En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© Thomas SAMSON / AFP
Pollution Paris Tour Eiffel décembre 2016 Atlantico.fr
Coup dans l'eau
La piétonnisation des voies sur berges à Paris n'a pas eu d'impact "significatif", selon Airparif
Publié le 10 octobre 2017
Dans un communiqué publié lundi, l’organisme relève que les niveaux de dioxyde d'azote restent malgré tout "au-dessus des valeurs réglementaires".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un communiqué publié lundi, l’organisme relève que les niveaux de dioxyde d'azote restent malgré tout "au-dessus des valeurs réglementaires".

Coup dur pour Anne Hidalgo.  Selon un rapport d'Airparif dévoilé ce lundi 9 octobre – rapport qui repose sur sur deux campagnes de mesures, une hivernale et une estivale - la piétonnisation de la rive droite de la Seine, décidée par la maire de Paris n'a pas eu d'impact "significatif" sur l'exposition de la population à la pollution de l'air.

Dans un communiqué publié lundi, l’organisme reconnait une amélioration notable de la qualité de l'air le long des quais fermés, sur un trajet de 3,5 km entre l'entrée du tunnel des Tuileries (Ier arrondissement) jusqu'à la sortie du tunnel Henri-IV (4e). Mais les niveaux de dioxyde d'azote restent malgré tout "au-dessus des valeurs réglementaires comme pour beaucoup d'axes routiers dans l'agglomération parisienne".

Par ailleurs, la situation a empiré ailleurs. Airparif a constaté "une légère dégradation autour des carrefours dans cette zone et à l'est, dès la fin de la zone piétonnière". De manière générale, les effets de la fameuse mesure mise en place il y a an seraient… neutres. « Ces impacts ne touchent pas la pollution de fond et restent limités aux abords des axes routiers concernés. De ce fait, aucun impact significatif sur l'exposition des populations n'a été mis en évidence à la hausse ou à la baisse".

Vu sur : Lu sur RTL
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Le sondage qui montre que les sympathisants de LREM se situent de plus en plus à droite
03.
L’arrestation d'un journaliste qui montre que Poutine contrôle beaucoup moins la Russie et ses services de renseignement qu’on l’imagine depuis l’étranger
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
06.
Loi Alimentation : sans surprise, les effets pervers s'accumulent
07.
Stars ET milliardaires : quand la puissance de la célébrité transforme Jay Z ou Rihanna en magnats des affaires
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
05.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
06.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Emmanuelle Mignon, proche de Nicolas Sarkozy, qualifie Emmanuel Macron de "meilleur président de droite qu'on ait eu depuis un certain temps"
05.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
06.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 10/10/2017 - 11:15
Autant de pollution et beaucoup
plus de rats. Concernant ces derniers, il est dit que c'est à cause de travaux souterrains qu'ils sont remontés à la surface et qu'ils trouvent à manger dans les buissons et les poubelles qui ne sont que des sacs plastiques suspendus (Vigipirate). Ils disent que les rats partiront une fois les travaux terminés, mais si ils ont trouvé à manger la haut, malins comme ils sont, ils y resteront. Pollution de l'air, malpropreté font qu'à Paris il ne fait pas bon d'y vivre. Bravo Hidalgo.
J'accuse
- 10/10/2017 - 11:11
Préparons-nous à pire
Ce rapport va amener Hidalgo à accentuer sa politique: créer des difficultés croissantes de circulation pour décourager les automobilistes. Mais tant que les transports franciliens resteront insuffisants, ça n'ira pas dans ce sens.