En direct
Best of
Best Of
En direct
© Reuters
Bateau migrants Atlantico.fr
Crise humanitaire
Emmanuel Macron : "Nous devons accueillir des réfugiés, c'est notre devoir et notre honneur"
Publié le 23 juin 2017
Le chef de l'Etat a tenu une conférence de presse commune avec Angela Merkel ce vendredi, dans le cadre du Sommet européen.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le chef de l'Etat a tenu une conférence de presse commune avec Angela Merkel ce vendredi, dans le cadre du Sommet européen.

Lors d'une conférence de presse commune avec Angela Merkel à l'issue du Sommet européen, Emmanuel Macron a évoqué ce vendredi les problématiques communes auxquelles la France et l'Allemagne doivent faire face. 

"Quand l'Allemagne et la France parlent de la même voix, l'Europe peut avancer. C'est plus qu'un symbole, c'est une éthique de travail (…) L'Europe est notre meilleure protection face à ces défis mondiaux", a tout d'abord estimé le président de la République. 

>>>> À lire aussi : L’enquiquinante image négative des migrants

De son côté, la chancelière allemande s'est aussi félicitée de la coopération franco-allemande : "Le Conseil européen de Bruxelles a traduit un nouvel espoir et le couple franco-allemand y a contribué (…) La coopération franco-allemande a fait ses preuves avec de bons résultats, même si nous ne sommes pas d'accord sur tout".

Alors que le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a exprimé sa volonté de prévenir tout "appel d'air" lors d'une visite à Calais ce vendredi, Emmanuel Macron a lui aussi évoqué la question migratoire : "Nous devons accueillir des réfugiés, c'est notre devoir et notre honneur (…) Nous avons décidé d'accélérer les procédures de traitement des demandes d'asile", a expliqué le président de la République, saluant par ailleurs le travail réalisé en amont par le président du Conseil européen, Donald Tusk, et le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, sur la question de la Défense européenne. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
04.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
05.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
06.
Emploi record et hausse des salaires au Royaume-Uni... Mais que se passe-t-il à 9 jours du Brexit ?
07.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
Commentaires (30)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Helveticosuisse
- 25/06/2017 - 07:30
Des français jetés sur les routes de l'exil!
Il l'a dit: des français ont été jeté par milliers sur les routes de l'exil pendant la dernière guerre!!!!! Il y a eu des déplacements de population à l'intérieur du pays, on ne peut pas parler d'exil tel qu'il st actuellement. Les français n'ont pas pris le chemin de la Suisse, de l'Espagne ou de l'Italie. Ceux qui sont allé en Angleterre ont eu pour motivation la défense de la Patrie. Cela n'a rien à voir avec ceux qui viennent se mettre au chaud dans notre système social si généreux...pour eux. En revanche, la France a accueilli des italiens des polonais des espagnols des portugais; ceux là se sont fondu dans la nation sans problèmes. Ce qui n'est et ne sera pas le cas des migrants actuels.
D'AMATO
- 25/06/2017 - 01:30
La prochaine fois, n'oubliez pas....:
......" ÊTRE GOUVERNES C'EST PRÉVOIR...."!
A dans un quinquennat alors....HASTA LA VISTA !
D'AMATO
- 25/06/2017 - 01:29
La prochaine fois, n'oubliez pas....:
......" ÊTRE GOUVERNES C'EST PRÉVOIR...."!
A dans un quinquennat alors....HASTA LA VISTA !