En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Dans le vif
Liberté d'installation, dépassements d'honoraires : le rapport explosif de la Cour des compte qui demande plus de contraintes aux médecins
Publié le 29 novembre 2017
Pour moderniser l'Assurance maladie, la Cour veut aussi inscrire dans la loi une "règle d'équilibre" qui l'obligera à réaliser des économies.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour moderniser l'Assurance maladie, la Cour veut aussi inscrire dans la loi une "règle d'équilibre" qui l'obligera à réaliser des économies.

Une potion que certains médecins trouveront sans doute bien amère.  Pour moderniser et garantir la pérennité de l'Assurance maladie, la Cour des comptes veut inscrire dans la loi une "règle d'équilibre" qui l'obligera à réaliser des économies.

Le régime "n'a pas retrouvé l'équilibre depuis 25 ans", provoquant "l'accumulation d'une dette sociale considérable" et "une situation dangereuse" dénonce les sages de la rue Cambon dans un rapport publié mercredi. Pour mener à bien ces réformes "multiples et complexes", la Cour des comptes recommande notamment la création d'une Agence nationale de santé, qui mettrait en œuvre les politiques de santé.

Mais les mesures qui vont le plus provoquer la controverse concernent les médecins libéraux, note Le Figaro. La Cour souhaite que les médecins libéraux étendant les horaires d'ouverture de leurs cabinets, avec une permanence le soir et le week-end, conditionnant une partie de la rémunération des médecins au développement de la permanence des soins.

Concernant les dépassements d'honoraires, le rapport suggère d'inclure dans la loi "des règles de plafonnement".  La Cour propose d'exclure du conventionnement les médecins qui seraient au-delà. Par ailleurs, est également évoquée la fin de la liberté d'installation, une mesure que la Cour des Comptes juge "indispensable" afin de mettre fin aux déserts médicaux. "Un médecin qui s'installerait dans une zone déjà bien pourvue ne pourrait pas être conventionné par l'assurance maladie et ses patients ne seraient pas remboursés" écrit Le Figaro.

Autre point : les Sages souhaitent un contrôle renforcé des médecins et généraliser l'ordonnance électronique 

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Charlotte Casiraghi &Gad Elmaleh n’ont pas la même (idée de l’)éducation, Meghan Markle &son père non plus; Laeticia H. se dé-esseule avec un Top chef, Karine Ferri &Yoann Gourcuff se marient en vivant chacun seul; Jennifer Aniston : ses 50 ans avec Brad
02.
Fake news indétectables : GPT2, le programme développé par l’équipe d’intelligence artificielle d’Elon Musk auquel ses concepteurs préfèrent renoncer tant il leur fait peur
03.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
04.
Inde : à peine inauguré, le train le plus rapide du pays heurte une vache et tombe en panne
05.
Alain Finkielkraut sur son agression : " je n’aurais pas subi ce même genre d’insultes sur les ronds-points"
06.
Acte XIV : les Gilets jaunes entre infiltration par l’extrême-gauche et envie de retour aux sources
07.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
03.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
04.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
05.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
06.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
04.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
05.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
06.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 01/12/2017 - 02:53
La cour des cons?...
Comme tous bons gauchistes qui se respectent, ils ne se sentent pas responsables de quarante années de déficits cumulés, de décisions toujours plus aberrantes et toujours plus inutiles, de numerus closus debile, de la soviétisation à marche forcée de notre système de santé, le plus coûteux et le plus déficitaire au monde, pour une santé française à la dérive...ils préfèrent en accuser les médecins et leur faire porter le pompon, c’est plus facile! hé ho, la cour des cons, il faut leur parler en roumain, si vous voulez être compris des médecins français!...
GP13
- 30/11/2017 - 11:36
La convention médicale est morte
Mais les médecins ne font que contourner cette réalité en différant leur installation en libéral. Pour les "ex-sages' de la rue Cambon, la convention est bien morte et ne sera pas réanimée. A sa place, baton ou gourdin. La question est de savoir combien de temps vont mettre les médecins pour affronter la mort de la convention médicale et, en conséquence, prendre leur liberté ?
walchp
- 30/11/2017 - 04:26
Tout a fait d'accord Kelenborn stop au numerus clausus...
Mais apres cela les études ne font que commencer... On aura la meme chose qu'a la Fac de lettres:60% d'abandons à 3 ans.....
Et ce sra comme pour les avocats
Juste pour vous prendre la tension ou faire un arret maladie pour vendredi ou lundi, vous en trouverez un a 20€
Mais quand vous tremblerez vraiment pour votre peau.... Faudra casser la tirelire !!!