En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Avertissement

Catalogne : des centaines de milliers de personnes contre l'indépendance

Publié le 08 octobre 2017
De son côté, le Premier ministre Rajoy laisse planer la menace d'une reprise en main de la Catalogne.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
De son côté, le Premier ministre Rajoy laisse planer la menace d'une reprise en main de la Catalogne.

Entre 350 000 (selon la police) et un million de personnes (selon les organisateurs)  ont défilé ce dimanche à Barcelone, pour s'opposer à l'indépendance programmée de la Catalogne.

RecuperemElSeny #8Oct #FelizDomingo @Societatcc pic.twitter.com/cyWe5mqcua

— Pau Guix (@PauGuix) 8 octobre 2017
 
 

De son côté, le Premier ministre Rajoy laisse planer la menace d'une reprise en main de la Catalogne ena ctivant le fameux article 155 de la Constitution, qui permet au gouvernement de suspendre l'autonomie d'une région. "Je n'écarte rien" assure ainsi le Premier ministre espagnol Manuel Rajoy, dans un entretien au journal El Pais, le premier depuis le referendum contesté. "Mais je dois faire les choses en leur temps (…) J’aimerais que la menace de déclaration d’indépendance soit retirée le plus vite (…) L’idéal serait de ne pas devoir prendre des mesures drastiques, mais pour cela il faut que des rectifications se produisent."

Une mise en demeure pour la Catalogne qui pourrait déclarer unilatéralement son indépendance dans les jours à venir. "Soyons sérieux : on ne peut rien construire si la menace contre l’unité nationale ne disparaît pas" a prévenu Rajoy, écartant les propositions de médiation. Il a, enfin admis que "des erreurs ont pu être commises" concernant les violences policières qui ont émaillé le scrutin du 1er octobre.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

04.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

05.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

06.

Le G7 du blabla politico-diplomatique qui ne sert à rien, sauf à permettre aux dirigeants de se parler et ça, c’est primordial

07.

Incendie en Amazonie : on vient d’inventer la politique magique !

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

05.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 08/10/2017 - 21:04
Les concessions d'autonomie sont allées trop loin...
Les erreurs ont été commises dès le socialiste Zapatero (qui n'en était pas à une connerie près...), qui a délégué à la Catalogne des pans entiers de souveraineté: langue, éducation (avec toute la boîte à outils gauchiste de la propagande...)., gouvernance. Il ne leur manque plus que le nerf de la guerre: le budget! Pour éviter un bain de sang, le gouvernement espagnol acculé devra accorder la souveraineté...ou revenir totalement à la Région Catalane d'origine, sans aucune concession de souveraineté. Mais ce retour en arrière est quasi-impossible, tellement les Catalans se sont installés dans l'indépendance. Je ne vois plus que la souveraineté de cette Région, une ineptie totale dont tous les Espagnols-Catalans y compris- auront à souffrir...ça a déjà commencé avec le départ des grandes entreprises.
assougoudrel
- 08/10/2017 - 20:12
Pardon
Ceux qui ont un bas de laine l'enlèvent.
Marie-E
- 08/10/2017 - 18:08
enfin ils réfléchissent
on oublie que les soi disant indépendantistes conspuaient les touristes qui les envahissaient et étaient prêts à accueillir des migrants. Ils ont élu des gauchistes et ont rêver d'indépendance. C'est bien gentil tout cela, mais dès qu'on réfléchit à la mondialisation on sait que très peu de petits états ont les moyens de s'en sortir seuls sans aide extérieure.
L'autonomie oui, le fédéralisme oui, l'indépendance (à part pour le Kurdistan sacrifié à la fin de la 1ere guerre mondiale) non