En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© JIM WATSON / AFP
180°

Syrie, Chine, Otan : les revirements diplomatiques de Trump

Publié le 13 avril 2017
Alors que la Russie vient de mettre son véto sur une résolution de l'ONU, à propos de l'attaque chimique en Syrie, le président américain brouille les pistes sur ses prises de positions.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que la Russie vient de mettre son véto sur une résolution de l'ONU, à propos de l'attaque chimique en Syrie, le président américain brouille les pistes sur ses prises de positions.

La diplomatie américaine est dans le brouillard complet, depuis l'attaque chimique, attribuée à Bachar al-Assad, soutenu par Moscou. Alors que Vladimir Poutine devait être un allié, les relations se sont brutalement détériorées. "A l'heure actuelle, nous ne nous entendons pas du tout avec la Russie. A propos de notre relation avec la Russie, il se peut que nous soyons tombés au plus bas niveau de tous les temps" souligne Donald Trump lors d'une conférence de presse. Il réagissait au véto posé par la Russie sur la proposition de résolution à l'ONU qui vise Bachar al-Assad.

Et ce n'est que le premier revirement diplomatique de la liste. Lui qui jugeait l'OTAN "obsolète," est désormais un ardent défenseur de l'organisation qu'il qualifie de "rempart pour la paix internationale (…) J'avais dit que c'était une organisation obsolète, l'Otan n'est plus obsolète."

Puis c'est son avis sur la Chine, qui a tourné. Le président Trump était, en effet, très véhément contre Pékin, pendant sa campagne. "Je pense qu'il y a une bonne alchimie entre nous" a-t-il expliqué, à propos du président chinois Xi. Fini, donc, les meances de droits de douanes écrasants contre les produits chinois. Alors que le président Trump entame des bras-de-fer complexes avec la Russie et la Corée du Nord, il a maintenant besoin de partenaires. Et tant pis pour les promesses.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une suggestion pour Greta Thunberg : et si pour sauver la planète, on guillotinait les riches ?

02.

​Terrorisés par les voyous, les locataires d'une tour HLM d'Avion (Pas-de-Calais) vont être relogés. Et nous, quand est-ce qu'on nous reloge ?

03.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

04.

Carlos Ghosn : enfin un ami, Francis Ford Coppola !

05.

Une affaire d'espionnage qui casse les mythes si prisés du public

06.

L‘après G7 : les leaders populistes vont s’obliger à changer de logiciel s’ils ne veulent pas perdre leur électorat

07.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

04.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

05.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

06.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

Une suggestion pour Greta Thunberg : et si pour sauver la planète, on guillotinait les riches ?

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Jardinier
- 13/04/2017 - 19:29
Il a tellement de casseroles qu'on lui a mit
Les points sur les "i". Tu vas dans la bonne direction ou alors c'est l'impeachment.
assougoudrel
- 13/04/2017 - 17:05
Ne serait-ce pas ce que l'on
appelle un "cœur d’artichaut"? Je t'aime, je ne t'aime plus. Pour la stabilité du monde, nous avons besoin de dirigeants stables et réfléchis; n'oublions pas le proverbe qui dit de ne pas confondre vitesse et précipitation.