En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
Bruno Le Maire portrait Les Républicains Atlantico.fr
Blacklistés
Bruxelles place 17 pays sur une "liste noire" de paradis fiscaux
Publié le 05 décembre 2017
Ces Etats "ne font pas le nécessaire pour lutter contre l'évasion fiscale" a affirmé Bruno Le Maire.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ces Etats "ne font pas le nécessaire pour lutter contre l'évasion fiscale" a affirmé Bruno Le Maire.

L'Union européenne a arrêté sa liste à 17. Ce mardi, les ministres européens des Finances ont validé une "liste noire" de 17 paradis fiscaux, a annoncé Bruno Le Maire. "Nous avons adopté aujourd'hui, au niveau de l'UE, une liste d'Etats qui ne font pas le nécessaire pour lutter contre l'évasion fiscale. Cette liste, qui est une liste noire, comprend 17 États", a déclaré le patron de Bercy devant des journalistes.

D'après plusieurs médias, les 17 pays seraient : le Bahreïn, la Barbade, la Corée du Sud, les Emirats arabes unis, la Grenade, Guam, les îles Marshall, Macao, la Mongolie, la Namibie, les Palaos, le Panama, les Samoa, les Samoa américaines, Sainte-Lucie, Trinidad et Tobago et la Tunisie. Deux autres pays ont faillis se retrouver sur cette liste : le Cap-Vert et le Maroc, mais ils auraient donné suffisamment de gages à l’Union européenne pour en être sortis à temps.

D'après Le Monde, la liste était bien plus étoffée vendredi 1 dernier, avec 29 pays. "Mais les ministres européens ont cherché à préserver de la mise à l’index des territoires amis ou dont ils estimaient qu’ils ne méritaient pas un tel traitement. Le Qatar, encore présent sur la liste le week-end dernier, en a ainsi disparu" rapporte le quotidien. En revanche, l'absence des pays européens interpelle.  Une responsable de l'ONG Oxfam a d'ailleurs estimé que cette liste n'était "pas très crédible". Par ailleurs, la question des sanctions reste encore à définir. 

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
02.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
03.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
04.
Un pognon de dingue pour Notre-Dame de Paris ? Oui, car l'Homme ne vit pas que de pain
05.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
06.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
07.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
04.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Semper Fi
- 06/12/2017 - 06:12
@LePaysan
Exactement... Lutter contre l'évasion fiscale ???? Depuis quand est-ce une infraction que de s'exiler vers des cieux plus cléments dans le domaine fiscal ? Ce qui est une infraction c'est la fraude fiscale... pas l'évasion ou l'optimisation. Mettre son argent en Suisse c'est légal... en revanche ne pas le déclarer quand on est résident en France c'est de la fraude... sacrée nuance ! C'est quand même dingue, les mêmes qui nous vantaient les mérites de la libre circulation des personnes et capitaux sont à présent en train de se plaindre de l'évasion / exil fiscal. J'ai bien fait de partir moi !!!! Signé : un exilé fiscal... et climatique (marre d'avoir froid l'hiver !).
lepaysan
- 06/12/2017 - 00:22
Ringard et idéologique
Tous les grands pays industrialisés ont leur propre paradis fiscal et la France est le seul pays a avoir problème avec les paradis fiscaux. Donc c'est peut être notre système qui est décalé.... de toutes manières, avec le Bitcoin et la facilité de devenir résident à l'étranger, le coup du paradis fiscal est bien ringard. C'est seulement un vecteur de com idéologique.
kelenborn
- 05/12/2017 - 21:42
oui ajm
oui le pays du pochetron Juncker!!!