En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

02.

Comment la politique iranienne de Trump a jeté Téhéran dans les bras de Pékin

03.

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

04.

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

05.

Le nombre de cas de Covid-19 double tous les deux jours à Marseille

06.

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

07.

Union européenne : la réglementation sur les travailleurs routiers déchirent les Européens

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

05.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

06.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Tour eiffel
14 juillet 2020 : revivez l'intégralité du feu d'artifice de Paris
il y a 26 min 2 sec
décryptage > Consommation
Révolution

Covid-19: le monde des supermarchés d’après est arrivé

il y a 1 heure 13 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Plutôt l’offre que la demande : Macron enterre le mythe keynésien et parie sur l’entreprise pour redresser la situation économique et sociale

il y a 2 heures 9 min
pépites > Economie
EMPLOI
Macron annonce une exonération de cotisations et 300.000 contrats d'insertion pour les jeunes
il y a 19 heures 22 min
pépites > Santé
SANTÉ
Macron souhaite le masque obligatoire dans tous les lieux publics clos
il y a 20 heures 41 min
light > France
FÊTE PERCHÉE
Un DJ va mixer en haut de la grande échelle des pompiers
il y a 21 heures 13 min
pépites > France
CORONAVIRUS
Le nombre de cas de Covid-19 double tous les deux jours à Marseille
il y a 21 heures 56 min
pépite vidéo > France
DÉFILÉ
14 juillet : Trois miraculés d’une intervention au Mali vont défiler
il y a 22 heures 43 min
décryptage > Société
Des mots pour mentir

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

il y a 1 jour 19 min
décryptage > France
BACCALAURÉAT 2020

Baccalauréat 2020 : la cuvée coronavirus a été livrée

il y a 1 jour 44 min
décryptage > Politique
Et en même temps

Emmanuel Macron, Président de droite à l’insu de son plein gré ?

il y a 1 heure 7 min
décryptage > Politique
Le grand flou

Le mystère du financement de la relance

il y a 1 heure 36 min
décryptage > Politique
Oral de rattrapage

Macron, l'incompris... mais la faute à qui ?

il y a 2 heures 20 min
pépite vidéo > Santé
FÊTE NATIONALE
Emmanuel Macron souhaite rendre le masque obligatoire dans les lieux publics clos
il y a 19 heures 34 min
light > Insolite
BON APPÉTIT
Une cliente trouve une tête de lézard dans sa bolognaise, l'enseigne s'excuse
il y a 20 heures 49 min
pépites > France
COMMÉMORATION
Nice commémore les quatre ans de l'attentat de Nice
il y a 21 heures 27 min
pépites > France
FRANCE
"MACRON ASPHYXIE L'HÔPITAL" une banderole déployée durant la cérémonie
il y a 22 heures 26 min
décryptage > Media
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 14 juillet en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 23 heures 47 min
décryptage > Société
Inclusivement vôtre

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

il y a 1 jour 35 min
décryptage > International
INTERNATIONAL

La France peut-elle faire face seule ou en coordination avec nos partenaires et alliés ?

il y a 1 jour 53 min
© Thomas SAMSON / AFP
Pollution Paris Tour Eiffel décembre 2016 Atlantico.fr
© Thomas SAMSON / AFP
Pollution Paris Tour Eiffel décembre 2016 Atlantico.fr
Coup dans l'eau

La piétonnisation des voies sur berges à Paris n'a pas eu d'impact "significatif", selon Airparif

Publié le 10 octobre 2017
Dans un communiqué publié lundi, l’organisme relève que les niveaux de dioxyde d'azote restent malgré tout "au-dessus des valeurs réglementaires".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un communiqué publié lundi, l’organisme relève que les niveaux de dioxyde d'azote restent malgré tout "au-dessus des valeurs réglementaires".

Coup dur pour Anne Hidalgo.  Selon un rapport d'Airparif dévoilé ce lundi 9 octobre – rapport qui repose sur sur deux campagnes de mesures, une hivernale et une estivale - la piétonnisation de la rive droite de la Seine, décidée par la maire de Paris n'a pas eu d'impact "significatif" sur l'exposition de la population à la pollution de l'air.

Dans un communiqué publié lundi, l’organisme reconnait une amélioration notable de la qualité de l'air le long des quais fermés, sur un trajet de 3,5 km entre l'entrée du tunnel des Tuileries (Ier arrondissement) jusqu'à la sortie du tunnel Henri-IV (4e). Mais les niveaux de dioxyde d'azote restent malgré tout "au-dessus des valeurs réglementaires comme pour beaucoup d'axes routiers dans l'agglomération parisienne".

Par ailleurs, la situation a empiré ailleurs. Airparif a constaté "une légère dégradation autour des carrefours dans cette zone et à l'est, dès la fin de la zone piétonnière". De manière générale, les effets de la fameuse mesure mise en place il y a an seraient… neutres. « Ces impacts ne touchent pas la pollution de fond et restent limités aux abords des axes routiers concernés. De ce fait, aucun impact significatif sur l'exposition des populations n'a été mis en évidence à la hausse ou à la baisse".

Vu sur : Lu sur RTL
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 10/10/2017 - 11:15
Autant de pollution et beaucoup
plus de rats. Concernant ces derniers, il est dit que c'est à cause de travaux souterrains qu'ils sont remontés à la surface et qu'ils trouvent à manger dans les buissons et les poubelles qui ne sont que des sacs plastiques suspendus (Vigipirate). Ils disent que les rats partiront une fois les travaux terminés, mais si ils ont trouvé à manger la haut, malins comme ils sont, ils y resteront. Pollution de l'air, malpropreté font qu'à Paris il ne fait pas bon d'y vivre. Bravo Hidalgo.
J'accuse
- 10/10/2017 - 11:11
Préparons-nous à pire
Ce rapport va amener Hidalgo à accentuer sa politique: créer des difficultés croissantes de circulation pour décourager les automobilistes. Mais tant que les transports franciliens resteront insuffisants, ça n'ira pas dans ce sens.