En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
"Les actions s'intensifieront"
Lutte contre l'islamisme : Emmanuel Macron annonce la dissolution du collectif "Cheikh Yassine" et s'engage à "intensifier" les actions
il y a 5 heures 33 min
décryptage > France
Frivolités de banlieue

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

il y a 7 heures 58 min
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 9 heures 11 min
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 10 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 11 heures 48 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 12 heures 47 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 13 heures 31 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 14 heures 2 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 14 heures 26 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 15 heures 1 min
light > Culture
Mea Culpa
Covid-19 : Nicolas Bedos reconnaît avoir écrit un texte "excessif et maladroit"
il y a 7 heures 35 min
décryptage > Justice
Justice

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

il y a 8 heures 22 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 10 heures 23 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 11 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 12 heures 3 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 13 heures 26 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 13 heures 47 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 14 heures 20 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 14 heures 32 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 15 heures 2 min
© Reuters
Atlantico.fr Hillary Clinton Barack Obama présidentielle américaine 2016
© Reuters
Atlantico.fr Hillary Clinton Barack Obama présidentielle américaine 2016
Justice

États-Unis : Barack Obama réfléchirait à gracier Hillary Clinton juste avant de partir

Publié le 10 novembre 2016
Donald Trump a déclaré qu'il voulait nommer un procureur pour poursivre l'ancienne secrétaire d'État.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Donald Trump a déclaré qu'il voulait nommer un procureur pour poursivre l'ancienne secrétaire d'État.

La Maison blanche a refusé d'exclure la possibilité que Barack Obama accorde une grâce présidentielle à Hillary Clinton avant l'expiration de son mandat le 20 janvier prochain. Josh Earnest, porte-parole de la présidence des États-Unis, a botté en touche sur une question au sujet de l'intention de Donald Trump, président-élu des États-Unis, de nommer un procureur spécial pour enquêter sur l'affaire des emails d'Hillary Clinton, disant que la Maison blanche ne communique pas sur les grâces présidentielles avant qu'elles ne soient signées. 

"Le président a gracié un nombre important d'américains qui purgaient des peines dans les prisons fédérales, et nous n'avons pas parlé en avance des plans du président d'offrir une grâce à ces individus", a-t-il déclaré. "C'est parce que nous ne parlons pas de la réflexion du président, surtout au sujet d'affaires précises qui pourraient recevoir une grâce ou une commutation de peine." 

Si Hillary Clinton n'a pas été mise en examen dans ses nombreuses affaires, et que le FBI a décidé à l'issue de son enquête de ne pas demander de mise en examen, Donald Trump a évoqué plusieurs fois la possibilité de nommer un procureur pour poursuivre l'ancienne secrétaire d'État pour ses diverses affaires. 

Comme dans de nombreux pays, le président des États-Unis a un important pouvoir de grâce. Une "tradition" de la présidence est le fait pour le président d'attribuer de nombreuses grâces à la fin de son mandat, après l'élection de son successeur. En 1974, le premier acte du président Gerald Ford, qui avait remplacé Richard Nixon après la démission de ce dernier, fut de le gracier pour ses actions liées au Watergate ; cette décision a provoqué un tollé national, et la plupart des experts pensent qu'elle fut une cause principale de sa défaite par Jimmy Carter en 1976. En 2000, Bill Clinton avait notamment gracié Marc Rich, financier vivant en Suisse car fugitif d'une instruction pour fraude fiscale, corruption et trafic d'influence, et important donateur des Clinton. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
MIMINE 95
- 11/11/2016 - 15:35
ENTRE GENS DE BONNE COMPAGNIE ...............
." En 2000, Bill Clinton avait notamment gracié Marc Rich, financier vivant en Suisse car fugitif d'une instruction pour fraude fiscale et corruption, et important donateur des Clinton." On vous le dit.... Une probité E-xem-plai-re !
Deudeuche
- 11/11/2016 - 14:58
laissez la divorcer
et faire son coming out, elle a tellement de copines!
2bout
- 11/11/2016 - 14:23
Ethique, mode d'emploi.
Des journalistes ont fait de la chasse aux lobbyistes leur fond de commerce et pourtant là, ils s'en accommodent.