En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
Avertissement
Catalogne : des centaines de milliers de personnes contre l'indépendance
Publié le 08 octobre 2017
De son côté, le Premier ministre Rajoy laisse planer la menace d'une reprise en main de la Catalogne.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
De son côté, le Premier ministre Rajoy laisse planer la menace d'une reprise en main de la Catalogne.

Entre 350 000 (selon la police) et un million de personnes (selon les organisateurs)  ont défilé ce dimanche à Barcelone, pour s'opposer à l'indépendance programmée de la Catalogne.

RecuperemElSeny #8Oct #FelizDomingo @Societatcc pic.twitter.com/cyWe5mqcua

— Pau Guix (@PauGuix) 8 octobre 2017
 
 

De son côté, le Premier ministre Rajoy laisse planer la menace d'une reprise en main de la Catalogne ena ctivant le fameux article 155 de la Constitution, qui permet au gouvernement de suspendre l'autonomie d'une région. "Je n'écarte rien" assure ainsi le Premier ministre espagnol Manuel Rajoy, dans un entretien au journal El Pais, le premier depuis le referendum contesté. "Mais je dois faire les choses en leur temps (…) J’aimerais que la menace de déclaration d’indépendance soit retirée le plus vite (…) L’idéal serait de ne pas devoir prendre des mesures drastiques, mais pour cela il faut que des rectifications se produisent."

Une mise en demeure pour la Catalogne qui pourrait déclarer unilatéralement son indépendance dans les jours à venir. "Soyons sérieux : on ne peut rien construire si la menace contre l’unité nationale ne disparaît pas" a prévenu Rajoy, écartant les propositions de médiation. Il a, enfin admis que "des erreurs ont pu être commises" concernant les violences policières qui ont émaillé le scrutin du 1er octobre.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Travaux à Paris : « Je creuse donc je suis ! »
02.
Sauver la France en travaillant plus, pourquoi pas… Pourquoi le diagnostic initial ne correspond que de loin à la réalité vécue par les Français
03.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
04.
Une série d’erreurs serait à l'origine de l’incendie de Notre-Dame de Paris
05.
Pourquoi la France est malade de son immobilier
06.
Les médecins de Britney Spears dévoilent la vérité sur son hospitalisation
07.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
05.
Tous végétariens ou vegans ? Quand l’OMS met le hola sur les régimes universels écologiques
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
04.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
05.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
06.
Tous addicts à la polémique : votez-vous encore pour ce que les candidats se proposent de faire ou uniquement pour ce qu’ils sont ?
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 08/10/2017 - 21:04
Les concessions d'autonomie sont allées trop loin...
Les erreurs ont été commises dès le socialiste Zapatero (qui n'en était pas à une connerie près...), qui a délégué à la Catalogne des pans entiers de souveraineté: langue, éducation (avec toute la boîte à outils gauchiste de la propagande...)., gouvernance. Il ne leur manque plus que le nerf de la guerre: le budget! Pour éviter un bain de sang, le gouvernement espagnol acculé devra accorder la souveraineté...ou revenir totalement à la Région Catalane d'origine, sans aucune concession de souveraineté. Mais ce retour en arrière est quasi-impossible, tellement les Catalans se sont installés dans l'indépendance. Je ne vois plus que la souveraineté de cette Région, une ineptie totale dont tous les Espagnols-Catalans y compris- auront à souffrir...ça a déjà commencé avec le départ des grandes entreprises.
assougoudrel
- 08/10/2017 - 20:12
Pardon
Ceux qui ont un bas de laine l'enlèvent.
Marie-E
- 08/10/2017 - 18:08
enfin ils réfléchissent
on oublie que les soi disant indépendantistes conspuaient les touristes qui les envahissaient et étaient prêts à accueillir des migrants. Ils ont élu des gauchistes et ont rêver d'indépendance. C'est bien gentil tout cela, mais dès qu'on réfléchit à la mondialisation on sait que très peu de petits états ont les moyens de s'en sortir seuls sans aide extérieure.
L'autonomie oui, le fédéralisme oui, l'indépendance (à part pour le Kurdistan sacrifié à la fin de la 1ere guerre mondiale) non