En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

02.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

03.

Un Officier de la CIA mort au combat en Somalie

04.

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

05.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

06.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

07.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Cédric se veut soutenable et quand Franck prend son pied : c’est l’actualité frimaire des montres
il y a 1 heure 5 min
pépites > Religion
Vatican
Coronavirus : une crise qui révèle ce qu'il y a dans nos coeurs estime le pape dans une longue tribune publiée par le New York Times où il évoque en détail la grave maladie qui l'a touché dans sa jeunesse
il y a 2 heures 54 min
décryptage > Politique
Stratégie de lutte contre le virus

Pour protéger mamie du Covid, le gouvernement veut la pousser dans les orties

il y a 4 heures 4 min
pépites > Politique
Couac
Article 24 : le ministre des Relations avec le Parlement déclare que les députés auront le dernier mot
il y a 4 heures 43 min
décryptage > France
Appel aux autorités

Dans la peau d’un autiste

il y a 5 heures 8 min
pépites > Politique
Police
Emmanuel Macron aurait été choqué par la vidéo montrant un producteur de musique frappé, et aurait recadré Gérald Darmanin
il y a 5 heures 41 min
décryptage > International
Opérations américaines en Afrique

Un Officier de la CIA mort au combat en Somalie

il y a 6 heures 7 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?
il y a 6 heures 23 min
pépites > Société
Couac
A peine voté, l'article 24 de la loi sécurité globale va être réécrit par une commission indépendante : la majorité est énervée
il y a 7 heures 10 min
décryptage > France
Forces de l'ordre

Violences contre un producteur : ce problème d’encadrement de la police nationale auquel doit absolument s’attaquer le gouvernement

il y a 7 heures 38 min
light > Religion
Archéologie
Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant
il y a 2 heures 13 min
décryptage > High-tech
Usage d'Internet

Nos e-mails sont-ils vraiment une menace pour l'environnement ?

il y a 3 heures 29 min
pépite vidéo > Politique
"Images insoutenables"
Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"
il y a 4 heures 29 min
décryptage > Justice
Législation

Haine en ligne : à Bruxelles comme à Paris, une réponse législative pas à la hauteur du défi sociétal

il y a 4 heures 44 min
light > Culture
Star
Isabelle Huppert meilleure actrice du monde au XXIe siècle selon le New York Times
il y a 5 heures 16 min
décryptage > Terrorisme
Justice

Procès de l’attentat de Villepinte : l’Iran en ligne de mire

il y a 5 heures 51 min
pépites > International
Petit pas
Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"
il y a 6 heures 12 min
décryptage > Europe
Wirecard, Volkswagen...

Peut-on encore avoir confiance dans le capitalisme allemand ? Une série de scandales laissent planer le doute

il y a 6 heures 46 min
décryptage > Economie
Solutions pour sauver les emplois

Voilà comment le Covid-19 a exacerbé la fracture entre travailleurs qualifiés et non qualifiés malgré les dispositifs de chômage partiel

il y a 7 heures 12 min
décryptage > Santé
Lutte contre la pandémie

Recul du Covid : ces (mauvais) chiffres qui relativisent le satisfecit que décerne Olivier Véran à la France

il y a 7 heures 56 min
© AFP
© AFP
Dernier avertissement

"La Catalogne sera un Etat indépendant" affirme Carles Puigdemont

Publié le 10 octobre 2017
Cette déclaration d'indépendance est néanmoins immédiatement suspendue pour "entamer un dialogue."
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cette déclaration d'indépendance est néanmoins immédiatement suspendue pour "entamer un dialogue."
  • Carles Puigdemont a annoncé l'indépendance prochaine de la Catalogne
  • Il a justifié cette décision en rappelant les tensions depuis les 10 dernières années
  • Il s'est néanmoins montré ouvert au dialogue et a suspendu l'indépendance pour "ouvrir le dialogue."
  • De son côté, Madrid a jugé cette déclaration "inadmissible"

 

20h50 : Puigdemont tente un coup

 

En évitant de déclarer une indépendante immédiate, Puigdemont évite une réaction immédiate de Madrid. Selon Bloomberg, le président de la région catalane aurait été arrêté si son discours avait été plus direct. En maintenant le flou, il espère ainsi renvoyer la balle au pouvoir central espagnol.

 

20h25 : Une déclaration "inadmissible" selon Madrid

 

Le pouvoir espagnol n'a pas tardé à réagir jugeant, par la voix d'un porte-parole, cette déclaration "inadmissible." Cette indépendance, même suspendue, pourrait même entrainer une utilisation de l'article 155 de la Constitution, selon des sources du journal El Pais.

 

20h : les premières réactions tombent

"Le gouvernement catalan s'est lancé dans une aventure sans issue. Tout ça pour ça, quel gaspillage !" @franceinfo #Catalogne

— Bernard Accoyer (@BernardAccoyer) 10 octobre 2017

Ouf ! Place au dialogue et à la médiation en #Catalogne. Discours responsable ! #Rajoy sera-t-il lui aussi à la hauteur?

— Yannick Jadot (@yjadot) 10 octobre 2017

 

 

19h35 : "La Catalogne a gagné le droit d'être un Etat indépendant"

"La Catalogne sera un Etat indépendant sous la forme d’une République" a déclaré Carles Puigdemont. Cette déclaration est néanmoins immédiatement suspendue. "Le gouvernement catalan et moi-même proposons au Parlement la suspension de la déclaration d'indépendance pour que les prochaines semaines, un dialogue puisse être lancé."

"La #Catalogne a gagné le droit d'être un état indépendant"@KRLS annonce le processus d'indépendance#24hPujadas pic.twitter.com/vrEygZmE3n

— 24h Pujadas (@24hPujadas) 10 octobre 2017

19h27 : Puigdemont revient sur les origines de la crise

Carles Puigdement rappelle que l'Espagne de Rajoy avait rejeté un nouveau statut d'autonomie en 2010 sans proposer une solution alternative. "Les dernières 7 années ont été les pires de ces 40 dernières années" assure Carles Puigdemont. Selon lui, la politique de Madrid est la cause de la pousée independantiste, comme "unique solution." Il rappelle que la région a tenté d'imposer, en vain, un référendum légal. "Si cela a pu se faire au Royaume-Uni, pourquoi pas en Espagne ? La réponse a été un non absolu, avec une persecution policière et judiciaire."

19h25 : "Je sais que beaucoup sont angoissés ou apeurés"

"Je sais que beaucoup sont angoissés ou apeurés" assure-t-il. "Je voudrais leur transmettre un message d'empathie (…) J'agis toujours en étant responsable et en prenant en compte les habitants de la Catalogne." 

19h18 : "Ce que je vais vous dire, ce n'est pas une volonté personnelle. C'est celle du résultat du scrutin."

Puigdemont critique notamment l'attitude de la police lors du scrutin et justifie longuement la légitimité du referendum. "Le monde entier l'a vu. L'objectif était de lancer une panique généralisée."

19h15 : "Un moment historique"

"Nous vivons un moment historique. Les conséquences et leurs effets iront beaucoup plus loin que notre propre pays. Loin d'être une affaire interne et locale, la Catalogne est une affaire européenne. De ma comparution, n'attendez ni des menaces, ni des chantages, ni des insultes",explique Carles Puigdemont 

19h05 : Carles Puigdemont vient d'arriver dans l'hémicycle.

19h : des désaccords au sein des indépendantistes ?

Si le gouvernement justifie le retard par une éventuelle médiation internationale, les observateurs y voient surtout des dissenssions internes.

La CUP ne veut pas d'un texte ambigu. Puigdemont ne veut pas d'une déclaration d'indépendance trop catégorique

— Sandrine Morel (@sandrinemorel) 10 octobre 2017

18h50 : Madrid rejette une médiation avec la Catalogne

Le gouvernement espagnol a déclaré qu'une médiation avec Puigdemont n'est "pas envisageable."

18h15 : Le discours va être retardé d'une heure

Carles Puigdemont joue avec les nerfs des Espagnols. Son discours a été reporté d'une heure et devrait donc avoir lieu à 19h, si tout va bien. Le président de la Catalogne réunit actuellement son groupe parlementaire.

17h45 : Carles Puigdemont est arrivé au parlement catalan

Il devrait s'exprimer à 18h.

16h45 : L'appel du président du Conseil européen

"Je vous demande de respecter, dans vos intentions, l'ordre constitutionnel, et de ne pas annoncer une décision qui rendrait tout dialogue impossible" a insisté Donald Tusk. "La diversité ne doit pas déboucher sur un conflit, dont les conséquences seraient de toute évidence néfastes aux Catalans, à l'Espagne comme à l'ensemble de l'Europe."

16h10 : Emmanuel Macron se dit "confiant"

Alors que la tension monte en Espagne, Emmanuel Macron s'est déclaré confiant sur l'issue de cette confrontation.

16h :Madrid met une nouvelle fois en garde Puigdemont

Carles Puigdemont va-t-il faire marche arrière dans la dernière ligne droite ? Alors que Madrid reste intransigeant et que l'Europe balaye la possibilité d'une Catalogne indépendante, son intervention au parlement catalan, ce mardi à 18h sera scrutée de près. Va-t-il déclarer la sécession unilatérale ? Immédiate ? Différée ? Le débat n'est pas clos, même au sein des indépendantistes où les voies proposées divergent.

Ce midi, Madrid l'a une nouvelle fois mis en garde en appelant l'indépendantiste à ne "rien entreprendre d'irréversible" ce mardi. "Qu'il n'emprunte aucun chemin sans retour, qu'il ne fasse aucune déclaration unilatérale d'indépendance et qu'il retourne à la légalité" l'a enjoint le porte-parole du gouvernement espagnol, Inigo Mendez de Vigo. Réponse du principal intéressé ce mardi à 18h.

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 11/10/2017 - 11:47
Aucune idée de la suite des évènements
mystère !
vangog
- 10/10/2017 - 21:41
Il n'y a aucune confiance à avoir...
Ni d'un côté, ni de l'autre! Le gouvernement espagnol a été trop loin (depuis le navet Zapatero...) dans les concessions d'autonomie à une région qui a tout conquis hors le budget. Et la Catalogne est engagée trop profondément dans l'indépendance. Les erreurs ayant été multipliées des deux côtés, il n'y aura plus de retour en arrière! Puigdemont nous la fait façon Barça...il peut se permettre de reculer un peu pour prendre de l'air, car il sait que les indépendantistes sont très avancés près de la ligne de but. Il ne lui reste plus qu'à trouver le bon angle de tir, et choisir un butteur démarqué...Ce soir, la Catalogne est virtuellement Région indépendante. Et ce n'est un cadeau ni pour elle, ni pour l'Espagne (l'UE, on s'en fout!)
catlaya
- 10/10/2017 - 21:30
quelle Catalogne ? suite et fin
par ailleurs Est-ce que les Européens , si enthousiastes pour l'indépendance de la Catalogne , ont-ils compris que , tôt ou tard, ce sera à ¨l'Europe (donc les Européens) de soutenir cette toute nouvelle "Indépendance " ?