En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

02.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

03.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

04.

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

05.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

06.

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

07.

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Soutien
Deuil après la mort d’un enfant : l’Assemblée nationale approuve enfin et à l’unanimité le congé de 15 jours
il y a 28 min 3 sec
pépites > Europe
Solidarité
Covid-19 : la Commission européenne propose un fonds de relance de 750 milliards d'euros pour sortir de la crise
il y a 1 heure 14 min
pépite vidéo > Science
Bond de géant pour l’humanité
Plus que quelques heures avant le premier vol habité de SpaceX
il y a 2 heures 9 min
décryptage > France
Hexagone

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

il y a 4 heures 35 min
décryptage > Société
Univers cauchemardesques

Pourquoi les oeuvres dystopiques déprimantes attirent tant de gens par temps de pandémie ?

il y a 5 heures 43 min
décryptage > Politique
Des hommes, des vrais !

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

il y a 6 heures 16 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron se réinvente en ministre de l’Industrie très gaullien… dans un environnement concurrentiel totalement différent

il y a 6 heures 55 min
light > People
"Cauchemar"
Le ténor Andrea Bocelli révèle avoir été atteint par le coronavirus
il y a 19 heures 38 min
pépites > Economie
"Se battre pour l’emploi et l’industrie"
Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques
il y a 21 heures 49 min
pépites > Santé
Immunité
Coronavirus : les malades faiblement atteints pourraient être immunisés, selon une nouvelle étude
il y a 23 heures 8 min
décryptage > Société
Lutte contre le virus

StopCovid : les dangers d’un mirage

il y a 29 min 25 sec
pépites > Justice
Justice
Fraude fiscale : Patrick Balkany est condamné en appel à cinq ans de prison, son épouse Isabelle à quatre ans d’emprisonnement
il y a 1 heure 41 min
décryptage > Economie
Plan de relance

Le gouvernement contaminé par le virus du micro-management

il y a 4 heures 18 min
décryptage > Economie
Soutien face à la crise

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

il y a 5 heures 22 min
décryptage > Economie
Crise économique

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

il y a 5 heures 55 min
décryptage > France
Polarisation du débat

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

il y a 6 heures 36 min
décryptage > Politique
Zombie qui s’ignore

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

il y a 7 heures 7 min
pépite vidéo > Economie
Plan de soutien "massif"
Soutien au secteur automobile : retrouvez l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron
il y a 20 heures 48 min
Relance de la consommation
Le Printemps Haussmann à Paris va pouvoir rouvrir ses portes suite à une décision de justice
il y a 22 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mandela, une philosophie en actes" de Jean-Paul Jouary : un essai intéressant qui appelle néanmoins pas mal de réserves…

il y a 1 jour 3 min
© DON EMMERT / AFP
Donald Trump drapeau américain Atlantico.fr
© DON EMMERT / AFP
Donald Trump drapeau américain Atlantico.fr
Problème

Selon un chercheur, le Mexique "n'a pas pris la mesure de ce qui l'attend" avec l'arrivée de Donald Trump

Publié le 26 janvier 2017
Trump vient de signer le décret sur la construction d’un mur à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Trump vient de signer le décret sur la construction d’un mur à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis.

Gaspard Estrada, directeur exécutif de l'Observatoire politique de l'Amérique latine et des Caraïbes (Opalc), a fait un point sur la décision de Donald Trump de construire le mur de Mexique. Ce dernier  "n'a pas pris la mesure de ce qui l'attend" avec l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, a-t-il expliqué à l'AFP ce jeudi 26 janvier.

"S'il y a une crainte, c'est surtout du côté des migrants qui sont installés aux Etats-Unis et qui ne veulent pas revenir au Mexique. Il y a aussi une question logistique : comment organiser la déportation de millions de personnes ? Mais il semble que Donald Trump ne prenne pas en compte ces aspects-là, même si ce sont des défis colossaux. D'autant que la migration aura aussi un impact sur l'économie américaine, il ne faut pas oublier que tous ces braves gens travaillent!", confie Gaspard Estrada.

Le président du Mexique est scandalisé par le projet du mur de Trump

Mais comment va réagir le gouvernement mexicain ? "On a l'impression que le gouvernement d'Enrique Peña Nieto n'a pas pris la mesure de ce qui l'attend dans les prochains mois. La question est grave. Le Mexique est un pays qui prélève peu d'impôt, la baisse du prix du baril a fait chuter les ressources de l'Etat et le gouvernement a du mal à financer la dette... Ses fondamentaux économiques commencent sérieusement à prendre l'eau. Avec la hausse du prix de l'essence, on a vu que lorsque le gouvernement essaye de trouver des alternatives, ça ne plaît pas. On voit mal comment le gouvernement pourrait serrer la vis davantage au niveau des prélèvements. Aujourd'hui, la stratégie du gouvernement mexicain pour apporter une réponse à ce problème n'est pas très claire."

De son côté, Enrique Peña Nieto  a diffusé mercredi soir une vidéo sur Twitter. "Je regrette et condamne la décision des Etats-Unis de continuer la construction du mur qui depuis des années, au lieu de nous unir, nous divise" a-t-il déclaré. "Le Mexique ne croit pas aux murs. Je l'ai dit plusieurs fois: le Mexique ne paiera pour aucun mur", a-t-il encore réagi. Après la signature du décret du magnat de l'immobilier, Enrique Peña Nieto a annoncé qu'il avait demandé aux 50 consulats mexicains aux Etats-Unis de se transformer "en authentiques défenseurs des droits des migrants mexicains". "Nos communautés ne sont pas seules. Le gouvernement mexicain leur apportera l'assistance juridique qui leur garantira la protection nécessaire" a-t-il ajouté.

La décision polémique de Donald Trump intervient au moment où les ministres mexicains des Affaires étrangères et de l'Economie se trouvent à Washington pour préparer la rencontre entre les deux chefs d'Etat, cinq mois après une visite de Donald Trump à Mexico qui avait scandalisé les Mexicains. Le président du Mexique aurait annoncé qu’il annulerait son voyage aux Etats-Unis si Donald Trump persistera avec sa décision de construire le mur, selon BFMTV.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
adroitetoutemaintenant
- 26/01/2017 - 17:25
Peña Nieto aussi connu comme penga pequenito
est en train de perdre la meilleure occase pour son pays. Son pays est ravagé par la guerre des gangs et il a l’occasion rêvée d’organiser la lutte contre eux avec l’aide des EU dont le nouveau chef de Homeland Security est un général qui commandait les forces américaines couvrant l’Amérique Centrale et du Sud et qui connait tous les acteurs terroristes, guérillas et bandes mafieuses et a des contacts avec tous ceux luttant contre eux. Mais bien sûr, en bon socialope il préfère le bordel au succès !
clint
- 26/01/2017 - 15:16
Mais pourquoi le Mexique paierait ce mur ?
Plus Trump asphyxie le Mexique, plus il y aura de passeurs mafieux. Si il veut remplacer les latinos par des "blancs" américains, il risque d'être vite déçu !
Le Mexique commence à avoir sur son sol de très grandes entreprises étrangères avec des personnels très bien formés pourquoi ne pas en faire venir en Europe à la place de l'émigration turco-syro-maghrébine ??
Anouman
- 26/01/2017 - 13:51
Immigration
L'arrêt de l'immigration au Etats Unis est sans doute une chance pour le Mexique. Ca les obligera peut-être à avoir un développement économique qui permet aux gens de travailler dans leur pays plutôt que partir. C'est l'émigration qui choquante, pas que Trump veuille arrêter le système.