En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Morgan Bourven / www.lesvoyagesdemorgan.fr
Nouvelles sanctions ?
Corée du Nord : réunion du conseil de sécurité de l'ONU, ce lundi
Publié le 13 février 2017
Pyongyang a lancé un nouveau missile balistique, ce weekend.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pyongyang a lancé un nouveau missile balistique, ce weekend.

Pour connaitre les intentions  de ses ennemis, la Corée du Nord n'y va pas par quatre chemins. Le régime de Pyongyang a ainsi lancé un nouveau missile balistique, qui s'est abimé en mer du Japon. Pour les observateurs, le dictateur Kim Jong-un, qui a exprimé "sa grande satisfaction," tente ainsi de connaitre les intentions du nouveau président américain qui a bouleversé, en quelques semaines les équilibres géopolitiques mondiaux. Ce dernier n'a pas tardé à réagir qualifiant "d'intolérable" ce tire et réaffirmant son soutien total au Japon.

Le conseil de sécurité de l'ONU va se réunir en urgence, ce lundi, a annoncé dimanche la mission ukrainienne, qui préside actuellement l’exécutif onusien. Pour rappel, plusieurs résolutions interdisent à la Corée du Nord l'usage de missiles balistiques et nucléaires. Des menaces sans conséquences puisque le régime enchaine les tirs.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 13/02/2017 - 08:49
La France va
taper du poing sur la table. Les autres vont bien rire.