En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Etats-Unis : un jeune américain choque Twitter après s'être déguisé en Jawad Bendaoud pour Halloween

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

07.

Alibaba tente d’acclimater le « Single Day » en France, sans TVA ni droits de douane

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

06.

LR : l’illusion de la renaissance par le local

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Journée de commémorations
11 novembre : Emmanuel Macron inaugure un monument en mémoire des soldats morts
il y a 6 heures 49 min
pépites > International
Incertitude
Bolivie : Morales démissionne, le pays plonge dans l'incertitude
il y a 8 heures 15 min
pépites > Terrorisme
Expulsion
La Turquie va expulser 11 djihadistes français dans les prochains jours
il y a 9 heures 32 min
décryptage > Europe
Les entrepreneurs parlent aux Français

Margrethe Vestager : Démission !! Le Breton vite ! Mais nous sauvera-t-il ?

il y a 11 heures 12 min
décryptage > Economie
(Piètres) raisons

1,3% de croissance en France : pourquoi pas plus ? Quatre (piètres) raisons et une obligation

il y a 14 heures 38 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

La droite française est-elle maudite ? : les causes historiques de la malédiction de la droite

il y a 15 heures 1 min
décryptage > Environnement
Immobilité

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

il y a 15 heures 22 min
décryptage > Media
Totalitarisme de la gentillesse

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

il y a 15 heures 50 min
décryptage > Politique
Esprit du 11 novembre, es-tu là ?

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

il y a 16 heures 54 min
pépites > Economie
Renouveau
Le Medef pourrait changer de nom et être rebaptisé "Entreprises de France"
il y a 1 jour 3 heures
Grossière erreur...
Etats-Unis : un jeune américain choque Twitter après s'être déguisé en Jawad Bendaoud pour Halloween
il y a 7 heures 20 min
light > Culture
Hommage
Abou Dabi inaugure sa nouvelle avenue Jacques Chirac
il y a 9 heures 3 min
décryptage > Politique
Vraiment ?

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

il y a 10 heures 56 min
décryptage > Sport
Réel succès ?

Cette maladie du tennis français qui se cache derrière la victoire de la France en finale de la FED Cup

il y a 14 heures 24 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les mystères médicaux autour de l’affaire de la nouvelle formule du Levothyrox

il y a 15 heures 1 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Au secours ? Amazon veut rendre Alexa intelligente en traitant nos données personnelles
il y a 15 heures 13 min
décryptage > Religion
Nouvelle ère

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

il y a 15 heures 26 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Alibaba tente d’acclimater le « Single Day » en France, sans TVA ni droits de douane

il y a 16 heures 48 min
décryptage > Histoire
L'air du temps

11 Novembre : il y a 100 ans débutaient les années folles… Aujourd’hui, les années vaches (sacrées) folles ?

il y a 17 heures 5 min
light > Finance
Bon investissement
Actions de la Française des Jeux : attention aux arnaques aux sites frauduleux
il y a 1 jour 4 heures
© DON EMMERT / AFP
Donald Trump drapeau américain Atlantico.fr
© DON EMMERT / AFP
Donald Trump drapeau américain Atlantico.fr
Problème

Selon un chercheur, le Mexique "n'a pas pris la mesure de ce qui l'attend" avec l'arrivée de Donald Trump

Publié le 26 janvier 2017
Trump vient de signer le décret sur la construction d’un mur à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Trump vient de signer le décret sur la construction d’un mur à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis.

Gaspard Estrada, directeur exécutif de l'Observatoire politique de l'Amérique latine et des Caraïbes (Opalc), a fait un point sur la décision de Donald Trump de construire le mur de Mexique. Ce dernier  "n'a pas pris la mesure de ce qui l'attend" avec l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, a-t-il expliqué à l'AFP ce jeudi 26 janvier.

"S'il y a une crainte, c'est surtout du côté des migrants qui sont installés aux Etats-Unis et qui ne veulent pas revenir au Mexique. Il y a aussi une question logistique : comment organiser la déportation de millions de personnes ? Mais il semble que Donald Trump ne prenne pas en compte ces aspects-là, même si ce sont des défis colossaux. D'autant que la migration aura aussi un impact sur l'économie américaine, il ne faut pas oublier que tous ces braves gens travaillent!", confie Gaspard Estrada.

Le président du Mexique est scandalisé par le projet du mur de Trump

Mais comment va réagir le gouvernement mexicain ? "On a l'impression que le gouvernement d'Enrique Peña Nieto n'a pas pris la mesure de ce qui l'attend dans les prochains mois. La question est grave. Le Mexique est un pays qui prélève peu d'impôt, la baisse du prix du baril a fait chuter les ressources de l'Etat et le gouvernement a du mal à financer la dette... Ses fondamentaux économiques commencent sérieusement à prendre l'eau. Avec la hausse du prix de l'essence, on a vu que lorsque le gouvernement essaye de trouver des alternatives, ça ne plaît pas. On voit mal comment le gouvernement pourrait serrer la vis davantage au niveau des prélèvements. Aujourd'hui, la stratégie du gouvernement mexicain pour apporter une réponse à ce problème n'est pas très claire."

De son côté, Enrique Peña Nieto  a diffusé mercredi soir une vidéo sur Twitter. "Je regrette et condamne la décision des Etats-Unis de continuer la construction du mur qui depuis des années, au lieu de nous unir, nous divise" a-t-il déclaré. "Le Mexique ne croit pas aux murs. Je l'ai dit plusieurs fois: le Mexique ne paiera pour aucun mur", a-t-il encore réagi. Après la signature du décret du magnat de l'immobilier, Enrique Peña Nieto a annoncé qu'il avait demandé aux 50 consulats mexicains aux Etats-Unis de se transformer "en authentiques défenseurs des droits des migrants mexicains". "Nos communautés ne sont pas seules. Le gouvernement mexicain leur apportera l'assistance juridique qui leur garantira la protection nécessaire" a-t-il ajouté.

La décision polémique de Donald Trump intervient au moment où les ministres mexicains des Affaires étrangères et de l'Economie se trouvent à Washington pour préparer la rencontre entre les deux chefs d'Etat, cinq mois après une visite de Donald Trump à Mexico qui avait scandalisé les Mexicains. Le président du Mexique aurait annoncé qu’il annulerait son voyage aux Etats-Unis si Donald Trump persistera avec sa décision de construire le mur, selon BFMTV.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Etats-Unis : un jeune américain choque Twitter après s'être déguisé en Jawad Bendaoud pour Halloween

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

07.

Alibaba tente d’acclimater le « Single Day » en France, sans TVA ni droits de douane

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

06.

LR : l’illusion de la renaissance par le local

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
adroitetoutemaintenant
- 26/01/2017 - 17:25
Peña Nieto aussi connu comme penga pequenito
est en train de perdre la meilleure occase pour son pays. Son pays est ravagé par la guerre des gangs et il a l’occasion rêvée d’organiser la lutte contre eux avec l’aide des EU dont le nouveau chef de Homeland Security est un général qui commandait les forces américaines couvrant l’Amérique Centrale et du Sud et qui connait tous les acteurs terroristes, guérillas et bandes mafieuses et a des contacts avec tous ceux luttant contre eux. Mais bien sûr, en bon socialope il préfère le bordel au succès !
clint
- 26/01/2017 - 15:16
Mais pourquoi le Mexique paierait ce mur ?
Plus Trump asphyxie le Mexique, plus il y aura de passeurs mafieux. Si il veut remplacer les latinos par des "blancs" américains, il risque d'être vite déçu !
Le Mexique commence à avoir sur son sol de très grandes entreprises étrangères avec des personnels très bien formés pourquoi ne pas en faire venir en Europe à la place de l'émigration turco-syro-maghrébine ??
Anouman
- 26/01/2017 - 13:51
Immigration
L'arrêt de l'immigration au Etats Unis est sans doute une chance pour le Mexique. Ca les obligera peut-être à avoir un développement économique qui permet aux gens de travailler dans leur pays plutôt que partir. C'est l'émigration qui choquante, pas que Trump veuille arrêter le système.