En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

03.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

04.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

05.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

06.

Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"

07.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

06.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
A l’Ouest, rien de nouveau

Le terrorisme fait-il encore bouger les lignes chez les électeurs ?

il y a 38 sec
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 21 min
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 1 heure 43 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 2 heures 39 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 2 heures 48 min
pépites > Justice
Terrorisme
Sept personnes mises en examen après l'assassinat de Samuel Paty
il y a 3 heures 40 min
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 14 heures 7 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 18 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 21 heures 9 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 22 heures 45 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 11 min 29 sec
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 1 heure 7 sec
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 2 heures 20 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 2 heures 44 min
décryptage > Education
Education nationale

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel Macron dénonce les lâches qui ont livré le professeur aux barbares mais oublie de cibler le "pas-de-vagues"

il y a 2 heures 55 min
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 13 heures 23 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 14 heures 50 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 19 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 21 heures 32 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 23 heures 7 min
© Reuters
© Reuters
Dysfonctionnements…

Attentat de Berlin : les autorités allemandes sont sous le feu des critiques

Publié le 22 décembre 2016
Anis Amri, le terroriste qui fait l’objet d’un avis de recherche en Europe, était connu de la police.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anis Amri, le terroriste qui fait l’objet d’un avis de recherche en Europe, était connu de la police.

Les nuages s'assombrissent au-dessus d'Angela Merkel. Depuis que la police a révélé que le suspect tunisien de l’attentat au camion à Berlin était connu pour être un islamiste dangereux, les autorités allemandes sont sous le feu des critiques. Angela Merkel doit donc affronter un flot d'accusations outre celles qui concernent sa politique d’accueil généreuse des réfugiés en Allemagne. 

Connu des services allemands et américains 

Anis Amri était donc bien connu de la police allemande. Durant l’année, il a fait l’objet d’une surveillance, notamment à Berlin où on le soupçonnait de préparer un cambriolage pour financer l’achat d’armes automatiques et un attentat. Néanmoins, l’enquête a été abandonnée par le parquet en septembre faute d’éléments probants. Cependant, sa demande d’asile a été rejetée mais son expulsion a été bloquée par son pays d’origine.

Le New York Times affirme de son côté, que ce suspect numéro 1 était aussi connu des autorités américaines pour avoir au moins une fois été en contact avec l’État islamique et avoir fait des recherches sur internet afin de fabriquer des explosifs. Et le magazine allemand Der Spiegel, qui cite les écoutes téléphoniques de "prédicateurs" islamistes, affirme qu’il s’était proposé "depuis des mois" pour une mission-suicide. Malgré cette longue liste de suspicions, celui qui a tué 12 personnes et blessé 48 au marché de Noël ce lundi a été laissé en liberté par manque de preuve ou, semble-t-il, de coordination entre les différentes administrations.

>>> À lire aussi : Cette autre menace silencieuse qui inquiète les agences européennes de lutte contre le terrorisme

Lacunes du système 

"Ce n’est pas comme cela que nous allons garantir la sécurité de l’Allemagne", a dénoncé l’un des responsables du parti conservateur de la chancelière Angela Merkel (CDU), Armin Laschet, à propos des failles ayant empêché l’arrestation ou l’expulsion d’Anis Amri. Le cas Anis Amri place "une loupe" sur les lacunes du système, a lancé un autre membre de la famille politique de la chancelière, Stephan Mayer.

Trois jours après l’attaque meurtrière, la police semble n’avoir aucune idée du lieu où il peut se cacher. Une récompense de 100 000 euros est même proposée. Le fugitif, probablement armé, "a pris le large", pronostique un enquêteur sous couvert d’anonymat dans Die Welt. 

 

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
langue de pivert
- 23/12/2016 - 16:29
Soyez maudits !
Il ne s'agit pas de dysfonctionnements. Seulement l'application par l'Allemagne, la France, la Belgique et en règle générale les démocraties molles européennes de ce que j'appellerais "la ligne Cazeneuve". Le doute doit profiter aux rats d’Allah. Qu'importe que les citoyens européens tombent par centaines. Ces gouvernements ont du sang jusqu'aux coudes. En France, ce que je connais le mieux, l'exécutif est sur la défensive sur son propre sol depuis 4 ans ! Toujours un coup de retard ! Pourtant les cibles sont connues, logées il suffit de donner des ordres et un coup de filet général et coordonné (si possible au niveau européen). Vous avez 5 mn pour sortir à poil les mains sur la tête. Après vous serez éliminés sans pitié. Après Pearl-Harbor il ne faisait pas bon être d'origine japonaise aux States. Et pourtant c'étaient de braves et bons Américains. La guerre c'est dégueulasse. Si on a peur de se salir les pattes il ne faut pas les déclencher. Et c'est quand même le salopard de l’Élysée qui a donné un bon prétexte aux muzz atteints de rage coranique. Ils n'en demandaient pas tant ! Les muzz ont tous les droits chez eux, aucun chez nous ! Le reste c'est de la littérature !
J'accuse
- 22/12/2016 - 19:32
Négligences... mais là, elles sont criminelles
Ce terroriste-là, on le connaissait, mais il y en a plus qu'on ne connait pas, comme le chauffeur de Nice. Les autorités allemandes ont fait comme si un attentat au camion n'était pas envisageable chez eux, et n'ont pas protégé les rassemblements de foule. Comment appelle-t-on des responsables (élus, ministres, fonctionnaires) connaissant les risques mortels que court la population, et qui ne font rien pour la protéger?
ikaris
- 22/12/2016 - 18:20
Différence France Allemagne
Avec ça la Frau Merkel elle va au moins faire profil bas avec confession publique, probablement abandonner sa candidature voire démissionner. avant les fêtes. Nous on a eu la même chose que les allemands en plus flagrant : des fichés S bien connus et des repris de justice pas français qui ont fait des tas d'attentats et ben il s'est passé quoi ??? Le pouvoir a été conforté, il a même dit que c'était de la faute du FN et qu'il fallait plus de migrants et en plus le ministre de l'intérieur de l'époque est devenu premier sinistre !! C'est à hurler non ?? C'est à des choses comme ça qu'on se met à préférer la gouvernance à l'allemande !