En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Sans fin...

François Fillon soupçonné d'avoir rendu les mauvais costumes

Publié le 15 avril 2017
De son côté, le fameux bienfaiteur Robert Bourgi évoque des "pressions politiques" du clan Fillon.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
De son côté, le fameux bienfaiteur Robert Bourgi évoque des "pressions politiques" du clan Fillon.

Les très onéreux costumes de François Fillon continuent à le poursuivre. Après la révélation de ces cadeaux et la promesse du candidat de la droite de les "rendre", Mediapart affirme que deux costumes sur les trois rendus ne correspondent pas. "Le 4 avril, jour de l’audition de Robert Bourgi par la police, son avocat [...] a été chargé d’amener les trois costumes fabriqués sur mesure aux enquêteurs. Seulement voilà, deux [...] ne ressemblaient en rien à des vêtements Arnys, qui sont pourtant très facilement identifiables."

De son côté, Robert Bourgi explique au média avoir subi des pressions politiques lors de cet épisode. "Ils ont souhaité que je ne dise rien concernant l’identité de la personne qui a offert les costumes : moi" raconte-t-il. "Je leur ai demandé pourquoi. Ils m’ont dit : 'Tu sais, c’est la Françafrique, on va penser que…'. Mais qu’est-ce que la Françafrique a à voir avec cela ? Par conséquent, j’ai été contraint pendant une semaine de mentir." Il évoque clairement le clan Fillon. "La charge médiatique était très forte [...] j’ai été soumis à des pressions d’ordre politique. Seulement voilà, je suis un homme libre qui ne cède à aucune pression."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

03.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Quand Isabelle (Saporta) trompe Yannick (Jadot) avec Gaspard (Gantzer) et que le vrai cocu s'appelle David (Belliard)

06.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

07.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Greta Thunberg : un voyage à New-York en bateau... mais six vols en avion pour l'organiser

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (17)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 16/04/2017 - 13:02
@lafronde
Le Trocadéro c'était sympa!
Elaia1737
- 16/04/2017 - 00:21
Dormez en paix, bonnes gens
Insécurité, fichés S dans la nature, violences urbaines ... Certains seraient tentés de se demander " mais que fait la police ? " Eh bien voilà, on a la réponse : la police examine des costards pour savoir de quelle maison ils viennent. État d'urgence oblige. On n'est pas dans une pièce de Jarry, on est en Hollandie. Et la crétinisation est arrivée à un tel stade que la presse rapporte ça froidement, sans même penser à s'en étonner.
lafronde
- 15/04/2017 - 19:25
J'aurai bien voté Asselineau pour la Souveraineté...
...ou Jean Lasalle pour le terroir (que je connais bien) le chant et le béret béarnais (fabriqué à Oloron Ste Marie) mais bon, l'enjeu institutionnel importe. Puisque le pouvoir socialiste tente un coup d'Etat en tolérant une politique pénale électorale, je voterai Fillon. J'étais pas au Trocadéro sous la pluie pour ne pas persévérer dans la dissidence.