© Reuters
Menace
Australie : un "complot terroriste" contre un avion déjoué
Publié le 30 juillet 2017
Un attentat islamiste visant un avion en Australie a été déjoué et quatre personnes arrêtées à Sydney, a annoncé ce dimanche le Premier ministre australien.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un attentat islamiste visant un avion en Australie a été déjoué et quatre personnes arrêtées à Sydney, a annoncé ce dimanche le Premier ministre australien.

Les forces de l'ordre australiennes ont arrêté à Sydney quatre personnes soupçonnées d'avoir comploté pour faire exploser un avion en vol, a annoncé dimanche le Premier ministre Malcolm Turnbull. "Je peux annoncer que la nuit dernière une importante opération de contre-terrorisme a eu lieu pour déjouer un complot terroriste visant à faire tomber un avion", a-t-il déclaré à la presse.

Le Premier ministre, qui a rappelé que "la menace terroriste est bien réelle", a précisé que le projet d'attaque relevait plus d'un "complot élaboré" que de l'oeuvre d'un loup solitaire. "Nous pensons qu'il s'agit de terrorisme d'inspiration islamique. Nous devons enquêter de manière approfondie sur ce qui se cache exactement derrière cela", a ajouté le commissaire Andrew Colvin, de la police fédérale australienne.

Des informations recueillies ces derniers jours ont mis la police sur la piste d'une possible "attaque terroriste utilisant un engin explosif improvisé". Samedi, la police a pris d'assaut des maisons dans au moins quatre quartiers différents de Sydney et arrêté quatre hommes. Des éléments "d'un grand intérêt pour la police" ont été recueillis lors des interpellations, même si pour l'instant, elle ne dispose pas de "beaucoup d'informations concernant cette attaque, le lieu, la date ou l'heure", a indiqué le commissaire. 

L'Australie a été visée ces dernières années par plusieurs attentats islamistes, dont le meurtre d'un employé de la police à Sydney par un adolescent de 15 ans.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Quand Nathalie Loiseau teste les nouveaux "éléments de langage" du progressisme face à Marine Le Pen sans grand succès
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 31/07/2017 - 12:23
Les Australiens regrettent déjà d'avoir importé
tous ces radallahs, sous la pression des gauchistes collabos...trop tard!