En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

02.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

03.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

04.

Être contaminé dans la rue... ou agressé : Anne Hidalgo et la préfecture de police sont-ils capables de déterminer le plus grand risque statistique à Paris ?

05.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

06.

L’Iran pourrait sortir vainqueur de la crise libanaise

07.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

06.

Ces répliques du Hezbollah et de l’Iran auxquelles s’expose Emmanuel Macron

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

03.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

04.

Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique

05.

Beyrouth : le rêve éveillé de l'Elysée sur l'Orient

06.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

ça vient d'être publié
décryptage > Science
Espace

Et si l’Univers ne s’expliquait pas par un Big Bang originel mais par un Grand Rebondissement ?

il y a 5 min 17 sec
décryptage > Histoire
Atlantico Business

Les femmes qui ont changé le monde et le cours de l’Histoire. Aujourd’hui, Mata Hari : du mouvement Metoo au Bureau des Légendes

il y a 25 min 43 sec
décryptage > Société
Protection contre le virus

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

il y a 48 min 23 sec
décryptage > Société
Des mots qui viennent d’ailleurs

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

il y a 20 heures 17 min
pépites > France
DÉJÀ !
Les vendanges débutent avec plusieurs semaines d'avance
il y a 20 heures 49 min
light > France
AÏE
Méditerranée : un poisson mord les mollets des vacanciers
il y a 22 heures 40 min
pépites > Santé
VRAIMENT ?
Selon Poutine, la Russie aurait développé le "premier vaccin" contre le coronavirus
il y a 23 heures 17 min
pépites > France
ATTAQUE ARMÉE
Niger : qui étaient les victimes ?
il y a 23 heures 59 min
décryptage > Economie
ASSURANCES

L’autre test du Covid : les assurances seront-elles à la hauteur des promesses d’indemnisation de leurs polices face aux dégâts de l’épidémie

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > International
DOSSIER LIBANAIS

L’Iran pourrait sortir vainqueur de la crise libanaise

il y a 1 jour 2 heures
décryptage > International
Idéologie

Communisme revisité : ces nouveaux penseurs dont s’inspire Xi Jinping pour diriger la Chine d’une main de fer

il y a 13 min 27 sec
décryptage > International
En même temps à risque

L’étrange pas de deux d’Emmanuel Macron avec le Hezbollah

il y a 38 min 27 sec
pépites > Santé
CORONAVIRUS
Les chiffres qui inquiètent en Ile-de-France
il y a 19 heures 30 min
pépites > Consommation
BILAN MITIGÉ
Soldes : un résultat décevant
il y a 20 heures 30 min
pépites > Faits divers
VAL-DE-MARNE
Vincennes : deux morts dans un incendie
il y a 21 heures 5 min
light > Loisirs
MIEUX VAUT TARD QUE JAMAIS
Elle se fait tatouer à 103 ans
il y a 22 heures 56 min
pépites > France
MOUVEMENT DE FOULE
Cannes : crise de panique après une rumeur de fusillade
il y a 23 heures 34 min
pépite vidéo > International
NIGER
Six humanitaires français tués au Niger
il y a 1 jour 28 min
décryptage > Santé
PANDÉMIE ET INSÉCURITÉ

Être contaminé dans la rue... ou agressé : Anne Hidalgo et la préfecture de police sont-ils capables de déterminer le plus grand risque statistique à Paris ?

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Style de vie
ALIMENTATION

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

il y a 1 jour 2 heures
© PublicDomainPictures
Peindre peinture mains couleurs
© PublicDomainPictures
Peindre peinture mains couleurs
Non-mixte

Un festival "interdit aux blancs" créé la polémique

Publié le 29 mai 2017
Présenté comme "afroféministe", l'événement est en partie réservé aux femmes noires.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Présenté comme "afroféministe", l'événement est en partie réservé aux femmes noires.

La tension est rapidement montée pendant le weekend, jusqu'aux tweets de la maire de Paris, Anne Hidalgo.

Je condamne avec fermeté l'organisation à #Paris de cet événement "interdit aux blancs". https://t.co/DKJmdPry5v

— Anne Hidalgo (@Anne_Hidalgo) 28 mai 2017

Je demande l'interdiction de ce festival. Je vais saisir le Préfet de Police en ce sens.

— Anne Hidalgo (@Anne_Hidalgo) 28 mai 2017

Je me réserve également la possibilité de poursuivre les initiateurs de ce festival pour discrimination.

— Anne Hidalgo (@Anne_Hidalgo) 28 mai 2017

La raison de ce coup de colère ? Un festival "afroféministe", prévu du 28 au 30 juillet prochain dans une salle parisienne. Selon son site internet, il sera divisé en plusieurs espaces : un espace "non mixte femmes noires", un autre "non mixte personnes noires" et un "espace ouvert à tou.te.s." Plusieurs associations sont montées au créneau pour condamner cette initiative dont SOS Racisme qui a dénoncé une "faute sinon une abomination."

De son côté, le collectif afroféministe Mwasi a défendu le projet du festival, "cible d'une campagne de désinformation et de fake news orchestrée par l'extrême droite la plus moisie (…)Nous sommes attristés de voir certaines associations antiracistes se laisser manipuler ainsi. Elles se retrouvent paradoxalement du côté des racistes à stigmatiser celles et ceux qui militent pragmatiquement pour les valeurs d'égalité et de respect."

A l'été 2016, c'est un "camp d'été décolonial" qui avait provoqué une polémique similaire. Une des organisatrices justifiait alors, dans Libération, l'absence de mixité. "Personne ne dit que les Blancs ne peuvent pas partager le combat antiraciste. Au contraire. Mais comme pour toutes les autres oppressions, il appartient aux concernés de s’organiser et de lutter pour leur émancipation" affirmait Sihame Assbague.

Vu sur : Lu sur Le Point
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ISABLEUE
- 29/05/2017 - 16:41
quelle bande de dégénérées..;
on interdira toutes ces conneries sans nom.
L'Apartheid à l'envers en France .... qu'elles critiquaient ...
Où sont les sales racistes ????
joseph jean
- 29/05/2017 - 15:43
exact, jmf46
très bien dit !
jmf46
- 29/05/2017 - 14:43
Frères Souchiens, il faut regarder la réalité en face
nous sommes en train de devenir une communauté parmi d'autres au sein d'une "France" multiculturelle qui n'a plus rien à voir avec la France telle que définie par 2000 ans d'histoire, par sa Constitution et par ce qu'en disait (hors micro) le Général De Gaulle (je cite de mémoire) "un peuple de race blanche, de culture gréco-latine et chrétienne" (impossible d'écrire çà aujourd'hui...). donc c'est ainsi, cette "France" n'en a plus que le nom et c'est à nous de nous adapter à la nouvelle donne si nous voulons survivre en tant qu'individus et surtout en tant que Peuple. Pas la peine de chercher à convaincre les 20 millions de macronisés, ils sont au delà de toute ressource thérapeutique, mieux vaut nous regrouper, nous connaître et nous organiser en vue de ce qui se prépare. Le sept mai aura au moins permis de savoir que nous sommes au minimum onze millions dans ce pays, c'est peu et c'est beaucoup...