En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Reuters
Désespoir
Agriculture : la déchirante lettre adressée à Emmanuel Macron
Publié le 07 août 2017
Ce lundi 7 août, le Président de la République reçoit les syndicats agricoles. Mais c’est en parvenant à répondre à la lettre ouverte de la fille d’un agriculteur qui s’est suicidé qu’il montrerait ses capacités à résoudre la crise de ce secteur.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce lundi 7 août, le Président de la République reçoit les syndicats agricoles. Mais c’est en parvenant à répondre à la lettre ouverte de la fille d’un agriculteur qui s’est suicidé qu’il montrerait ses capacités à résoudre la crise de ce secteur.

Un à un, les syndicats agricoles rencontrent aujourd’hui le Président de la République. Pour des discussions sur les orientations que devraient prendre, selon eux, les états généraux de l’alimentation pour que réellement ils contribuent à réduire la crise agricole.

Mais Emmanuel Macron est également apostrophé dans une lettre ouverte. Elle est rédigée par Charline Coguichard Baussard, une jeune femme de 29 ans, fille d’un agriculteur qui s’est suicidé. "A la veille de mettre fin à ses jours, je discutais comme souvent avec mon Papa de l’état des cultures" raconte-t-elle. "Ce jour-là, je lui racontais anodinement que la maladie avait atteint les céréales dans le Loir-et-Cher, comme tous les ans à la même époque. On voyait d’ailleurs les symptômes (les feuilles tâchées) du bord de la route. J’ai alors senti un agriculteur inquiet. Inquiet de devoir racheter des produits pour traiter une nouvelle fois ses céréales contre cette maladie qui allait bientôt arriver dans ses plaines."

"A travers cette lettre, je m’adresse à vous, Monsieur le Président, Messieurs les ministres, cher peuple Français, pour vous expliquer que lorsque vous apercevez, lors de vos départs en week-end ou en vacances, ou simplement au travail, un agriculteur qui épand des produits phytosanitaires, ce n’est pas par plaisir" souligne la jeune femme. "C’est aujourd’hui la seule solution, économiquement viable, qui lui est proposée pour soigner ses plantes, et assurer son revenu."

Dans cette lettre, elle rappelle qu’il n’y a plus la possibilité de vivre de sa production, qu’il n’existe plus de reconnaissance sociale pour un paysan.

Et elle conclut : "Enfin, je termine cette lettre par une question à vous tous, cher Président, chers ministres, cher peuple français : d’après-vous, pour quelle(s) raison(s) un homme vivant de sa passion, entouré de sa famille, de ses 5 petits-enfants peut en arriver à mettre fin à ses jours, n’ayant pas réussi à tenir les 5 dernières années qui le séparaient de la retraite ?
Je cherche encore la réponse."

Tout autant qu’aux représentant professionnels officiels, Emmanuel Macron lui doit une réponse...

La lettre est à lire sur Wikiagri

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
04.
Ne l’appelez plus Shinzo Abe mais Abe Shinzo
05.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
06.
La Chine détient-elle une arme nucléaire en étant capable de bloquer l’approvisionnement des Etats-Unis en terres rares ?
07.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 07/08/2017 - 15:17
Loi zéro-pesticide = un suicide!
on va enfin voir si le président a la "bienveillance" d'abroger cette stupide loi "zéro-pesticide", qui interdit aux agriculteurs d'épandre la plupart des produits phytosanitaires, qui permettaient autrefois (avant écologisme rétrograde) à la France d'être la troisième Nation (oh putain! le gros mot...) agricole au monde...suspens!