En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

07.

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 1 heure 8 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 1 heure 54 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 2 heures 11 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 2 heures 28 min
décryptage > International
Automne chinois

Hong Kong ou l’illustration que la Révolution de velours tchèque ne serait plus possible 30 ans après ?

il y a 2 heures 30 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

il y a 2 heures 31 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le libéralisme : seul véritable humanisme

il y a 2 heures 31 min
décryptage > Histoire
Ave Zemmour !

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

il y a 2 heures 31 min
décryptage > Economie
Préjugés

Pascal Salin : "Nombre de Français sont allergiques au libéralisme car ils ignorent l’amélioration de leur vie qu’apporterait un vrai libéralisme"

il y a 2 heures 34 min
Pas bien
Un tiers des Français avoue avoir déjà fraudé son assurance
il y a 20 heures 8 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 1 heure 26 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 2 heures 5 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 2 heures 28 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 2 heures 29 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment la momie de Ramsès II a bénéficié d'une "seconde jeunesse" grâce à une exposition organisée à Paris en 1976

il y a 2 heures 30 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L'habile stratégie de Xi Jinping pour placer la Chine au centre de l'échiquier mondial

il y a 2 heures 31 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les moyens efficaces pour lutter contre le cancer, LA maladie du XXème siècle qui pourrait être vaincue dans les prochaines décennies

il y a 2 heures 31 min
décryptage > Environnement
Effet collatéral

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

il y a 2 heures 32 min
light > High-tech
Jeu de vilains
Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes
il y a 19 heures 53 min
light > Société
Transports
Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels
il y a 20 heures 26 min
© Reuters
© Reuters
Étonnant

Les Français accordent plus d’importance à la police qu’à l’Éducation nationale

Publié le 19 décembre 2016
L'Institut Paul Delouvrier a dévoilé son édition 2016 du baromètre des services publics.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Institut Paul Delouvrier a dévoilé son édition 2016 du baromètre des services publics.

Le baromètre de l'Institut Paul Delouvrier sur les services publics, réalisée par Kantar Public, place, pour la première fois, la police/gendarmerie dans le trio de tête des préoccupations des Français. L'emploi et l'Éducation nationale, et la santé, se suivent ensuite respectivement.

82 % des Français sont satisfaits de la police et la gendarmerie

Ainsi 44 % des sondés (soit + 16 points en un an) font une priorité de l'action de l'État (contre 52 % pour l'emploi et la lutte contre le chômage). La Défense (en 6e position du classement) enregistre la deuxième plus forte progression de ce baromètre (+ 8 points).

Globalement, 69 % des usagers directs des services publics de l'État se disent satisfaits de leurs prestations, contre 37 % des Français dans leur ensemble qui en ont une bonne opinion. C'est encore la police et la gendarmerie qui enregistre la meilleure opinion globale (57 % d'opinion positives) et la plus forte satisfaction des usagers (82 %, + 4 points). La santé publique et la sécurité sociale affichent respectivement 49 % et 48 % de bonnes opinions et 78 % et 76 % de taux de satisfaction.

L'Éducation nationale est en chute libre

Quant à l'Éducation nationale, elle voit son image se dégrader (33 % de bonnes opinions, - 4 points). Toutefois, elle maintient un bon niveau de satisfaction des usagers (68 %, - 1 point). Cependant, selon l'étude, la différence entre la part d'usagers très satisfaits et très mécontents s'est énormément dégradée en 11 ans. En effet, en 2005, elle était de 16 points, aujourd’hui, elle n'est plus que d’un point (8 % d'usagers très satisfaits contre 7 % très mécontents).

Parmi tous les services publics, la police et la gendarmerie sont donc les seuls à voir leur score en hausse. Le mauvais élève de la classe est donc la justice et l'emploi (lutte contre le chômage). Qaunt à la justice, elle atteint ainsi son plus mauvais score en matière d'opinion (28 %), tandis que l'emploi, pourtant la priorité n°1 des Français, affiche seulement 13 % de bonnes opinions et 45 % d'usagers satisfaits. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

07.

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 19/12/2016 - 22:36
Satisfaction
Pour ce qui est de l'éducation, une fois qu'on en est sorti on peut difficilement juger de son efficacité: quand on est objectif on ne sait pas forcément si c'est l'école qui est nulle ou nos enfants qui sont idiots.
Pour la police c'est différent. Tant qu'on n'est pas agressé, cambriolé, etc. on peut estimer qu'elle est efficace. Par contre si on est agressé il faudra convenir qu'elle n'a pas fait son boulot. Car ce que veut d'abord le citoyen c'est ne pas être une victime. Le fait que l'on attrape l'auteur de l'agression n'est qu'une maigre consolation. Les coupables, on peu les mettre en prison ou les pendre en place de grève (c'est quand même mieux). Mais dans tous les cas ça n'apaise pas les traumatisé ni ne ressuscite les morts.
Anguerrand
- 19/12/2016 - 17:14
Des profs à tiers temps
Officiellement ils travaillent 144 jours par an. Oui mais, il faut retrancher les maladies ( 23 jours/ans un record, les grèves, fin des cours réels vers le mois de mai, les sorties dites " éducatives" la formation durant les heures de travail, les journées du Maire, ils refusent néanmoins de faire de l'assistance aux enfants en difficultés, n'ont plus les compétences nécessaires. Alors travailler à peine une journée sur trois travaillée, tout en étant jamais satisfaits et politisés il ne faut pas s'attendre à des miracles pour nos enfants. On pourrait rajouter 100.000 enseignants de plus ça ne changerait rien. Dans certains pays les enseignant ont une semaine de congés par an et doivent faire des cours à une classe le matin et reprendre une seconde classe l'après midi, le tout sans faire de grèves. De plus nos enseignants n'avancent pas au mérite mais à l'ancienneté tout ce qu'il ne faut pas faire pour motiver les profs.
Septentrionale
- 19/12/2016 - 15:28
Ces sondages malsains dirigés et enrobés pour tous
Pour assimiler la notion de protection/sécurité physique, qui est un Droit dont l'Etat à le Devoir, à une dérive étatiK où l'interventionnisme s'immisce en nounou d'état avec un enseignement dirigé sans exigence. Il y a de beaux salopards dans une gauche large où s'allient en embuscade les parasites institutionnalisés. Des manipulateurs entretenus à nos frais sont dissimulés derrière tout cela. François Fillon leur fait peur. Ils veulent faire peur par des amalgames de mafieux,organisés en désinformation. Car ils ont peur de perdre leurs privilèges indus et ils jouent leur va-tout. Leurs actions sont entreprises à mauvais escient pour leurs seuls profits personnels Je compte sur François Fillon et son équipe rapprochée pour les démasquer et dénoncer toute leur perversité haut et fort. Que ces incompétents patentés et perfides soient bannis en 2017 et mis hors d'état de nuire et de braire inlassablement. Il faudra mater cette mafia d'état insatiable dans une structure obscure et sans état d'âme.