En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© HBO
Game of Thrones
AT&T serait en "pourparlers avancés" pour acheter Time Warner
Publié le 21 octobre 2016
AT&T est le premier fournisseur d'accès aux États-Unis, et Time Warner est un conglomérat des médias.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
AT&T est le premier fournisseur d'accès aux États-Unis, et Time Warner est un conglomérat des médias.

AT&T, le géant américain des télécommunications, est "en pourparlers avancés" pour rachter Time Warner, le conglomérat des médias et du divertissement qui possède notamment les studios Warner, CNN, HBO et d'autres chaînes de télévisions. La transaction pourrait être annoncée ce week-end, et il s'agirait d'une transaction en numéraire et en actions. L'information est rapportée par Keach Hagey, Amol Sharma et Dana Cimilluca du Wall Street Journal, citant plusieurs sources proches du dossier. Selon les informations, les discussions ont vite avancé, et sont encore fluides et pourraient encore échouer, ou être reportées. Pour l'instant, on n'en sait pas plus. 

Si cette transaction était avérée, il s'agirait d'une des transactions les plus importantes dans les secteurs des télécommunications, des médias et des nouvelles technologies, qui convergent de plus en plus. AT&T a une capitalisation boursière de plus de 200 milliards de dollars ; Time Warner de plus de 70 milliards.

De telles discussions montrent la tendance à la convergence des médias et des infrastructures, notamment sous la pression des nouvelles technologies. Les fournisseurs d'accès cherchent à monter dans la chaîne de valeur en devenant propriétaires de contenus, et les producteurs de contenus, dont les modèles économiques sont remis en question par internet, peuvent chercher à se faire racheter.

Ceux aux longues mémoires se souviendront de la stratégie de Jean-Marie Messier de maîtriser "le contenu et le contenant", décriée après l'effondrement de la bulle internet des années 1990, mais qui aujourd'hui semble se réaliser de plus en plus. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Déclarations des revenus de 2018 : attention aux risques d’erreurs
02.
L’histoire fascinante du commando Kieffer
03.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
04.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
05.
Elevage : l'entreprise Hénaff félicitée par... l'association L214
06.
Morts par morsure de serpent : une plaie planétaire contre laquelle l’OMS entend entrer en guerre
07.
Gilets jaunes : les appartements d'un casseur saisis pour rembourser ses dégradations
01.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
04.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
05.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
06.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Européennes : François-Xavier Bellamy a exposé sa vision de l'Europe face à Nathalie Loiseau lors d'un débat organisé par l'Institut Montaigne
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Phlt1
- 22/10/2016 - 11:59
Heu..?.
Les phrases de Jean Marie Messier sur les contenus et les contenants continuent d'alimenter les articles. Mais si jean Marie Messier avait réellement compris la différence entre les contenus et les contenants, il n'aurait jamais tenté de racheter Universal. Ce qu'il n'a jamais compris, c'est la réalité de la véritable industrie des contenus, pas celle qu'on pratique en France, celle qu'on pratique aux USA. Déclarer qu'un jour tout passera dans le même tuyau ("convergence") n'est pas une idée de génie: c'est le simple constat de ce qu'est capable de faire la fibre optique. Bolloré fait aujourd'hui la même erreur, parce que ni l'un ni l'autre ne comprennent exactement la différence entre le contenu et le contenant. Quand à la stratégie de AT&T, il faut la comprendre comme opportuniste: ça ne veut pas dire qu'elle est exacte dans l'absolu, ça veut juste dire que c'est l'intérêt du moment, même si ce moment, grâce aux compétences de Time Warner, peut durer. Mais AT&T comme Warner maitrisent leur stratégie parce qu'ils connaissent exactement la différence entre contenus et contenants. Les Français ne la comprennent pas (sauf Ubisoft).