En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Josep LAGO / AFP
Vox populi

Attentats en Catalogne : Driss Oukabir menacé de mort en prison

Publié le 26 août 2017
"On va t'égorger lorsque tu sortiras dans la cour", ont crié des détenus à Driss Oukabir, suspecté d'avoir loué la camionnette ayant servi à l'attentat de Barcelone.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"On va t'égorger lorsque tu sortiras dans la cour", ont crié des détenus à Driss Oukabir, suspecté d'avoir loué la camionnette ayant servi à l'attentat de Barcelone.

Le séjour en prison est difficile pour Driss Oukabir, arrivé à la prison de Soto del Real (Madrid) après avoir témoigné mardi dernier devant le juge de la Cour nationale dans le cadre de l'enquête sur les attaques de Barcelone et de Cambrils.

"On va t'égorger lorsque tu sortiras dans la cour", ont crié depuis des fenêtres les prisonniers au jeune homme de 28 ans, selon les sources policières citées par le quotidien El Pais. L'accusé, arrêté le jour même des attaques, a reconnu qu'il avait loué la fourgonnette qui a été utilisée dans l'attentat La Rambla. Bien qu'il assure qu'il pensait qu'elle allait être utilisée dans un déménagement, le juge en charge du dossier estime qu'il y a des présomptions "rationnelles" et "fondées" permettant de l'inculper d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste collective, ainsi que pour détention d'explosifs.

Selon El Pais, Driss Oukabir a été placé en isolement. Il aurait demandé une protection supplémentaire suite aux menaces reçues. "Putain de terroriste de merde", ont crié d'autres détenus.

Huit des douze membres présumés du commando terroriste qui a frappé la Catalogne sont morts, dont le chauffeur de la camionnette de Barcelone, le marocain Younes Abouyaaqoub, abattu en cavale. Les quatre suspects encore en vie des attentats meurtriers en Catalogne ont été inculpés d’assassinats de nature terroriste et l’un d’eux a déclaré qu’ils préparaient un attentat d’envergure contre des monuments.

Vu sur : Lu dans El Pais
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Hong Kong : ces nouvelles formes de censure très efficaces pour empêcher les mouvements sociaux

02.

Miley Cyrus s’éclate avec une ex Kardashian, Claire Chazal se souvient de quand elle s’éclatait avec (un de) ses ex; Énième réconciliation pour Jamel & Melissa, 1ère grossesse pour Louane; Anouchka Delon pacifie sa famille, Brigitte Macron choie la sienne

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Comment St Gobain est devenu le Google français de la transition énergétique

05.

Greta Thunberg : un voyage à New-York en bateau... mais six vols en avion pour l'organiser

06.

Grand est le désespoir de Donald (Trump) : Greta (Thunberg) a été d’une cruauté sans pareille avec lui.

07.

Les relations entre frères et soeurs : un lien primordial

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

05.

En deux siècles, les forêts ont doublé en France et voici pourquoi

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

04.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

05.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Djib
- 27/08/2017 - 15:18
Ah putain que c'est bon!
Quand la terreur change de camp.
Ce genre de "déradicalisation" est dix fois plus dissuasif que tous les appels au "vivre ensemble" et à l'amour entre les hommes.
Le Ribaud
- 27/08/2017 - 13:57
Il n'est pas encore mort ?
entre annoncer et faire il y a a une différence de aille que notre civilisation semble avoir oubliée
Marie-E
- 27/08/2017 - 12:55
cela montre
qu'en Espagne les prisonniers sont moins radicalisés que dans certains autres pays européens ....que je ne nommerai pas car dans ces ou ce pays je pense plutôt qu'il y aurait de l'admiration.