En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
Embarrassant
Déplacement de Macron à Las Vegas en 2016 : deux perquisitions chez Havas et Business France
Publié le 20 juin 2017
Une enquête préliminaire pour favoritisme, complicité et recel de favoritisme avait été ouverte à la mi-mars par le parquet de Paris.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une enquête préliminaire pour favoritisme, complicité et recel de favoritisme avait été ouverte à la mi-mars par le parquet de Paris.

Pendant qu'une partie des ministres est empêtrée dans des affaires, l'enquête sur le déplacement d'Emmanuel Macron refait parler d'elle. Selon l'AFP, des perquisitions ont eu lieu ce mardi matin au siège du groupe publicitaire Havas et de l'agence nationale Business France.

Pour rappel, l'organisation d'une soirée pour Emmanuel Macron et la French tech à Las Vegas en janvier 2016 a été confiée par Business France à Havas, sans appel d'offres. 

>>>> À lire aussi : CES de Las Vegas : envoyer des délégations françaises en force ne suffira pas à pallier nos profondes insuffisances en matière de création de start-up

Une enquête préliminaire pour favoritisme, complicité et recel de favoritisme avait été ouverte à la mi-mars par le parquet de Paris, après des soupçons de dysfonctionnements dans l'organisation de cette opération. 

Celle-ci avait été confiée au géant Havas, sans appel d'offres, par Business France, l'organisme d'aide au développement international des entreprises françaises alors dirigé par l'actuelle ministre du Travail, Muriel Pénicaud.

Lors du salon mondial de l'innovation technologique, Emmanuel Macron avait été ovationné par plus de 500 personnalités et dirigeants de start-up français. Selon Le Canard enchaîné, le coût de cet événement s'était élevé à 381 759 euros.

 

Vu sur : Lu sur BFM TV
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
03.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
04.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
05.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
06.
De Benalla à Loiseau en passant par Castaner : ces déceptions personnelles d'Emmanuel Macron qui montrent son incapacité à bien s'entourer
07.
L’arrestation d'un journaliste qui montre que Poutine contrôle beaucoup moins la Russie et ses services de renseignement qu’on l’imagine depuis l’étranger
01.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
02.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
05.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
06.
Déjà 10 ans de croissance record aux Etats-Unis : voilà les erreurs françaises et européennes qui nous en ont privé
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
SOS partis disparus : quand la démocratie française s’abîme dans une crise d’immaturité collective
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
Emmanuelle Mignon, proche de Nicolas Sarkozy, qualifie Emmanuel Macron de "meilleur président de droite qu'on ait eu depuis un certain temps"
06.
La droite après Les Républicains
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Bobby Watson
- 21/06/2017 - 00:26
Un peu tard, non ?
Mais le voile se déchire peu à peu. Bientôt, une enquête sur la dilapidation des frais de bouche à Bercy ? Sur le conflit d'intérêt dans la vente d'Alstom ? Et, cerise sur le gâteau, une investigation sur les millions d'euros placés off shore ? Bien sûr, ceci n'était qu'une rêve. La France n'est pas une démocratie.
Vincennes
- 20/06/2017 - 19:20
« deux poids deux mesures » dans la réaction de la justice et
des médias car une évidence s'impose : pour la droite les "affaires" vraies ou inventées par médiapart/Mariane etc sortent AVANT (voir pour SARKO/FILLON)........mais pour le PS et JUPITER (encore mieux), les affaires sortent APRES avec l'aide d'émissions comme "C dans l'air" via ROUX, laquelle pour FILLON nous a saoulé durant 12 émissions pour mieux "enfoncer le clou" mais pour FERRAND ......qq minutes ont suffit à son bonheur......idem pour "C à vous" avec la clique LAPIX/COHEN...........UN BON "DEGAGISME" sur le service public devient INDISPENSABLE.......ZAPPONS afin qu'ils comprennent car Ernotte a du mal à comprendre que chacun fait ce qu'il faut sur cette TV "aux ordres"
assougoudrel
- 20/06/2017 - 17:27
On remarque que le Parquet de Paris
était plus zélé pour Fillon. Il est question de mi-mars. Cela ne s'appelle pas traîner des pieds, mais freiner des quatre fers. Le cavalier a basculé vers l'avant. Maintenant que tout est OK pour Macron, la presse ouvre doucement les vannes.