En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Reuters
Cache-cache
Quand la police de Lyon demande aux migrants de se cacher lors de la visite de Macron
Publié le 28 septembre 2017
Dans un enregistrement diffusé par Quotidien, la police municipale aurait passé des consignes très strictes.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un enregistrement diffusé par Quotidien, la police municipale aurait passé des consignes très strictes.

Depuis mercredi 27 septembre, Emmanuel Macron est à Lyon pour un sommet franco-italien. Ce jeudi 28 septembre, le chef de l’Etat a rendu visite aux policiers lyonnais. Selon les informations du Quotidien, la police de Lyon aurait demandé aux migrants présents sur l’esplanade Nelson Mandela de "se faire le plus discret possible" lors du passage du président de la République pour lui assurer une visite en toute tranquillité.

"On leur demande de replier les tentes, s’ils peuvent les dissimuler au maximum"

Dans une vidéo, un habitant du quartier montre au Quotidien l’enregistrement avec les consignes des policiers. Les forces de l’ordre auraient demandé aux migrants "de démonter les tentes et de se mettre le plus bas possible pour que Emmanuel Macron, en passant, ne les voit pas". "Il faut qu’ils les cachent. On ne leur demande pas de partir. On leur demande de replier les tentes, s’ils peuvent les dissimuler au maximum. Là, vous avez un Président qui passe, c’est pas... Donc essayez d’être le plus discret possible. Je sais bien que tout est dans le visuel mais malheureusement, c’est comme ça", aurait déclaré un des fonctionnaires. 

La mairie de Lyon a demandé à des migrants de "se faire le + discret possible" car ils étaient situés sur le passage de Macron ⬇#Quotidien pic.twitter.com/KQd9UxkGKa

— Quotidien (@Qofficiel) 28 septembre 2017
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
04.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
05.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
06.
Un bilan dont il “n’y a pas à rougir” : radioscopie des performances économiques de la France depuis l’élection d’Emmanuel Macron
07.
Cancer : Non, on ne peut pas affamer les cellules malades, mais il est possible d’optimiser son alimentation
01.
Palmarès équilibré aux César
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Atlante13
- 30/09/2017 - 10:49
C'est désormais ça la France,
l'hypocrisie de nos hommes politiques, et de la gauche en particulier, me donne une sensation nauséabonde de dégout face à tant de lâcheté. Et notre cher ministre de l'intérieur en est le parfait porte-parole. Aujourd'hui même il annonçait les mesures que va prendre l'Etat face aux radicalisés islamistes présent dans la Police et la Gendarmerie. Que croyez-vous qu'il a décidé? de les exclure, de les licencier? que nenni, il annonce seulement qu'ils seront mis de "côté" à l'extérieur des opérations sensibles pour qu'ils ne puisent renseigner les islamistes. Quel courage! Voila qu'il va les mettre dans des bureaux-placards dorés où ils n'auront plus rien à faire, sauf de continuer à saper le pays. La vieillesse est vraiment un naufrage.
francoise34
- 29/09/2017 - 16:27
Des instructions de l'ancien maire
Notre ministre de l'intérieur assure la bonne conscience de notre président
Le problème des migrants est résolu, et celui des SDF ?
tubixray
- 29/09/2017 - 14:23
Chez ces gens là Monsieur .....
Les migrants doivent être accueillis, logés aux frais de l'état mais pas question de les côtoyer .... Un bel exemple d'hypocrisie sociétale bien représentative de la gauche caviar.