En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© Reuters
Dans l'actu
Juppé, Ménard, Laurent… les réactions politiques de la matinée
Publié le 07 octobre 2016
Le passage d'Alain Juppé dans "L’émission politique" jeudi soir est au cœur de l'actualité politique de la matinée.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le passage d'Alain Juppé dans "L’émission politique" jeudi soir est au cœur de l'actualité politique de la matinée.

La grande actualité politique de ces dernières heures reste l'intervention d'Alain Juppé dans L'émission politique, sur France 2. Le maire de Bordeaux a abordé différents thèmes, économie, primaire de droite, crise migratoire… et a dû se confronter à Robert Ménard, invité par l'émission pour bousculer l'ancien Premier ministre. "Les gens qui sont là, on ne va pas les mettre dehors", a commencé l’élu proche du FN. Réponse ironique du maire de Bordeaux : "J’aime vous l’entendre dire". Robert Menard s'est agacé : "Je vous fais ce genre de procès d’intention monsieur ? Je trouve que c’est insultant. Vous êtes sur ce point-là un brin odieux". Alain Juppé a répliqué avec le sourire : "Toujours bon communiquant…"


Alain Juppé et Robert Ménard : un face à face... par Lopinionfr

Invité de RMC et BFMTV, Pierre Laurent a fustigé  les "propos très graves à la limite de l'apologie" des actes terroristes tenus par Eric Zemmour. Le secrétaire général du Parti communiste a estimé que "Zemmour tente de légitimer des idéologies qui pourraient aller jusqu'au crime", à la suite des déclarations du polémiste selon lesquelles il respectait "les gens prêts à mourir pour ce en quoi ils croient", alors qu'il parlait des jihadistes.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
Castaner : l'inconnue n'en était pas une (et peut-être pas la seule); Foresti rit au soleil, Laeticia Hallyday & Paris Jackson dépriment à L.A; Meghan engage un coach "gestion de bébé"; Public voit un enfant pour Jenifer et une joueuse du PSG pour MBappé
04.
Acte 19 des Gilets jaunes : victoire sur le terrain pour le gouvernement, incertitude politique maximale
05.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
06.
Accusation de plagiat : Kev Adams trouve "inacceptable" le procès fait à Gad Elmaleh
07.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
01.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
02.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
03.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
04.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
05.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
joke ka
- 07/10/2016 - 22:05
juppé Menard
Après s'être déclaré de "droite" comme pour s'en persuader lui même,il nous a apporté la preuve tout le long de l'émission qu'il était le digne successeur de Hollande. R ménard lui a fait remarquer que la France ne se relèverait pas d'un 2ème quinquennat "pour rien" .il dit vrai hélas ... Juppé risque même de faire pire que Hollande
Liberdom
- 07/10/2016 - 20:59
L'essentiel
Juppé est un repris de justice; il est intolérable qu'un ancien condamné puisse briguer la présidence de la république sauf dans une république bananière.
von straffenberg
- 07/10/2016 - 19:40
Juppé
J'ai regardé et écouté très très attentivement Juppé et mon opinion n'a pas changé . Juppé est dans la communication , parfois convaincant mais toujours dans l'affirmation d'un ego supérieur ,comme l'est Hollande ( Pas trés ouvert à l'analyse objective ) ; Son explication de la crise au Moyen Orient est pour le moins douteuse et colle beaucoup à la diplomatie Hollandaise ce qui me fait confirmer que le maire de Bordeaux racole les voix de gauche