En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

02.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

03.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

04.

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

05.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

06.

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

07.

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Solidarité
Covid-19 : la Commission européenne propose un fonds de relance de 750 milliards d'euros pour sortir de la crise
il y a 44 min 38 sec
pépite vidéo > Science
Bond de géant pour l’humanité
Plus que quelques heures avant le premier vol habité de SpaceX
il y a 1 heure 40 min
décryptage > France
Hexagone

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

il y a 4 heures 5 min
décryptage > Société
Univers cauchemardesques

Pourquoi les oeuvres dystopiques déprimantes attirent tant de gens par temps de pandémie ?

il y a 5 heures 14 min
décryptage > Politique
Des hommes, des vrais !

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

il y a 5 heures 46 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron se réinvente en ministre de l’Industrie très gaullien… dans un environnement concurrentiel totalement différent

il y a 6 heures 25 min
light > People
"Cauchemar"
Le ténor Andrea Bocelli révèle avoir été atteint par le coronavirus
il y a 19 heures 8 min
pépites > Economie
"Se battre pour l’emploi et l’industrie"
Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques
il y a 21 heures 20 min
pépites > Santé
Immunité
Coronavirus : les malades faiblement atteints pourraient être immunisés, selon une nouvelle étude
il y a 22 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’empreinte du dieu" (Tome 4 de la saga "Gens du Nord") de Maxence Van der Meersch : cet été 2020 marchez en Flandres dans les empreintes du dieu

il y a 23 heures 49 min
pépites > Justice
Justice
Fraude fiscale : Patrick Balkany est condamné en appel à cinq ans de prison, son épouse Isabelle à quatre ans d’emprisonnement
il y a 1 heure 12 min
décryptage > Economie
Plan de relance

Le gouvernement contaminé par le virus du micro-management

il y a 3 heures 49 min
décryptage > Economie
Soutien face à la crise

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

il y a 4 heures 52 min
décryptage > Economie
Crise économique

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

il y a 5 heures 25 min
décryptage > France
Polarisation du débat

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

il y a 6 heures 6 min
décryptage > Politique
Zombie qui s’ignore

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

il y a 6 heures 38 min
pépite vidéo > Economie
Plan de soutien "massif"
Soutien au secteur automobile : retrouvez l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron
il y a 20 heures 19 min
Relance de la consommation
Le Printemps Haussmann à Paris va pouvoir rouvrir ses portes suite à une décision de justice
il y a 22 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mandela, une philosophie en actes" de Jean-Paul Jouary : un essai intéressant qui appelle néanmoins pas mal de réserves…

il y a 23 heures 34 min
pépites > Politique
"Agir ensemble"
Création d’un 10e groupe politique, situé dans la majorité, à l’Assemblée nationale
il y a 1 jour 10 min
© Reuters
© Reuters
Étonnant

Les Français accordent plus d’importance à la police qu’à l’Éducation nationale

Publié le 19 décembre 2016
L'Institut Paul Delouvrier a dévoilé son édition 2016 du baromètre des services publics.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Institut Paul Delouvrier a dévoilé son édition 2016 du baromètre des services publics.

Le baromètre de l'Institut Paul Delouvrier sur les services publics, réalisée par Kantar Public, place, pour la première fois, la police/gendarmerie dans le trio de tête des préoccupations des Français. L'emploi et l'Éducation nationale, et la santé, se suivent ensuite respectivement.

82 % des Français sont satisfaits de la police et la gendarmerie

Ainsi 44 % des sondés (soit + 16 points en un an) font une priorité de l'action de l'État (contre 52 % pour l'emploi et la lutte contre le chômage). La Défense (en 6e position du classement) enregistre la deuxième plus forte progression de ce baromètre (+ 8 points).

Globalement, 69 % des usagers directs des services publics de l'État se disent satisfaits de leurs prestations, contre 37 % des Français dans leur ensemble qui en ont une bonne opinion. C'est encore la police et la gendarmerie qui enregistre la meilleure opinion globale (57 % d'opinion positives) et la plus forte satisfaction des usagers (82 %, + 4 points). La santé publique et la sécurité sociale affichent respectivement 49 % et 48 % de bonnes opinions et 78 % et 76 % de taux de satisfaction.

L'Éducation nationale est en chute libre

Quant à l'Éducation nationale, elle voit son image se dégrader (33 % de bonnes opinions, - 4 points). Toutefois, elle maintient un bon niveau de satisfaction des usagers (68 %, - 1 point). Cependant, selon l'étude, la différence entre la part d'usagers très satisfaits et très mécontents s'est énormément dégradée en 11 ans. En effet, en 2005, elle était de 16 points, aujourd’hui, elle n'est plus que d’un point (8 % d'usagers très satisfaits contre 7 % très mécontents).

Parmi tous les services publics, la police et la gendarmerie sont donc les seuls à voir leur score en hausse. Le mauvais élève de la classe est donc la justice et l'emploi (lutte contre le chômage). Qaunt à la justice, elle atteint ainsi son plus mauvais score en matière d'opinion (28 %), tandis que l'emploi, pourtant la priorité n°1 des Français, affiche seulement 13 % de bonnes opinions et 45 % d'usagers satisfaits. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 19/12/2016 - 22:36
Satisfaction
Pour ce qui est de l'éducation, une fois qu'on en est sorti on peut difficilement juger de son efficacité: quand on est objectif on ne sait pas forcément si c'est l'école qui est nulle ou nos enfants qui sont idiots.
Pour la police c'est différent. Tant qu'on n'est pas agressé, cambriolé, etc. on peut estimer qu'elle est efficace. Par contre si on est agressé il faudra convenir qu'elle n'a pas fait son boulot. Car ce que veut d'abord le citoyen c'est ne pas être une victime. Le fait que l'on attrape l'auteur de l'agression n'est qu'une maigre consolation. Les coupables, on peu les mettre en prison ou les pendre en place de grève (c'est quand même mieux). Mais dans tous les cas ça n'apaise pas les traumatisé ni ne ressuscite les morts.
Anguerrand
- 19/12/2016 - 17:14
Des profs à tiers temps
Officiellement ils travaillent 144 jours par an. Oui mais, il faut retrancher les maladies ( 23 jours/ans un record, les grèves, fin des cours réels vers le mois de mai, les sorties dites " éducatives" la formation durant les heures de travail, les journées du Maire, ils refusent néanmoins de faire de l'assistance aux enfants en difficultés, n'ont plus les compétences nécessaires. Alors travailler à peine une journée sur trois travaillée, tout en étant jamais satisfaits et politisés il ne faut pas s'attendre à des miracles pour nos enfants. On pourrait rajouter 100.000 enseignants de plus ça ne changerait rien. Dans certains pays les enseignant ont une semaine de congés par an et doivent faire des cours à une classe le matin et reprendre une seconde classe l'après midi, le tout sans faire de grèves. De plus nos enseignants n'avancent pas au mérite mais à l'ancienneté tout ce qu'il ne faut pas faire pour motiver les profs.
Septentrionale
- 19/12/2016 - 15:28
Ces sondages malsains dirigés et enrobés pour tous
Pour assimiler la notion de protection/sécurité physique, qui est un Droit dont l'Etat à le Devoir, à une dérive étatiK où l'interventionnisme s'immisce en nounou d'état avec un enseignement dirigé sans exigence. Il y a de beaux salopards dans une gauche large où s'allient en embuscade les parasites institutionnalisés. Des manipulateurs entretenus à nos frais sont dissimulés derrière tout cela. François Fillon leur fait peur. Ils veulent faire peur par des amalgames de mafieux,organisés en désinformation. Car ils ont peur de perdre leurs privilèges indus et ils jouent leur va-tout. Leurs actions sont entreprises à mauvais escient pour leurs seuls profits personnels Je compte sur François Fillon et son équipe rapprochée pour les démasquer et dénoncer toute leur perversité haut et fort. Que ces incompétents patentés et perfides soient bannis en 2017 et mis hors d'état de nuire et de braire inlassablement. Il faudra mater cette mafia d'état insatiable dans une structure obscure et sans état d'âme.