Terrorisme

Attentat de Londres : le point à 16 h

Publié le 04 juin 2017
Français blessés : 3 femmes et un homme ; 12 arrestations et des perquisitions dans la capitale britannique ; la tour Eiffel éteinte ce soir
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Français blessés : 3 femmes et un homme ; 12 arrestations et des perquisitions dans la capitale britannique ; la tour Eiffel éteinte ce soir

A Londres, l'enquête continue, après l'attentat du London Bridge où une camionnette blanche a renversé plusieurs passants, suivi d'attaque de passants et de clients de pubs poignardés dans le quartier du Borough Market. Le bilan n'a pas évolué pour l'instant 7 morts, 48 blessés, sans compter les trois suspects tués par la police.

Selon Marielle de Sarnez, les victimes françaises comprennent trois femmes (dont une grièvement blessée à coups de couteau) et un homme.

La police londonienne annonce avoir procédé à 12 interpellations, et à plusieurs perquisitions, dont certaines au domicile des  trois suspects tués par les policiers la nuit dernière.

Quatre policiers britanniques ont été blessés par les suspects cette nuit. Environ 9 policiers londoniens sur 10 ne sont pas armés, et l'un des 4 quatre blessés a tenté de s'opposer à eux avec sa matraque comme seule arme.

Emmanuel Macron s'est entretenu avec Theresa May au téléphone en évoquant la situation des victimes françaises et la protection des Français vivant à Londres qui votent aujourd'hui pour les élections législatives.

Jean-Luc Mélenchon demande la fin de l'état d'urgence qui, selon lui, "a été utilisé pour beaucoup pour neutraliser des militants". Il est aussi opposé à l'utilisation des militaires  "quidoivent prendre en charge des tâches militaires, l’opération Sentinelle est extrêmement coûteuse en temps, en usure psychologique"

De son côté Marine Le Pen a réagi par un tweet : "Combien d'attentats avant de considérer le fondamentalisme islamiste comme un totalitarisme barbare et l'éradiquer de nos pays ?"

Ce soir, à minuit, la tour Eiffel sera éteinte en signe de deuil et de solidarité avec les victimes de Londres.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

04.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

05.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

06.

Qui a dit « j’ai une intolérance aux homards, je n’aime pas le caviar, le champagne me donne mal à la tête » ?

07.

Yémen, la situation évolue discrètement cet été à l'abri des regards des vacanciers

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

05.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

06.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 04/06/2017 - 22:08
Éradiquer le fondamentalisme islamiste!
Seule Marine Le Pen possède la solution! Dommage que les dirigeants lâches enlèvent leurs oreillettes (Trump, lui, a raison de les enlever lorsque les europeistes lui parlent d'immigration...) Benêts, va!
jurgio
- 04/06/2017 - 18:43
Nous sommes en état d'urgence depuis deux ans
donc nous nous sommes mis à l'abri, hein ? !!!
langue de pivert
- 04/06/2017 - 17:16
Stop ou encore ? C'est vous qui décidez ! ☺
Tant qu'il y aura 1 muzz en occident il y aura 1 (minimum car il pourra en faire plusieurs) risque d'attentat ! Voter n'est pas un jeu et engage votre responsabilité ! Les dirigeants des pays européens sont des larves élus par des larves ! On ne peut pas élire le successeur de Hollande et s'étonner des centaines des victimes qui ne manqueront pas de tomber ! On ne pourra pas dire "qu'on ne savait pas" ! Même politique, mêmes résultats ! (idem pour les autres pays européens) Les Hongrois n'ont pas ces problèmes, les Polonais n'ont pas ces problèmes...mais l'Europe leur crache dessus ! Alors qu'ils nous montrent la voie à suivre ! Ils doivent bien rire ! Moi aussi ! ☺