En direct
Best of
Best of du 16 au 22 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

03.

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

04.

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

05.

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

06.

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

07.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

05.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

06.

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Union des droites
Les Républicains : une procédure d'exclusion vise Erik Tegnér
il y a 3 heures 11 min
pépites > France
Journée de mobilisation
FNSEA – Monde agricole : 1.000 tracteurs vont converger vers Paris le mercredi 27 novembre
il y a 3 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suite française" de Irène Némirovsky : adaptation méritoire d’une œuvre, dont l’auteure puis l’exhumation littéraire firent grand bruit en leur temps

il y a 4 heures 19 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la Belle au bois dormant noue sa cravate et quand s’allument les aurores boréales : c’est l’actualité des montres à la fin de l’automne
il y a 6 heures 8 min
décryptage > Société
L’enfer, c’est nous autres

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

il y a 7 heures 50 min
décryptage > Société
Pauvreté

Face aux inégalités : s’engager dans une dynamique de créativité

il y a 9 heures 16 min
décryptage > Culture
Touche pas à ma vahiné…

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

il y a 9 heures 49 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
"Paranoïsation", "désassimilation" et communautarisme : l’antiracisme dévoyé au profit d'un projet de conquête islamiste
il y a 10 heures 33 min
décryptage > Environnement
Roger Hallam

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

il y a 11 heures 29 min
décryptage > Europe
UE

Déficit : hypocrisies, contradictions et jeux de dupes à tous les étages européens

il y a 12 heures 7 min
Justice
Carlos Ghosn et son épouse Carole ont pu enfin communiquer pour la première fois en sept mois
il y a 3 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les renards et les lions" de Marcello Simonetta : le destin hors norme des fils de Laurent de Médicis

il y a 4 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pour l'amour des livres" de Michel Le Bris : une amitié entre le voyage et la littérature

il y a 4 heures 26 min
pépite vidéo > Politique
Solutions
Dialogue sous tension entre Emmanuel Macron et les anciens salariés de Whirlpool à Amiens
il y a 7 heures 23 min
pépites > Environnement
Pollution
Réchauffement climatique : les plans de la Chine sur les centrales à charbon menacent les objectifs de Paris sur le climat
il y a 8 heures 21 min
rendez-vous > France
Zone Franche
Plus que jamais, le "pognon de dingue" coule à flots mais les gens sont toujours aussi pauvres
il y a 9 heures 37 min
décryptage > Economie
Insécurité économique

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

il y a 10 heures 20 min
décryptage > Education
Réussite

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

il y a 11 heures 15 min
décryptage > Politique
Promesse

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

il y a 11 heures 46 min
pépites > International
Balles perdues
Selon une étude, les personnes blessées lors de fusillades ont un risque accru de troubles mentaux longtemps après leur guérison
il y a 20 heures 53 min
© Reuters
Bateau migrants Atlantico.fr
© Reuters
Bateau migrants Atlantico.fr
Immigration

Un ministre algérien crée la polémique après ses propos anti-migrants

Publié le 10 juillet 2017
Selon le ministre d’État algérien Ahmed Ouyahia, les migrants amènent "le crime, la drogue et plusieurs autres fléaux". Une déclaration qui a provoqué la colère des ONG.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon le ministre d’État algérien Ahmed Ouyahia, les migrants amènent "le crime, la drogue et plusieurs autres fléaux". Une déclaration qui a provoqué la colère des ONG.

Le samedi 8 juillet, le ministre d’État algérien et secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Ahmed Ouyahia, avait déclaré sur la chaîne de télévision privée Ennahat TV que les migrants arrivés en Algérie amenaient "le crime, la drogue et plusieurs autres fléaux", rapporte L'Obs ce lundi 10 juillet. "Ces étrangers en séjour irrégulier amènent le crime, la drogue et plusieurs autres fléaux. Ces gens-là sont venus de manière illégale. (...) On ne dit pas aux autorités 'jetez ces migrants à la mer ou au-delà des déserts', mais le séjour en Algérie doit obéir à des règles", a estimé le directeur de cabinet du président Abdelaziz Bouteflika.

"Nous sommes souverains chez nous"

Une déclaration qui a suscité l’indignation des défenseurs des droits de l’Homme en Algérie. Amnesty International a qualifié de "choquants et scandaleux" ces propos qui favorisent, selon l'ONG, "le racisme (…) la discrimination et le rejet de ces personnes"​​​​​​​ ayant "fui les guerres, la violence et la pauvreté". De son côté, Abdelmoumene Khelil, le secrétaire général de la Ligue algérienne de défense des droits de l’homme (LADDH), a comparé cette sortie médiatique aux "discours de l’extrême droite européenne". Le journaliste à El-Khabar Mohamed Sidoumou est d'ailleurs allé plus loin. Sur son compte Facebook, il a surnommé le ministre "Jean-Marie Ouyahia"​​​​​​​, en référence à Jean-Marie Le Pen, particulièrement détesté en Algérie.

>>> À lire aussi : Ce que le déplacement des migrants de la porte de la Chapelle révèle de la nature actuelle des flux migratoires en France

"Ce n'est pas Amnesty International qui va nous dicter notre conduite", a réagi à ces accusations le porte-parole du RND, Seddik Chihad, sur le site Alg24. "Quand on me parle de droits de l’homme, je dis : ‘nous sommes souverains chez nous", a ajouté pour sa part Ahmed Ouyahia, le dimanche 10 juillet, toujours sur Ennahat TV.

Vu sur : Lu sur L'Obs
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

03.

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

04.

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

05.

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

06.

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

07.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

05.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

06.

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 12/07/2017 - 06:44
A lafronde
De 1950 à 1973 en particulier avant l'indépendance on ne parlait pas d'immigration pour le bonne raison que ces algériens avaient tous la nationalité france, l'Algerie etait un département français. Ils étaient donc payés comme les français. Ils venaient pour travailler uniquement et retournaient au pays. C'est quand ils ont eu le droit du regroupement que leur racaille a commencé. De plus les immigrés actuels ne viennent que rarement pour le travail et s'imposent en France.
lafronde
- 11/07/2017 - 17:16
L'immigration est aussi une idéologie !
L'humanité était sédentaire et s'en portait bien. Seul le nouveau Monde était a peupler.L'Europe comme l'Asie, n'a jamais eu besoin de l'immigration. Chaque vague migratoire est un choix. Années 1950-1973 immigration du Travail, pour avoir des manoeuvres bons marchés, et payer la croissance de l'Administration. Années 1974 jusqu'à nos jours : regroupement familial sur le sol français. Utile pour les immigrés, inutile pour la Société d'accueil, à qui l'on a jamais mandé son avis, et qui paye toutes les prestations sociales et médicales. La moitié de ce "regroupement familial" forment les "territoires perdus de la République" autant dire l'insurrection anti-Police. Le Droit républicain et la fiscalité ne s'y exercent pas, seul l'assistanat y a cours. Enfin le Droit européen entre en scène avec "les migrants" clandestins inexpulsables après le refus d'asile de complaisance. Derrière ces flux, il y a l'idéologie européiste : compenser par l'immigration d'où qu'elle vienne, le faible natalité des européens. Renaud Camus l'a révélé, l'UE et les pays d'Europe de l'Ouest sacrifient leurs Peuples au nom de la Société multi-culturelle. C'est le Grand Remplacement ! La Patrie est en danger.
lepaysan
- 11/07/2017 - 09:23
Imposible intégration
Comment voulez vous que les migrants s'intègrent alors qu'ils viennent de pays ou il a très peu de contraintes, peu d'administration et la vie quotidienne est ritmée par le temps qui passe, la chaleur et souvent la mosquée. Ja'i vécu 15 ans dans ces pays. ils arrivent en France ou il y a une administration complexe, l'impossibilité de trouver un petit job a leur mesure (complexité du droit du travail) et un rejet de la population (hormis les BoBo parisiens), ils finissent dans les trafics et autres délinquances., les + doués se font construire des maisons superbes dans leurs pays d'origine sans avoir payé 1 centime d'impôt en France,