En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

02.

Et le vilain petit secret des athlètes des épreuves d'ultra-endurance n'est pas de savoir mieux supporter la douleur

03.

La dette européenne s’arrache comme des petits pains. Mais il y a une très mauvaise nouvelle derrière la bonne

04.

La Corée du nord craint que des nuages de sable venant de Chine ne soient porteurs du coronavirus

05.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

06.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

07.

Etrangers fichés S : vers un Guantanamo à la française ?

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

06.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
décryptage > France
Faut que ça saigne

"Jérémy Breaud on va te décapité" : l'odeur du sang attire toujours les hyènes...

il y a 2 heures 5 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit
il y a 2 heures 21 min
décryptage > Education
Témoignages

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

il y a 2 heures 35 min
décryptage > International
A l’insu de son plein gré ou non

Donald Trump a un bilan majeur en matière de politique étrangère et voilà pourquoi

il y a 2 heures 49 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Oubliez astéroïdes et guerres nucléaires : au XXIe siècle, le principal danger pour l'humanité est les pandémies et maladies infectieuses

il y a 3 heures 27 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment l'idéologie du droit à la différence a fait basculer les banlieues dans le ressentiment identitaire et racial

il y a 3 heures 31 min
décryptage > Politique
On y pense à l’Elysée

Etrangers fichés S : vers un Guantanamo à la française ?

il y a 3 heures 35 min
décryptage > Economie
Phénoménale dette

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

il y a 3 heures 36 min
light > Politique
"Make America Great Again"
L'expert en sécurité Victor Gevers serait parvenu à se connecter au compte Twitter de Donald Trump en devinant son mot de passe
il y a 17 heures 26 min
pépites > Société
Extension
Congé paternité : l'Assemblée nationale vote le passage à 28 jours
il y a 18 heures 22 min
décryptage > Education
D'un autre temps

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

il y a 2 heures 12 min
décryptage > Santé
Danger

Notre cerveau préfère les histoires qui finissent bien, nous devrions pourtant nous en méfier

il y a 2 heures 23 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite
il y a 2 heures 45 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

L’influence de la fonction publique et des fonctionnaires sur la vie politique : aux racines d'un mal français

il y a 3 heures 23 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Conseil à l’usage des gens “normaux” en couple avec un surdoué

il y a 3 heures 30 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’Occident : un coupable idéal aux yeux de la pensée décoloniale

il y a 3 heures 34 min
décryptage > Economie
L'impossible Budget 2021

Récession Covid : le grand écart s'accentue entre ceux qui vont bien et ceux qui coulent

il y a 3 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Sublime royaume" de Yaa Gyasi : de la relation mère-fille entre science et spiritualité, un roman qui ne peut laisser indifférent

il y a 16 heures 27 min
pépites > Santé
IHU Mediterranée
Covid-19 : l’Agence du médicament refuse d’autoriser massivement l’hydroxychloroquine
il y a 18 heures 1 min
pépites > Politique
Nouvelles mesures
Jean Castex intensifie la lutte contre la haine en ligne avec le renforcement de la plateforme Pharos et de nouvelles sanctions
il y a 20 heures 17 min
© Reuters
© Reuters
Scandale

"Paradise Papers" : la reine d’Angleterre et des proches de Justin Trudeau parmi les clients

Publié le 06 novembre 2017
Une nouvelle enquête lève le voile sur les clients des paradis fiscaux.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une nouvelle enquête lève le voile sur les clients des paradis fiscaux.

 

Dix-huit mois après les "Panama Papers" portant sur la fraude fiscale, le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ), regroupant 96 médias de 67 pays, a commencé à dévoiler les "Paradise Papers". S’appuyant sur une fuite de 13,5 millions de documents financiers (provenant notamment d'un cabinet international d'avocats basé aux Bermudes, Appleby, obtenus par le journal allemand Süddeutsche Zeitung), une enquête journalistique internationale a levé le voile sur des clients des paradis fiscaux. Parmi eux, on retrouve notamment la reine Elizabeth II, des proches de Justin Trudeau, de Donald Trump et de Vladimir Poutine.

Les placements offshore de la reine Elizabeth II

Selon les documents, au Royaume-Uni, 10 millions de livres (11,3 millions d'euros) d'avoirs de la reine d’Angleterre ont été placés dans des fonds aux îles Caïmans et aux Bermudes, affirment la BBC et The Guardian. Ces investissements ont été réalisés via le duché de Lancaster, domaine privé de la souveraine et source de ses revenus, et investis dans de nombreuses sociétés, dont Brighthouse, une entreprise de location avec option d'achat de meubles et de matériel informatique. 

"Tous nos investissements font l'objet d'un audit complet et sont légitimes", s’est défendue une porte-parole du duché de Lancaster. "Nous effectuons un certain nombre d'investissements, dont quelques avec des fonds à l'étranger". Selon elle, ces derniers ne représentent que 0,3% de la valeur totale du duché. Quant à l'investissement dans Brighthouse, il est réalisé "via une tierce partie", et représente 0,0006% de la valeur du duché, a-t-elle ajouté.

Des liens entre un ministre de Donald Trump et des proches de Vladimir Poutine

De son côté, New York Times indique que le secrétaire d’Etat au commerce de Donald Trump, Wilbur Ross, a gardé des participations dans une société de transport maritime, Navigator Holdings. L'un des principaux clients de cette dernière est une entreprise russe de gaz et produits pétrochimiques Sibur, dont l’un des propriétaires est Guennadi Timtchenko. Cet oligarque proche du président russe, Vladimir Poutien, a été sanctionné par le Trésor américain après l'invasion de la Crimée par Moscou. Sibur est également en lien avec Kirill Chamalov, qui est marié à la plus jeune fille de Vladimir Poutine.

De son côté, le département du Commerce a réagi dans un communiqué, transmis à l'AFP. "Le secrétaire Ross n'a pas participé à la décision de Navigator de faire affaire avec Sibur", qui "n'était pas sous sanctions à cette époque pas plus que maintenant", indique le texte. Il n'a en outre "jamais rencontré les actionnaires de Sibur mentionnés", ajoute-t-il, assurant que le ministre respectait les normes éthiques du gouvernement. Cette révélation pourrait toutefois mettre à mal Donald Trump dont la présidence est toujours empoisonnée par les enquêtes sur une éventuelle collusion entre son équipe de campagne et Moscou.

Un proche de Justin Trudeau empêtré dans le scandale

Parmi les autres clients de Navigator Holding figure également le groupe pétrolier d'Etat vénézuélien PDVSA, frappé par des sanctions de Washington depuis l'été.

Au Canada, alors que le Premier ministre, Justin Trudeau, a fait de la lutte contre les paradis fiscaux une de ses priorités, son ami le milliardaire Stephen Bronfman se trouve également empêtré dans ce scandale. A la tête de l'ex-société de vins et spiritueux Seagram, il a placé avec son parrain Leo Kolber 60 millions de dollars américains (52 millions d'euros) dans une société offshore aux Iles Caïmans, selon le Toronto Star.

 

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Beredan
- 06/11/2017 - 18:30
Encore un minable Buzz du Monde et autres amuseurs en mal de
... copie . L.optimisation fiscale est un sport tellement répandu en Europe même - Pays Bas , Luxembourg , Irlande , Hongrie , Malté ... - qu.il serait illusoire voire irresponsable de la contrarier , au risque de déstabiliser gravement la construction européenne .
gilbert perrin
- 06/11/2017 - 16:29
l'argent n'a pas de couleur !!! tous y trempent, !!
Ne vous y trompez pas, il fau tout simplement constatez et admettre le fait, mais SURTOUT, s'engager CONTRE ...., c'est l'affaire de tout citoyen ,,,
adroitetoutemaintenant
- 06/11/2017 - 14:06
Bien vu vangog
C'est exactement ce que je disais à ma femme ! Vous avez oublié de citer les Ponzi que sont les banques centrales.