En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

02.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Disparition de Maeve Kennedy McKean : le corps de la petite-nièce de John Fitzgerald Kennedy a été retrouvé

05.

Acrosyndromes : les dermatologues alertent sur des symptômes cutanés potentiellement liés au coronavirus

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

07.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Unorthodox" de Maria Shraeder, une série originale Netflix : ode à la Liberté

il y a 6 heures 35 min
pépites > Santé
SNDV
Acrosyndromes : les dermatologues alertent sur des symptômes cutanés potentiellement liés au coronavirus
il y a 7 heures 24 min
pépites > Religion
Ancien numéro 3 du Vatican
Pédophilie dans l'Eglise : le cardinal George Pell a été acquitté en Australie
il y a 8 heures 53 min
pépites > Santé
Vive émotion
François Hollande rend hommage aux personnels des Ehpad après la mort de son père
il y a 10 heures 11 min
pépites > France
Hypothèses
Coronavirus : l'Académie de médecine préconise un déconfinement par région
il y a 12 heures 31 min
light > Culture
Influence majeure
Mort de Jean-Laurent Cochet, une figure majeure du théâtre français, des suites du Covid-19
il y a 14 heures 40 min
pépite vidéo > Santé
Objectifs
Confinement, tests dans les Ehpad : les explications d’Olivier Véran au micro de Jean-Jacques Bourdin
il y a 15 heures 37 min
décryptage > Europe
Stabilité

Une politique de voisinage intelligente de l’UE

il y a 16 heures 40 min
décryptage > Politique
Bilan

Coronavirus : 14 questions auxquelles le gouvernement nous devra une réponse après la crise

il y a 17 heures 2 min
décryptage > Santé
Surfaces, hygiène et Covid-19

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

il y a 18 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits" de Salman Rushdie : une œuvre littéraire forte, courageuse, exigeante pour le lecteur, à ne pas manquer

il y a 6 heures 59 min
Nouvelle tragédie
Disparition de Maeve Kennedy McKean : le corps de la petite-nièce de John Fitzgerald Kennedy a été retrouvé
il y a 8 heures 10 min
pépites > International
Moment "historique"
Covid-19 : après plus de deux mois de confinement, le bouclage est enfin levé dans la ville chinoise de Wuhan
il y a 9 heures 30 min
light > Culture
Féerie et évasion pour les petits et les grands
Disney + est enfin disponible et accessible en France dès ce mardi 7 avril
il y a 11 heures 54 min
pépites > Europe
Solidarité européenne et internationale
Forte inquiétude au Royaume-Uni sur l’état de santé de Boris Johnson, placé en soins intensifs
il y a 14 heures 6 min
pépites > Sport
Restrictions
Confinement : les activités sportives sont désormais interdites à Paris entre 10h et 19h
il y a 15 heures 11 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

il y a 16 heures 12 min
décryptage > International
Symbole

Coronavirus, Tchernobyl et le modèle chinois

il y a 16 heures 52 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Retrouvailles américano-russes grâce au coronavirus ?

il y a 17 heures 23 min
décryptage > Europe
Eurogroup

L’Europe tente de dépasser le chacun pour soi initial

il y a 18 heures 44 min
Optimiste

Theresa May : un Brexit "net et clair" mais qui se fera dans le "calme et la tranquillité"

Publié le 17 janvier 2017
La Première ministre britannique donne ses premières indications sur la sortie de son pays de l'Union européenne. "Pas un pied dedans, un pied dehors" avance-t-elle.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Première ministre britannique donne ses premières indications sur la sortie de son pays de l'Union européenne. "Pas un pied dedans, un pied dehors" avance-t-elle.

C'était une déclaration très attendue en Europe. Theresa May s'est exprimée sur l'avenir de son pays en Europe, dans le cadre du Brexit. Avec une bonne dose d'optimiste, elle a appelé à un accord net qui serait bénéfique pour les deux parties.

  • La Première ministre annonce un Brexit "net et clair" mais qui se fera dans le "calme et la tranquillité" 
  • Le Parlement va devoir voter sur cette sortie
  • Le Royaume-Uni va bien sortir du marché commun et de l'union douanière
  • Les négociations resteront secrètes et s'annoncent longues


  • 13h40 : vers un paradis fiscal

    Interrogée par un journaliste, Theresa May ne confirme pas mais n'infirme pas l'idée non plus que son pays puisse se transformer en paradis fiscal pour attirer les investisseurs.

13h35 : "il faut que ce soit un succès"

"Nous ne pouvons pas retourner le résultat, il faut que ce soit un succès" lance-t-elle.

13h30 : l'optimiste est de rigueur

Theresa May martèle sa volonté d'obtenir un accord bénéfique tant pour son pays que pour  l'UE à qui elle rend hommage tout au long de son discours. "Nous voulons rester un ami, un voisin sur lequel on peut compter" assure-t-elle critiquant les Européens tentés par un "accord punitif" pour le Royaume-Uni. "Nous voulons un bon accord" et une sortie "dans le calme et la tranquillité (…) un accord positif peut être trouvé."

13h25 : des négociations qui s'annoncent secrètes

"Ceci n'est pas un jeu, c'est une négociation délicate" a-t-elle prévenu à destination des médias, tentés de briser la confidentialité de ce processus. "Je ne suis pas là pour donner des infirmations quotidiennes au journaux" précise-t-elle.

13h22 : une coopération maintenue

Theresa May a précisé que la coopération avec l'UE sera maintenue notamment concernant le renseignement, le terrorisme ou la diplomatie. La sécurité fera partie des prochaines négociations.

13h20 : Quelles conséquences avec la fin du marché commun ?

The PM fails to understand if we leave the EU Single Market we'd have no say over the rules applying to almost half our exports #Brexit

— Chuka Umunna (@ChukaUmunna) 17 janvier 2017

13h15 : La fin du marché commun

Ce que je propose, ce n'est pas d'être membre du marché unique, cela voudrait dire accepter un rôle de la cour de justice Europe (…) cela voudrait dire ne pas quitter l'UE (…) Nous ne cherchons pas à être membre du marché unique mais avoir l'accès le plus grand possible à un marché." Elle a évoqué sa volonté de se tourner aussi vers d'autres marchés (la Chine, le Brésil…)

13h10 : l'immigration en question

"Nous allons toujours vouloir de l'immigration, surtout si elle est qualifiée. Nous serons toujours heureux d'accueillir des migrants individuels mais le Brexit doit être le contrôle du nombre de personnes entrant depuis l'Europe. Et c'est ce que nous allons faire."

13h06 : Le texte sera soumis au Parlement

"L'accord sera soumis au Parlement britannique avant d'entrer en vigueur (...) "Je suis là pour négocier un accord satisfaisant."

13h05 : "manque de souplesse"

"nous allons reprendre le contrôle de nos lois et sortir de la juridiction européenne (...) On manquait de souplesse sur un certain nombres de sujets.

13h : Vers un Brexit "dur" ?

"pas un pied dedans, un pied dehors" assure Theresa May qui se veut rassurante sur les liens entre son pays et l'Union européenne.  "Nous quittons l'UE mais nous ne quittons pas l'Europe" explique-t-elle.

12h55 : hommage à l'UE

"Je ne souhaite pas la faillite de l'Union européenne mais je souhaite saisir l'opportunité pour dire à quel point nous avons muri notre décision" affirme-t-elle. "Ce n'est pas simple car notre culture est profondément internationale."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

02.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Disparition de Maeve Kennedy McKean : le corps de la petite-nièce de John Fitzgerald Kennedy a été retrouvé

05.

Acrosyndromes : les dermatologues alertent sur des symptômes cutanés potentiellement liés au coronavirus

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

07.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
MIMINE 95
- 18/01/2017 - 13:59
à bd: ENCORE UN "REFORMATEUR" DE l'EUROPE, chaud devant chaud !
Macron.... et ses... "visions" en guise de programme, entrainant des adeptes "hallucinés" vers la "gauche réelle". OUPS !, ça me rappelle 1983 et les années qui ont suivi, foutu souvenir de bad trip !
zouk
- 18/01/2017 - 10:09
Brexit dans le calme et la tranquillité
Fort douteux! pour avoir dirigé une entreprise à Londres durant 10 ans, je sais combien les Britanniques haïssent l'Europe et combien ils sont retors en négociation.
jc0206
- 17/01/2017 - 18:35
Elle cause elle cause ....
La Mémée mais elle ne déclenche toujours pas l'article 50. Peut-être pas aussi nette, claire, calme et tranquille que cela.