En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

04.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

05.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

06.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

07.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

04.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

05.

Arabie saoudite : ces rumeurs sur une possible destitution de MBS

06.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

01.

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

04.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

05.

Débat sur l’immigration : le gouffre d’une société moralement désarmée

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

ça vient d'être publié
pépites > Europe
A contre courant
Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe
il y a 10 heures 7 min
pépites > Education
Urgence
Violence scolaire : "entre 20 et 30 incidents graves" chaque jour, selon Jean-Michel Blanquer
il y a 10 heures 38 min
pépites > International
Danger
Syrie : 800 proches de djihadistes se seraient échappés d'un camp
il y a 11 heures 31 min
pépite vidéo > International
Catastrophe
Japon : images de désolation après le passage du typhon Hagibis
il y a 12 heures 16 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 12 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

« Les sanglots longs », ou l’art et la manière de passer l’automne en compagnie des meilleurs esprits de ce temps

il y a 16 heures 30 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Connecter les habitats naturels : un véritable espoir pour sauver la biodiversité
il y a 16 heures 51 min
décryptage > Société
Monde malade

De Mickaël Harpon, au pilote de Germanwings, en passant par les tueurs de masse : la crise du sens qui ébranle le monde occidental

il y a 17 heures 22 min
décryptage > Media
Tribune

Lynchage sur les réseaux, retour sur l'affaire de la Ligue du LOL

il y a 18 heures 17 min
décryptage > France
Coûteux principe de précaution

Lubrizol : qui va payer l’addition pour les exploitations agricoles touchées ?

il y a 18 heures 20 min
light > People
Carnet rose
Nabilla a accouché d’un petit garçon
il y a 10 heures 21 min
pépites > Environnement
Pas désintéressés
A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine
il y a 10 heures 49 min
pépite vidéo > Politique
Islam
L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demander à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté
il y a 11 heures 58 min
pépite vidéo > Histoire
Historique
Israël : découverte d'une grande cité vieille de 5.000 ans
il y a 12 heures 28 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
On ne migrera pas vers d'autres planètes selon Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019 ; Sur Mars, Curiosity découvre les traces des dernières étendues d’eau ; Saturne a plus de lunes que Jupiter : découverte de 20 nouveaux satellites naturels
il y a 13 heures 24 min
décryptage > Santé
Perte de chance

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

il y a 16 heures 40 min
décryptage > Environnement
Mutins de Panurge

Cette épidémie de pensée magique qui se répand chez les activistes de l’environnement

il y a 17 heures 11 min
décryptage > Sport
Surhumain

Un marathon en moins de deux heures : jusqu’où pourra-t-on repousser le corps humain en matière d’exploits sportifs ?

il y a 18 heures 17 min
décryptage > Economie
Sans vision

Budget 2020, une occasion ratée

il y a 18 heures 17 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

il y a 18 heures 20 min
© AFP
© AFP
D-Day

Discours d'investiture de Donald Trump :"Ce sera l'Amérique d'abord"

Publié le 20 janvier 2017
"Nous avons enrichi d'autres pays alors que la richesse de notre pays s'est dissipée", annonce le nouveau président des Etats-Unis, ajoutant, "cette page appartient au passé."
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Nous avons enrichi d'autres pays alors que la richesse de notre pays s'est dissipée", annonce le nouveau président des Etats-Unis, ajoutant, "cette page appartient au passé."

C'est un moment historique qui se déroule ce vendredi 20 janvier. Un président déjà très impopulaire (à peine 40% des Américains ont une bonne image de lui) mais qui porte, paradoxalement, beaucoup d'espoir de changements, selon les mêmes sondages. En effet, la situation est un peu tendue aujourd'hui à Washington. Des protestataires sèment le trouble aux abords de la zone réservée à la cérémonie, dans le centre de la ville.

La cérémonie d'investiture a débuté à 9h30 (15h30, heure française). Mike Pence, le nouveau vice-président a prêté serment sur la Bible, avec l'aide du juge Clarence Thomas, de la Cour suprême.

"Je jure solennelement"

Donald Trump a prêté son serment sur deux bibles, celle d'Abraham Lincoln et la sienne (offerte par sa mère). "Moi, Donald Trump, Je jure solennellement que j'exécuterai loyalement la charge de président des États-Unis et que, du mieux de mes capacités, je préserverai, protégerai et défendrai la Constitution des États-Unis. Avec l'aide de Dieu.", a déclaré le nouveau président des Etats-Unis. Le couple Obama, Clinton et Bush ainsi que Jimmy Carter était présents à cette occasion.

A LIRE AUSSI - Comment le président Trump va découvrir les réalités américaines

Une fanfare et 21 coups de canons ont suivi pour officialiser l'évènement. 

Discours de Donald Trump

"Mes chers concitoyens et habitants de la planète entière, merci", les premiers mots du nouveau président des Etats-Unis. "Ensemble, nous déterminerons l'avenir de notre pays et celui du monde entier. Des défis nous attendent, des difficultés certes, mais nous ferons le travail", assure-t-il. Il remercie également le couple Obama pour la transition. "Ils ont été magnifiques, merci à eux", déclare-t-il. "C'est une passation de pouvoir qui part de Washington pour revenir à vous, le peuple des Etats-Unis. Pendant trop longtemps, une petite élite de notre capitale a pu profiter des ors de la République, mais pas le peuple. Washington a prospéré, mais le peuple n'en a pas profité." "Tout cela va changer, ici et maintenant, car ce moment vous appartient", assure le 45e président des Etats-Unis.

"Ce qui compte vraiment, ce n'est pas de savoir quel parti est au pouvoir, mais que le gouvernement est aux mains du peuple américain. Le 20 janvier 2017 sera la date à laquelle le peuple a retrouvé le pouvoir dans cette nation", annonce-t-il sous les applaudissements du public. "Les laissés-pour-compte de notre pays ne seront plus laissés pour compte." 

"L'Amérique d'abord !"

"Le serment que j'ai prêté aujourd'hui est un serment d'allégeance à tous les Américains. Pendant des décennies, nous avons enrichi l'industrie étrangère aux dépens de la nôtre. Nous avons défendu les frontières des autres tout en refusant de protéger les nôtres", rappel-t-il. "Nous avons enrichi d'autres pays alors que la richesse de notre pays s'est dissipée. L'une après l'autre, les usines ont fermé (...) sans penser aux Américains", poursuit-il. "Cette page appartient au passé", assure-t-il, ajoutant, "nous allons émettre un décret qui s'appliquera dans toutes les villes de notre pays. C'est une autre vision qui régira notre pays : ce sera l'Amérique d'abord."

Toutes les décisions seront prises pour bénéficier aux travailleurs américains, aux familles américaines. (...) La protection aboutira à la prospérité et à la force. Jamais, jamais, je ne vous abandonnerai", assure Donald Trump. Nous ramènerons nos jobs, nous rétablirons nos frontières !", promet-il. "Nous suivrons deux règles : acheter américain, embaucher américain !", fustige-t-il. Il cite également la Bible à propos de la vie en société "en harmonie". "Il faut toujours chercher la solidarité." "Nous serons protégés par Dieu."

"Nous n'accepterons pas une classe politique qui se contente de paroles sans jamais agir pour redresser la situation. Le temps du bavardage est dépassé. Le moment est venu de passer de la parole à l'action !", lance-t-il une pique à Barack Obama, présent sur place. "Notre pays prospérera de nouveau. (...) C'est une nouvelle ère qui s'ouvre." "Que nous soyons blanc ou noir, c'est le même sang du patriotisme qui coule dans nos veines. Nous saluons tous le même drapeau américain", assure-t-il. "Vous ne serez plus jamais ignorés." "Nous rendrons l'Amérique forte à nouveau, nous rendrons l'Amérique riche à nouveau, nous rendrons l'Amérique fière à nouveau et oui, ensemble, nous rendrons l'Amérique grande à nouveau", conclut Donald Trump.

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

04.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

05.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

06.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

07.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

04.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

05.

Arabie saoudite : ces rumeurs sur une possible destitution de MBS

06.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

01.

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

04.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

05.

Débat sur l’immigration : le gouffre d’une société moralement désarmée

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 21/01/2017 - 13:57
Liberdom
Liberdom, ce qui est amusant, c'est le caractère infantile des commentaires sur Atlantico. Oui, Marine Le Pen a rencontré le grand imam de Mayotte. Mais que lui a-t-elle dit ? Contrairement, à ce que beaucoup d'entre vous exigent, comme des gamins capricieux, Marine n'a pas promis de ''débarrasser cette île de tous ses musulmans''. Avec une bombe atomique ? Par contre, François Fillon va aller à Berlin se prosterner devant Angela Merkel. Lui promettre solennellement d’être un petit garçon bien sage. Et d'appliquer la politique que même le FMI, voyant ses résultats catastrophiques, considère comme absurde.
vangog
- 21/01/2017 - 00:26
L'islamisme est incompatible avec la République!
et l'islamisme a été promu par les politiques UMPSECOLOCOCOs précédentes, atteignant le paroxysme actuel où des imams envoyés par le Qatar et l'Arabie saoudite prêchent la haine partout en France...Marine Le Pen s'attaquera à cet islamisme-là! Quant à l'islam, il n'existait pas en France il y a soixante ans. Ce n'est pas Marine Le Pen qui a fait rentrer l'islam en France, mais les politiques UMPSECOLOCOCOs, le regroupement familial, le droit du sang! Avec treize millions de musulmans en France, aujourd'hui, il faut leur proposer une identité française, un destin français, une pratique religieuse sans y mêler la moindre politique... Seule Marine Le Pen est capable de proposer le même destin français à tous les Français, quelles que soient leurs religions...
Liberdom
- 20/01/2017 - 23:27
Marine Trump; c'est pas gagné
Le problème de notre offre politique est son imprégnation gauchiste et pro musulmane. Tant que Le Pen n'aura pas viré l'énarque communiste Phillippot au profit de sa nièce Marion elle court à l'échec. De même les écarts mal venus, comme aller lécher les babouches du Grand Cadi de Mayotte, en font une candidate sans relief dans le marais politique français où toute la faune (ou presque) assure sans sourciller que l'Islam est compatible avec la république.