En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
ça vient d'être publié
light > Culture
Lecteurs orphelins
Quino, le dessinateur et scénariste argentin, créateur du personnage de "Mafalda", est mort à l'âge de 88 ans
il y a 5 heures 37 min
pépites > Justice
Mesures de restrictions
Covid-19 : la justice confirme la fermeture des bars et des restaurants à Aix-en-Provence et à Marseille
il y a 7 heures 56 min
pépites > Politique
Rapport
Soupçons de détournement de fonds publics : le conseil régional d'Ile-de-France visé par des perquisitions
il y a 8 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mon Cousin" de Jan Kounen : l’enfant terrible du cinéma français s’est amusé à "lifter" les codes des films de duos à la Francis Veber

il y a 10 heures 17 min
pépites > France
Affolement sur les réseaux sociaux
Détonation à Paris : un avion a franchi le mur du son
il y a 10 heures 47 min
light > Société
Croc Top
55% des Français se prononcent pour une interdiction des tee-shirts laissant apparaître le nombril dans les lycées
il y a 12 heures 24 min
décryptage > Politique
A voté

Oui, il faut abaisser à 16 ans l’âge du droit de vote

il y a 12 heures 58 min
décryptage > Société
Etincelles

Ce qui se passe vraiment lorsqu’un parfait inconnu devient un ami proche quasi instantanément

il y a 13 heures 19 min
pépite vidéo > Politique
Démocrates Vs Républicains
Présidentielle américaine : retrouvez le premier débat entre Donald Trump et Joe Biden
il y a 13 heures 49 min
décryptage > International
Course à la Maison Blanche

Trump - Biden : un débat chaotique qui ne devrait pas changer les lignes

il y a 14 heures 6 min
pépites > Défense
Guerre
L'Azerbaïdjan va combattre jusqu'au "retrait total" des Arméniens du Karabakh
il y a 7 heures 28 min
décryptage > Politique
CAMPAGNE ÉLECTORALE

LR intermittent : mais à quoi a donc joué Gérard Larcher pendant les sénatoriales ?

il y a 8 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Cabaret Louise" de Régis Vlachos : quand l'histoire de la révolutionnaire Louise Michel est revisitée, complètement décalée, avec des incursions en mai 1968 et avec les Gilets jaunes

il y a 9 heures 55 min
light > High-tech
Pas Perdu
Un système d'adresse gratuit pour localiser avec précision n'importe quel endroit dans le monde
il y a 10 heures 35 min
Bulles
Une marque de champagne propose un millésime 2010 bien que cette année-là soit considérée comme à oublier
il y a 11 heures 19 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

A la découverte des Emirats arabes unis

il y a 12 heures 25 min
light > Economie
Crise
Disney supprime 28.000 emplois sur 100.000 employés dans ses parcs aux USA
il y a 13 heures 4 min
décryptage > Science
Imagination

Bonne nuit les petits (cyborgs) : le MIT développe une technologie pour téléguider les rêves

il y a 13 heures 33 min
light > High-tech
Sécurité
Amazon One : un nouveau système de paiement en magasin, un scanner qui analyse votre main
il y a 13 heures 59 min
décryptage > Economie
Espoir

Les ménages américains ont connu un boom de leur pouvoir d’achat pendant les années 2010. Voilà les leçons que l’Europe pourrait en retenir

il y a 14 heures 33 min
© Reuters
© Reuters
La femme est l’avenir de l’Homme

La première femme pilote afghane, menacée de mort, ne veut pas rentrer dans son pays

Publié le 27 décembre 2016
Sa sécurité en Afghanistan ne peut pas être assurée. Elle va faire une demande d’asile politique aux Etats-Unis.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sa sécurité en Afghanistan ne peut pas être assurée. Elle va faire une demande d’asile politique aux Etats-Unis.

Elle s’appelle Niloofar Rahmani, mais on la surnomme la « Top Gun afghane ». Elle est âgée de seulement 25 ans et elle est la première femme pilote d’Afghanistan. Au-delà de son destin individuel, elle était donc devenue un symbole d’émancipation pour les femmes de ce pays en s’illustrant dans un domaine à très forte majorité masculine.

Elle est en formation depuis plus d’un an dans l’armée de l’air américaine, et doit normalement retourner dans son pays comme cela avait été convenu. Sauf qu’elle s’y sent menacée. Elle est donc bien décidée à rester. Elle va faire en ce sens une demande d’asile politique aux Etats-Unis.

En Afghanistan, certains l’accusent de trahison. C’est le cas notamment du porte-parole du ministère de la Défense, Mohammad Radmanesh. « Ce qu’elle dit aux Etats-Unis était irresponsable et inattendu. Elle devait être un modèle pour les autres jeunes Afghans (…) C’est une honte » a-t-il déclaré. L’avocate de Niloofar Rahmani a répondu au contraire que « la vraie trahison à l’égard de l’Afghanistan vient de ceux qui menacent sa vie et celle de sa famille, et aussi ce ceux qui continuent d’opprimer les femmes ».

Le département d’Etat américain lui avait remis le titre du prix international des « femmes de courage ». Elle avait alors reçu beaucoup de menaces de mort, et pas uniquement de la part d’hommes. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 29/12/2016 - 04:30
@ clint
Comme je m'y attendais, mon commentaire a été effacé.
ISABLEUE
- 28/12/2016 - 10:59
c'est le problème
les "civilisés" nous, nous voudrions que les femmes puissent faire les mêmes jobs... Ici quelques rigolades et œillades déplacées.. là-bas la mort..
Laissons les tranquilles, on ne peut civiliser ceux qui veulent rester au moyen âge.
C3H5.NO3.3
- 28/12/2016 - 10:05
avenir de l'Homme
Mais pas du musulman.