En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© HBO
Game of Thrones
AT&T serait en "pourparlers avancés" pour acheter Time Warner
Publié le 21 octobre 2016
AT&T est le premier fournisseur d'accès aux États-Unis, et Time Warner est un conglomérat des médias.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
AT&T est le premier fournisseur d'accès aux États-Unis, et Time Warner est un conglomérat des médias.

AT&T, le géant américain des télécommunications, est "en pourparlers avancés" pour rachter Time Warner, le conglomérat des médias et du divertissement qui possède notamment les studios Warner, CNN, HBO et d'autres chaînes de télévisions. La transaction pourrait être annoncée ce week-end, et il s'agirait d'une transaction en numéraire et en actions. L'information est rapportée par Keach Hagey, Amol Sharma et Dana Cimilluca du Wall Street Journal, citant plusieurs sources proches du dossier. Selon les informations, les discussions ont vite avancé, et sont encore fluides et pourraient encore échouer, ou être reportées. Pour l'instant, on n'en sait pas plus. 

Si cette transaction était avérée, il s'agirait d'une des transactions les plus importantes dans les secteurs des télécommunications, des médias et des nouvelles technologies, qui convergent de plus en plus. AT&T a une capitalisation boursière de plus de 200 milliards de dollars ; Time Warner de plus de 70 milliards.

De telles discussions montrent la tendance à la convergence des médias et des infrastructures, notamment sous la pression des nouvelles technologies. Les fournisseurs d'accès cherchent à monter dans la chaîne de valeur en devenant propriétaires de contenus, et les producteurs de contenus, dont les modèles économiques sont remis en question par internet, peuvent chercher à se faire racheter.

Ceux aux longues mémoires se souviendront de la stratégie de Jean-Marie Messier de maîtriser "le contenu et le contenant", décriée après l'effondrement de la bulle internet des années 1990, mais qui aujourd'hui semble se réaliser de plus en plus. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
02.
Quand Bret Easton Ellis atomise la “Génération Chochotte”
03.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
04.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
05.
La honte de l’empereur : loin du soleil d’Austerlitz, l’ombre infamante de la bataille de Toulouse
06.
De mystérieux investissements immobiliers de Qatar Charity en France
07.
Barbara Lefebvre : “Le patriotisme est intimement lié à la dimension militaire d’une nation”
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
04.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
05.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
06.
Faut-il craindre l'opération "Revanche pour le Sham" de l'EI
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Phlt1
- 22/10/2016 - 11:59
Heu..?.
Les phrases de Jean Marie Messier sur les contenus et les contenants continuent d'alimenter les articles. Mais si jean Marie Messier avait réellement compris la différence entre les contenus et les contenants, il n'aurait jamais tenté de racheter Universal. Ce qu'il n'a jamais compris, c'est la réalité de la véritable industrie des contenus, pas celle qu'on pratique en France, celle qu'on pratique aux USA. Déclarer qu'un jour tout passera dans le même tuyau ("convergence") n'est pas une idée de génie: c'est le simple constat de ce qu'est capable de faire la fibre optique. Bolloré fait aujourd'hui la même erreur, parce que ni l'un ni l'autre ne comprennent exactement la différence entre le contenu et le contenant. Quand à la stratégie de AT&T, il faut la comprendre comme opportuniste: ça ne veut pas dire qu'elle est exacte dans l'absolu, ça veut juste dire que c'est l'intérêt du moment, même si ce moment, grâce aux compétences de Time Warner, peut durer. Mais AT&T comme Warner maitrisent leur stratégie parce qu'ils connaissent exactement la différence entre contenus et contenants. Les Français ne la comprennent pas (sauf Ubisoft).