En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
© ALEXEY NIKOLSKY / SPUTNIK / AFP
Le joueur

Photos de Vladimir Poutine en vacances : rira bien qui rira le dernier

Publié le 05 août 2017
Le président russe a pris quelques jours de congés loin de Moscou. Il s'est réfugié dans la région sibérienne de Touva pour des vacances au grand air que les photographes du Kremlin n'ont pas manqué de photographier…Abondamment.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président russe a pris quelques jours de congés loin de Moscou. Il s'est réfugié dans la région sibérienne de Touva pour des vacances au grand air que les photographes du Kremlin n'ont pas manqué de photographier…Abondamment.

Après être devenu un mème Internet grâce ou à cause des photos qui circulent de lui depuis des années n'a pas découragé Vladimir Poutine de poster ses photos de vacance en Sibérie. Au programme du chef du Kremlin : natation, plongée, bronzette, pêche, randonnée et même rafting. Un planning chargé que détaille Dmitri Peskov porte-parole du kremlin qui résulte à une série de photos qui rendent toutes hommage à la virilité et au statut d'homme fort de Vladmir Poutine.

L'opération de communication savamment orchestrée prête une fois de plus à sourire et ne manquera pas d'être moquée dans les médias occidentaux. Pourtant, penser qu'il s'agit uniquement d'afficher le côté "aventurier" du président russe ainsi que sa personnalité de "mâle alpha" serait une erreur grotesque.

Deux niveaux de lecture

"Ces photos doivent être analysées à deux niveaux, national et international" estime Michael Lambert, docteur en Histoire des relations internationales et dirigeant du think-tank "Caucasus Initiative".

A seulement huit mois des élections présidentielles, il y a plusieurs messages que ces photos cherchent à faire passer. "D'abord, il est question de faire comprendre que Vladimir Poutine est en bonne santé, d'où sa présence torse nu sur la plupart des photos. Il va y avoir association entre la bonne santé de l'homme et celle du pays" explique l'internationaliste.

Ensuite, le cadre. Là encore la Sibérie n'a pas été choisie au hasard. "Ces paysages permettent de rappeler l'immensité du pays, un critère qui a toujours fait sa force. Mais cela permet aussi de communiquer sur le côté provincial du maître du Kremlin. Un homme de la ville mais qui peut embrasser la vie de ceux qui n'y vivent pas. Avec ces photos il se rapproche des habitants des campagnes russes et on entrevoit alors l'enjeu électoral" poursuit Michael Lambert.

Enfin, pêcher autant de poissons n'est pas anodin : "On peut y voir une volonté de montrer que la Russie est riche de ses ressources naturelles… Et donc que les embargos et les sanctions prises contre le pays n'ont pas lieu d'inquiéter" estime-t-il.

Communication internationale

L'intérêt de ces clichés en matière de communication internationale ne doit pas non plus être sous estimé. "Oui, elles peuvent prêter à sourire dans les pays occidentaux, mais pas en Asie centrale ou dans le Caucase où elles n'ont rien de ridicule. Et encore, nous, occidentaux, faisons la même chose sans nous en rendre compte. Il est amusant de noter que lorsque Justin Trudeau se fait prendre en vidéo torse nu dans une salle de musculation, personne ne trouve rien à y redire alors que les objectifs sont similaires" analyse Michael Lambert.

Mais même en Europe, cette opération de communication est favorable à Vladimir Poutine. Le dirigeant de "Caucasus Initiative" l'admet volontiers : "Cela participe à la fragmentation des sociétés. Maintenant il faut voir dans quelle mesure. On imagine sans mal que le phénomène est plus évident dans des sociétés affaiblies comme en Ukraine où le personnage divise énormément".

"De manière générale, lorsqu'il  y a débat, il n'est pas rare de voir les positions se radicaliser et s'éloigner plutôt que de se rapprocher d'un consensus. Plus les médias "mainstream" moqueront ces photos, plus les "fans" de Vladimir Poutine seront conforté dans leur position".

Finalement, avec ces photos, c'est bien l'Europe qui trinque pendant que le Kremlin rigole, et pas l'inverse.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

03.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

04.

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

05.

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

06.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

07.

Comment Facebook entend bénéficier du malaise général des utilisateurs de Tinder et autres applications de rencontres

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi parle-t-on si peu de la jeune Palestinienne assassinée en Cisjordanie ? Parce que ce ne sont pas les Israéliens qui l'ont tuée !

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

Peurs sur la consommation : bienvenue dans l’ère de l’irrationalité

04.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

05.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Liberdom
- 06/08/2017 - 15:34
Expert internationaliste ?
L'exégèse du sieur Lambert n'engage que lui et seulement lui. Après tout la liberté d'opinion est pour tout le monde, même pour les "experts". Tous les politicards font de la com; certains ne font plus que de la com; et les "experts" ils font quoi ? De la com sur la com...
BABOUCHENOIRE
- 05/08/2017 - 22:28
Mais nous nous avons Brigitte et Emmanuel faisant du vélo ,
Hildago bronzant à Paris plage alors Poutine peut aller se rhabiller