En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
Départ en vue

Les Etats-Unis de Donald Trump se retirent de l'Unesco

Publié le 12 octobre 2017
Les Etats-Unis ont annoncé leur retrait de l'Unesco accusant l'institution d'être "anti-israélienne".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Etats-Unis ont annoncé leur retrait de l'Unesco accusant l'institution d'être "anti-israélienne".

Ce jeudi 12 octobre, les Etats-Unis ont annoncé leur retrait de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) en accusant l'institution d'être "anti-israélienne". Le département d'Etat a précisé que Washington conservera tout de même un statut d'observateur  et le retrait effectif ne se concrétisera que le 31 décembre toujours selon le département d'Etat.

Une décision qui n'a pas été "prise à la légère et reflète les inquiétides des Etats-Unis concernant l'accumulation des arriérés à l'Unesco, la nécessité d'une réforme en profondeur de l'organisation, et ses partis pris anti-israéliens persistants" ont-ils ajouté.

Un retrait qui vient couronner une prise de distance des Etats-Unis vis-à-vis de l'institution qui dure déjà depuis plusieurs années. En 2011, le pays avait déjà arrêté de la financer après l'admission de la Palestine au sein des Etats membres. Ils continuaient toutefois de siéger au conseil exécutif.

Quel intérêt de garder un statut d'Etat observateur ? Continuer d'apporter la "vision" et "l'expertise américaine"  "sur certains dossiers importants gérés par l'organisation" comme "la protection du patrimoine mondial, la défense de la liberté de la presse"…

De son côté l'Unesco par la voix de sa directrice générale Irina Bokova a déclaré regretter "profondément" la décision des Etats-Unis tout en restant "convaincue" que l'institution répond "aux préoccupations du peuple américain".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

02.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

03.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

04.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

05.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

06.

Quand Nelson Mandela rejoignait Johnny Clegg sur scène

07.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

01.

Des tares pas si mauvaises pour l'économie

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Marie-E
- 13/10/2017 - 08:11
Les Usa
Avaient suspendu leur participation à l'Unesco en 2011 après l'intégration de la Palestine (alors que le Kossovo a été laissé dehors 3 fois).Obama avait été obligé car un texte le prévoyait. Vu la participation de 20% des Usa et les votes surréalistes (dont français) de cette institution au coufs des dernières années avec négation du lien entre Israël et tous les lieux saints juifs en les declarant sous leur appellation arabe patrimoine mondial palestinien les Usa se retirent de l'Unesci en ne gardant qu' un siège d'observateur. Puis Israël, puis le Japon.... la sortie d'Israël de cemachin politique venu aux arabo musulmans le jlur de Simha Torah en Israël et en particulier à Hevron où les juifs ont dansé près du Tombeau de Ytshak et Rivka après avoir roulé les tapis. Ce jour là en fonction du Protocole d'Hebron ce lieu saint juif est entièrement réservé aux juifs ... alors decision stupide de l'Unesco ou pas... on s'en fiche. Le Mur Occidental rebaptisé par l'Unesco "al Bouraq"du nom du cheval ailé de Mohamed dans son voyage nocturne....idem. Cela ne changera rien : ils sont juifs et le demeureront.
Deudeuche
- 13/10/2017 - 07:26
@Beredan
Les pedocrates rasent les murs!
Beredan
- 12/10/2017 - 22:15
Les démocrates aux abris ....
Donald conserve le cap ,... il fait ce qu.il a promis ... la chasse aux violeurs et pédophiles bat son plein...