En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette

04.

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

05.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

06.

Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs

07.

L’islamisme, cette lèpre qu'Emmanuel Macron ignore

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

06.

"Le plaisir sexuel est simplement divin" a déclaré le pape François. Il nous étonnera toujours…

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Lui aussi
2022 : Jean-Christophe Cambadélis est "vraiment" intéressé par la présidentielle
il y a 54 min 12 sec
pépite vidéo > France
Catastrophe
Inondations dans le Gard : deux personnes disparues et d'importants dégâts
il y a 2 heures 23 min
pépites > Politique
Il y pense en se rasant
Présidentielle : Xavier Bertrand se dit "plus déterminé que jamais"
il y a 3 heures 37 min
pépites > International
Balance à droite
Cour suprême américaine : Donald Trump veut nommer "très rapidement" une remplaçante à Ruth Bader Ginsburg
il y a 4 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Vaincre l’ennemi intérieur

il y a 5 heures 31 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

L’impossible équation du coronavirus

il y a 6 heures 25 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment Emmanuel Macron, via ses réformes, attise la France inflammable

il y a 6 heures 27 min
décryptage > International
Mère de vertu

Patience et prudence, piliers de la réponse iranienne à l'agressivité américaine

il y a 6 heures 28 min
décryptage > International
Danger ?

Frédéric Encel : "L’usage cynique du Covid-19 par des régimes autoritaires et/ou expansionnistes et des mouvances religieuses pose problème"

il y a 6 heures 29 min
décryptage > Santé
Effet indirect

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

il y a 6 heures 32 min
décryptage > Religion
Tribune

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

il y a 2 heures 12 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Feu vert pour la construction de la mission de défense planétaire Hera ; La Nasa envisage une mission pour rechercher la vie dans les nuages de vénus en 2027
il y a 2 heures 39 min
pépites > Education
Education
Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs
il y a 3 heures 50 min
pépites > Politique
Cote
Popularité : Macron en hausse, Castex en baisse
il y a 4 heures 35 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé
il y a 5 heures 40 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : civils, colombes et commandement

il y a 6 heures 25 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Liberté d’expression, fake news et post-vérité : un jeu de dupes

il y a 6 heures 28 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : bobards pour une border !

il y a 6 heures 29 min
décryptage > High-tech
Piratage automne hiver 2020/21

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

il y a 6 heures 31 min
décryptage > Science
Survivants

Pourquoi les oiseaux ont survécu aux impacts d'astéroïdes géants et pas les dinosaures

il y a 6 heures 32 min
© Reuters
© Reuters
Putsch ?

Tony Blair invite les Britanniques à "se lever" et rejeter le Brexit

Publié le 17 février 2017
"Les gens ont voté sans connaître les termes du Brexit. Maintenant qu'ils sont clairs, il est de leur droit de changer d'avis", juge-t-il.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Les gens ont voté sans connaître les termes du Brexit. Maintenant qu'ils sont clairs, il est de leur droit de changer d'avis", juge-t-il.

L'ancien Premier ministre britannique Tony Blair a invité ce vendredi 17 février ses compatriotes à "se lever" pour la défense de leur pays et à rejeter le Brexit. Selon lui, ce dernier est une menace pour l'avenir du Royaume-Uni.

"Les gens ont voté sans connaître les termes du Brexit. Maintenant qu'ils sont clairs, il est de leur droit de changer d'avis. Notre mission est de les persuader de le faire", a-t-il déclaré dans un discours prononcé lors d'une réunion d'un organisme pro-Européen, Open Britain. C'est la première fois que depuis le 23 juin, l'ancien dirigeant travailliste organise une aussi grande intervention publique. Avec le Brexit, a-t-il estimé, se profile le risque d'un éclatement du Royaume-Uni, les nationalistes apparaissant désormais "beaucoup plus crédibles" qu'il y a trois ans, à l'époque du référendum sur l'indépendance de l'Ecosse qui avait vu la victoire du "non" avec 55%.

Bien que l'opinion publique lui reproche sa position lors du déclenchement de la guerre en Irak en 2003, Tony Blair, qui a été au pouvoir pendant dix ans jusqu'en 2007, jouit toujours d'une notoriété en Grande-Bretagne et sa voix compte. 

>>> À lire aussi : Tony Blair est de retour ! Et Il veut bloquer le Brexit

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Citoyen Ordinaire
- 18/02/2017 - 15:00
Trahison
de la démocratie !
Il est temps de comprendre ce qui se joue. La prise de contrôle des pouvoirs par des intérêts financiers qui oeuvrent pour un nouvel ordre mondial aux seul profit de quelques uns, Blair a souhaité ce nouvel ordre mondial, comme Sarkozy en 2009, réveillez-vous et poser vous les bonnes questions !
C'est quoi ce nouvel ordre mondial ?
L'UE fait parti du projet......
Blair par ailleurs criminel de guerre en Lybie, en violation des droits internationaux pourquoi n'est-il pas en prison ?
Deneziere
- 18/02/2017 - 14:48
Intéressant de voir Blair à la manoeuvre
Car si des populos tentaient un Frexit, il faudrait que les Européens inventent ici aussi des stratégies de résistance et de contournement. Pour l'instant ce que fait Blair a l'air d'un combat d'arrière garde - dixit Cloette. Moi je pense au contraire que c'est un combat d'avant-garde. Car qu'on le veuille ou non, le brexit n'a pas encore eu lieu, et les négociations de sortie vont être une opportunité de débat public sanglant en Angleterre. On va voir comment Blair joue le coup.
Aghir
- 18/02/2017 - 11:31
Dommage
qu'il n'ait pas fait ce type déclaration, après avoir abusé de ses compatriotes après la supercherie qu'il a lui même organisé pour la guerre en Irak.............