En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© DON EMMERT / AFP
Donald Trump sourire salue de la main Atlantico.fr
Sous haute tension

Sex-tape, emploi, Obamacare et mur avec le Mexique : les déclarations de Donald Trump lors de sa première conférence de presse

Publié le 11 janvier 2017
Le nouveau président américain a indiqué qu'il allait être "le plus grand créateur d'emplois que Dieu ait jamais créé".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le nouveau président américain a indiqué qu'il allait être "le plus grand créateur d'emplois que Dieu ait jamais créé".

L'ambiance était franchement tendue à la Trump Tower. Au lendemain du discours d'adieu de Barack Obama, son successeur Donald Trump a donné sa première conférence de presse ce mercredi. Un exercice rendu explosif par l'actualité : le milliardaire doit faire face à une polémique sur une vidéo à caractère sexuel, une "sex-tape", qui le montrerait avec des prostituées et qui serait détenue par les Russes. Trump s'est d'abord montré évasif à ce sujet avant de lancer: "Je crois que c'est un scandale que des informations aient pu fuiter. Toutes celles qui se sont retrouvées dans ce rapport sont bidons. Ce sont des personnes malades qui ont regroupé toutes ces foutaises". Egalement interrogé sur les soupçons de piratage russe durant la campagne présidentielle, le néo président républicain a estimé que "tout le monde fait des cyberattaques".

Donald Trump,  qui a annoncé avoir cédé le contrôle de ses entreprises à ses deux fils Eric et Donald Jr pour la durée de son mandat, s'est surtout posé en champion de l'emploi, "le plus grand créateur d'emplois que Dieu ait jamais créé". Le magnat de l'immobilier est aussi revenu sur l'Obamacare, qu'il a qualifié de "désastre". Nous allons adopter un plan, et ce plan sera le remplacement et l'abrogation d'Obamacare".

Questionné sur le projet de construction d'un mur à la frontière avec le Mexique, il a confimé qu'il voulait faire payer le pays voisin des Etats-Unis. "Nous allons construire un mur. Le Mexique va nous rembourser et nous rembourser le prix de la construction du mur. Qu'il s'agisse d'un paiement ou d'une taxe, ils vont le faire. Nous allons bâtir un mur. Les gens vont me dire 'Qui va payer ?' On a entendu la semaine dernière que le Mexique ne veut pas payer. Le Mexique a été extrêmement aimable, je respecte le peuple et le gouvernement mexicain. Le gouvernement mexicain est excellent et je ne leur en veux pas d'exploiter les États-Unis. Mais ils vont payer".

Vu sur : Lu sur BFMTV
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Anorexie : une nouvelle étude montre que les causes ne sont pas seulement psychologiques

02.

Finale de la CAN : 48% des Français pensent qu'il est normal pour des personnes d'origine algérienne de manifester leur joie et leur attachement à leur pays lors des victoires de l'Algérie en football

03.

Le pape François a transmis un message "très touchant" à Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert

04.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

05.

Contamination au tritium des rivières françaises : anatomie d’une opération destinée à générer une peur infondée sur le nucléaire

06.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

07.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

03.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

06.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 12/01/2017 - 20:03
La preuve
Qu'il y a quelque chose de pourri au royaume de CNN ....
Beredan
- 12/01/2017 - 01:39
Trump à de la stature...
Et du répondant...le front des merdias se disloque . Pour ce qui concerne le Pentagone et les Agences , leurs Chefs qui doivent tout à Obama ont avalé et endossé le montage de ce dossier ,sachant qu'ils ne seront pas reconduits par Trump...mais certains de leurs collaborateurs écœurés du procédé font fuiter de grosses quantités d'informations vers les conseillers de Trump.... le piège est éventé et les comptes vont se règlera sans esclandre.
clint
- 11/01/2017 - 21:23
Comme sur le FN on peut tout dire ça les renforce !
Sans objet !