En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

05.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

05.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

ça vient d'être publié
light > Culture
Héritage
Plus de 12 millions de visiteurs ont participé aux Journées du patrimoine en France
il y a 4 heures 12 min
pépite vidéo > International
Epicentre
L'Albanie a été touchée par le séisme le plus fort depuis plus de 20 ans
il y a 6 heures 32 min
pépites > Politique
Secret de polichinelle
Municipales à Paris : Anne Hidalgo devrait officialiser sa candidature "dans les prochaines semaines"
il y a 8 heures 46 sec
décryptage > Politique
Effet de mode ?

Vraie fausse valeur : de Meghan Markle à Jean-Luc Mélenchon, anatomie de l'insoumission contemporaine

il y a 9 heures 53 min
light > Insolite
"Pleure pas nostalgie"
Didier Barbelivien relate le souvenir du jour où lui et Nicolas Sarkozy ont failli mourir en avion
il y a 10 heures 54 min
pépites > Politique
Vision politique
Valérie Pécresse plaide pour un "choc d'autorité" sur la question de l'immigration
il y a 11 heures 48 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Ovni : l’U.S. Navy dévoile des vidéos de "phénomènes aériens non identifiés" ; Un fossile rare datant de 10 millions d’années éclaire l’évolution de l’Homme
il y a 14 heures 22 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Les aléas financiers : l'épée de Damoclès au-dessus des agriculteurs

il y a 14 heures 36 min
décryptage > Education
Plus vert que ça tu meurs

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

il y a 14 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Les quatre coins du cœur" : un roman "inédit" de Françoise Sagan, publié aux éditions Plon

il y a 15 heures 3 min
light > Culture
Chiffres pharaoniques
1,42 million de personnes ont visité l'exposition Toutânkhamon
il y a 4 heures 44 min
pépite vidéo > Environnement
Pollution
Journée sans voiture : les images surréalistes des rues de Paris
il y a 7 heures 13 min
pépites > Société
Engagement
Extension de la PMA : Agnès Buzyn ne partage pas les réserves émises par l'Académie de médecine
il y a 8 heures 40 min
pépites > Justice
Cour de justice de la République
Affaire Karachi : Edouard Balladur et François Léotard sous la menace d’un procès
il y a 10 heures 17 min
décryptage > France
Entretien

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

il y a 11 heures 33 min
pépite vidéo > Politique
Convictions
"ONPC" : François-Xavier Bellamy interpellé sur sa position sur la PMA et l'avortement
il y a 12 heures 55 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Le chemin intérieur des prêtres face à la crise des vocations

il y a 14 heures 28 min
décryptage > Finance
Bonnes feuilles

L'opacité de l'utilisation des deniers publics : un véritable fléau français

il y a 14 heures 41 min
décryptage > Société
Etat nounou, Papa Macron

Enfance : ces autres besoins nettement plus urgents que d'accompagner les parents pendant les 1000 premiers jours de leurs bébés

il y a 14 heures 58 min
décryptage > Economie
Etat des lieux

A la suite de politiques de Quantitative Easing, l'ensemble des banques centrales du monde se trouvent dans un corner

il y a 15 heures 19 min
© Reuters
© Reuters
Extraterrestre

Quand Michel Sapin parle de Macron : "À lui de choisir s'il veut revenir sur Terre"

Publié le 18 octobre 2016
Alors que l’examen du budget commence à l’Assemblée, le ministre de l’Économie et des Finances tacle son prédécesseur.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que l’examen du budget commence à l’Assemblée, le ministre de l’Économie et des Finances tacle son prédécesseur.

Dans une interview accordée à Paris Match, le ministre de l'Économie et des Finances, Michel Sapin, en a profité pour donner un coup de griffe à Emmanuel Macron et a passé au crible les programmes économiques des candidats à la primaire de droite. 

A la question si son ancien collègue à Bercy, Emmanuel Macron, est-il encore rattrapable pour la gauche, Michel Sapin attaque d'emblée : "Je pense qu’il est ailleurs. Il ne pourra pas y rester très longtemps. L’ailleurs est parfois un endroit confortable, où on peut faire valoir facilement ses qualités, ses talents, sa brillance…" "Mais, ailleurs, on se ternit aussi très vite.", averti Michel Sapin. "À lui de choisir s'il veut revenir sur terre. Sur terre, il y a deux tours et un choix à faire entre les grandes familles politiques, la droite et la gauche."

Alors que l’examen du budget commence à l’Assemblée, le ministre de l'Économie et des Finance se questionne au sujet des programmes économiques des candidats à la primaire de droite. "Je vois des différences de personnalités et de comportement, mais je ne vois aucune différence entre eux dans le domaine économique."

"Juppé devrait se méfier du risque social, qu'il connaît bien !"

Quant à la volonté de ces candidats de supprimer entre 250 000 et 600 000 fonctionnaires, Michel Sapin juge que "c’est soit irréaliste, soit démagogique et mensonger." "Baisser les impôts est immédiat, tandis que la suppression de postes de fonctionnaires s’étale sur plusieurs années.", explique-t-l. Il profite aussi pour tacler l'ancien président : "Quand Nicolas Sarkozy compte sur 150 000 fonctionnaires de moins dans les collectivités locales, il envisage dans le même temps de baisser les dotations de l’État aux collectivités. Je ne comprends pas : l’un de ses bras droits, François Baroin, président de l’association des maires de France, s’est battu pour que nous arrêtions de baisser ces dotations."  "Quant à monsieur Juppé", il n'a pas pu échapper lui aussi à une pique. "Il ferait bien de se méfier du risque social, qu’il connaît bien !", juge Michel Sapin.  

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bd
- 02/11/2016 - 14:49
Plus de narcissique manipulateur à la présidence!
Ce message est plutôt destiné aux Sarkozystes. 
Sarkozy n'est pas Donald Trump mais on en est pas loin. 
Il a bon nombre de caractéristiques d'un narcissique... et en neuropsychiatrie, les narcissiques sont classés dans la même catégorie que les sociopathes et les psychopathes. 
Pourquoi lui donner une seconde chance alors qu'il a échoué lors de son précédent mandat et que l'offre politique est pléthorique? L'empathie est un meilleur critère pour un politique et le charisme est malheureusement une qualité bien différente de l'empathie. 
Le charisme de Nicolas Sarkozy cache bien son déficit d'empathie. 
Ne vous fiez donc pas au charisme d'un politicien pour effectuer votre choix. 
Débusquer et neutraliser les narcissiques en politique, c’est aussi lutter contre les propagateurs de haine.
Macron n'est pas un narcissique. Par contre, Sapin semble être un sacré manipulateur.
Le meilleur débat présidentiel serait un duel Macron/Juppé qui permettrait de mettre en lumière leurs différences.
assougoudrel
- 19/10/2016 - 04:56
Le "résineux"
est ailleurs et toujours à coté de la plaque. Un nul à chier qui donne des leçons. Si on comprend bien, il ne faut rien faire, sinon on va fâcher les fonctionnaires qui risquent de tout bloquer comme en 95. On ne peut pas dire qu'il en a dans la culotte, à part une merguez à moitié rognée par les rats et deux raisins de Corinthe.
pandore
- 18/10/2016 - 18:12
Ah !!!! libidineux premier !
Ça lui va bien de dire ça ; lui qui préfère taper dans la lune.....