohnny pic.twitter.com/Uis1Fx8rEa

— TF1 Le JT (@TF1LeJT) December 9, 2017

 

De nombreux anonymes se sont réuni le long du cortège pour rendre hommage au rockeur. Johnny Hallyday est la première personnalité française depuis Victor Hugo a avoir un cortège funéraire le long des Champs-Elysées. A l'époque, 2 millions de personnes s'étaient réunies en hommage à l'écrivain.

A l'église de la Madeleine, de nombreuses personnalités sont présentes : Eddie Mitchell, Michael Youn, le "prêtre des motards" Guy Gilbert, Michel Drucker, Philippe Labro, Jean-Louis Aubert, Christophe Maé... Les ex-femmes de Johnny, Sylvie Vartan et Nathalie Baye, et leurs enfants David et Laura, sont aussi présents.

700 bikers ont accompagné le cortège.

600 à 700 bikers défilent en partant de l'Arc de Triomphe. Ça fait déjà 10 minutes #JohnnyHallyday pic.twitter.com/XX8uXPIE3E

— Dounia Hadni دنيا (@douniahadni) December 9, 2017

La place de la Madeleine se remplit #HommageAJohnny #NR pic.twitter.com/I4sWPDohfn

— Julien Proult (@JulienProult) December 9, 2017

De l’émotion et des larmes en voyant ces images...😪🌹 #HommageAJohnny pic.twitter.com/e2YWTeRQmr

— Alex Quiec (@Alexandrequiec) December 9, 2017

Avec les bikers sur la Place de l'Étoile #HommageAJohnny #JohhnyHallyday pic.twitter.com/PKivfm1H5K

— Paris Match (@ParisMatch) December 9, 2017

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (20)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
LOTHARINGIEN 31
- 10/12/2017 - 14:55
JH
La "diversité" chez les spectateurs dans les rues , était moins visible que dans les pubs télé et les "débats" des chaînes de (dés)information ...
Macron a fait taire les sifflets par un discours assez bien venu : de d'Ormesson à Johnny : pas si grand que ça l'écart , deux France pas si contradictoires !... ses discours nous changent de ceux des précédents Présidents à l'inculture phénoménale qui ânonnaient des phrases écrites par d'autres et dont ils ne connaissaient même pas le sens la plupart du temps ..
Une fausse note toutefois à la messe : le surprenant appel à la quête "pour dire des messes à l'intention du défunt" ... le paiement sans contact avec son smartphone était il admis ? un curé à l'ancienne , pas rock ...
assougoudrel
- 10/12/2017 - 10:16
La vraie France représentée?!
Où était Marine Le Pen? Je rappelle que je ne suis pas Front National, mais il ne faut pas dire que toute la France était représentée, puisqu'une présidente de parti n'y était pas.......http://www.rtl.be/info/monde/france/exclu-de-la-ceremonie-en-hommage-a-johnny-hallyday-le-front-national-vomit-son-mecontentement-sur-les-reseaux-sociaux-977755.aspx
JBL
- 10/12/2017 - 09:22
Un peu d'humanité
Dans la vie, il y a parfois des soirées difficiles, des passages de vie compliqués, et au plus profond du désespoir, il arrive parfois que raisonne une chanson, un air de musique qui font qu'on va se donner encore un peu de temps et survivre. C'est une partie de cette France qui était dans la rue et devant leur télé. La France que décrit Djib, cette France qui travaille, qui se tait, qui ne casse rien, qui ne revendique rien, cette France des racines profondes qu'on spolie chaque jour un peu plus, qu'on bafoue, qu'on culpabilise qu'on écrase par la médiocrité de cette bien-pensance à la Plenel. Cette France qui subit chaque jour, ces "littereux" médiatiques qui savent écrire, mais dont l'humanité ne retiendra rien. Johnny, quelque part, les représentait, les défendait; les rattachait à leur pays et à ses valeurs ancestrales, à ce qui fait la cohésion d'un peuple. C'est si difficile que ça, de respecter un peu, le bonheur des autres ?