En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

02.

Emmanuel Macron osera-t-il annoncer l’obligation du port du masque dans les lieux publics ?

03.

La France des caïds : l’inquiétante porosité du grand banditisme

04.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

05.

Donald Trump veut-il mettre en faillite Xi Jinping et la Chine ?

06.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

07.

Coronavirus : la pandémie entraîne une chute de la consommation de viande sans précédent depuis des décennies

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

05.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

06.

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

ça vient d'être publié
pépites > France
Le retour du masque
Jean Castex : le port du masque dans les lieux clos est "à l'étude"
il y a 3 min 58 sec
pépite vidéo > Europe
Sur le fil du rasoir
Pologne : Le conservateur Andrzej Duda réélu président de justesse
il y a 2 heures 39 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

La seule chose à relocaliser d’urgence ? C’est une intelligence de la proximité

il y a 3 heures 46 min
décryptage > Consommation
"Végécovid"

Coronavirus : la pandémie entraîne une chute de la consommation de viande sans précédent depuis des décennies

il y a 4 heures 17 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Emmanuel Macron osera-t-il annoncer l’obligation du port du masque dans les lieux publics ?

il y a 5 heures 19 min
décryptage > Politique
Pour une meilleure action publique

Plan de relance : ces erreurs de la stratégie gouvernementale qui risquent de nous coûter cher

il y a 5 heures 47 min
pépites > France
Sentiment d'abandon
Carlos Ghosn critique l’attitude de la France et estime avoir été "abandonné"
il y a 15 heures 12 min
pépite vidéo > Santé
Geste symbolique
Coronavirus : Donald Trump porte un masque en public pour la première fois
il y a 16 heures 27 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : la démocratie à l’épreuve du coronavirus

il y a 1 jour 17 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Crise du coronavirus aux Etats-Unis : une mise à l’épreuve des valeurs fondamentales de la société américaine

il y a 1 jour 50 min
pépites > Economie
Tax-free
83 millionaires réclament plus de taxes pour lutter contre la crise du coronavirus
il y a 1 heure 48 min
décryptage > International
Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

De sommets en sommets : un même constat d’indéniables résultats opérationnels mais inachevés et perturbés par l’absence de cohésion politique

il y a 3 heures 34 min
décryptage > Culture
Disraeli Scanner

La vérité nous rendra la liberté

il y a 4 heures 2 min
décryptage > Politique
La menace droite

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

il y a 4 heures 54 min
décryptage > Politique
La voie du nord

Cette autre France qu’entend incarner Xavier Bertrand pour ne pas se laisser asphyxier par Emmanuel Macron

il y a 5 heures 36 min
light > Religion
Religion
Transformation de Sainte-Sophie : le pape François se dit "très affligé"
il y a 14 heures 43 min
pépite vidéo > Culture
Indignation sur les réseaux sociaux
Relâchement ? : des milliers de personnes réunies pour le concert du DJ The Avener à Nice
il y a 15 heures 58 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

La France des caïds : l’inquiétante porosité du grand banditisme

il y a 23 heures 30 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Covid-19 : la société française face au confinement

il y a 1 jour 34 min
décryptage > Culture
Il faut que tout change pour que tout change

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

il y a 1 jour 1 heure
© Reuters
© Reuters
Accusations

Syrie : Vladimir Poutine critique les Occidentaux pour leur absence lors de l'évacuation d'Alep

Publié le 23 décembre 2016
Le président russe a notamment reproché à Obama de relancer la course aux armements.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président russe a notamment reproché à Obama de relancer la course aux armements.

Lors de sa conférence presse annuelle, Vladimir Poutine s'est félicité ce vendredi d'avoir réussi "la plus importante action humanitaire internationale du monde contemporain" à Alep. Le président russe a indiqué que "plus de 100 000 personnes ont été évacuées d'Alep et des milliers ont été évacués d'autres villes en échange de l'évacuation d'Alep".

Il a profité pour attirer l'attention sur l'absence des Occidentaux de ce processus, notant que l'évacuation "n'aurait pu être achevée sans la participation active du président turc et du président iranien" Bien évidemment, Bachar el Assad n'a pas été oublié. Vladimir Poutine l'a complimenté pour "sa bonne volonté et son travail".

Accusations contre les États-Unis

Il a aussi reproché à Obama d'être le responsable de la nouvelle course aux armements. Tout en assurant que la Russie n'en veut pas, Vladimir Poutine a indiqué que les systèmes nucléaires russes sont capables de franchir tous les boucliers antimissiles, y compris américains. "90% des capacités nucléaires russes ont été modernisées", a prévenu Vladimir Poutine, promettant de diminuer les dépenses militaires à 2,8% du PIB dans le futur proche.

Outre, fâché que la Russie soit accusée d'ingérence dans les élections américaines, il a qualifié "d'humiliation" pour les démocrates la défaite d'Hillary Clinton. Accusé les mêmes d'être mauvais perdants, tricheurs (à propos de l'écartement de Bernie Sanders) et de s'être "coupés du peuple".

Ukraine

Il n'a pas parlé de l'Europe au cours des quatre heures de la conférence de presse, retransmise en direct sur 6 chaînes fédérales russes. Vladimir Poutine s'est juste limité à avertir les Européens que la fin du régime des visas pour l'Ukraine "va fortement surcharger le marché du travail de l'UE". Il a néanmoins enjoint les Européens d'accorder aux Ukrainiens le droit de travailler légalement "afin qu'ils ne soient pas affreusement exploités". 

>>> À lire aussi : Un parlementaire américain exige une enquête sur les relations entre Marine Le Pen et Vladimir Poutine… mais au fait, comment les intérêts américains sont-ils eux aussi relayés dans la vie politique française ?

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Plongeur
- 24/12/2016 - 14:31
A bd
Il a opposé son veto tant que la dératisation n'était pas finie.
Plongeur
- 24/12/2016 - 14:30
Poutine a fait le boulot de façon pragmatique.
Il a chassé Al Quaeda d'Alep en limitant les dégats, il a fait évacuer les civils, quant aux donneurs de leçons, ils ont fait quoi ?
Pourquoi ne parle t'on plus de Mossoul ?
bd
- 24/12/2016 - 12:50
Manipulateur! ... Les vetos, c'était lui!
Vladimir Putin ne manque pas d'air...