En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Sarkozy flou photo LA Baule septembre 2016
Ouch

Guerre en Libye : un rapport parlementaire britannique accable Sarkozy

Publié le 14 septembre 2016
Celui-ci aurait voulu l'intervention, entre autres, pour "améliorer sa situation politique en France."
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Celui-ci aurait voulu l'intervention, entre autres, pour "améliorer sa situation politique en France."

La Commission des affaires étrangères de la Chambre des communes du Parlement britannique sur la décision de lancer la guerre en Libye accable Nicolas Sarkozy. Tous s'accord que ce sont les efforts diplomatiques de la France qui ont été décisifs dans la décision de la coalition d'intervenir militairement et de faire chuter le régime de Mouammar Kadhafi. Celui qui était président de la République y est accusé d'avoir favorisé l'intervention notamment pour "accroître l'influence française en Afrique du Nord" mais également pour "améliorer sa situation politique en France."

Souvenons-nous. C'est le Prinemps arabe, la Libye est en période insurrectionnelle, et des troupes du régime se dirigent vers Benghazi, la deuxième plus grande ville du pays ; le monde entier pense que des massacres atroces vont avoir lieu. Selon le rapport, la menace contre Benghazi était "nettement exagérée", et la décision d'abattre le régime de Kadhafi n'était pas nécessaire si la protection des civils étaient assurée ; des "solutions politiques" étaient envisageables, mais "le gouvernement britannique était exclusivement focalisé sur une intervention militaire", notamment à cause du forcing diplomatique de la France. 

Le rapport épingle également Alain Juppé, alors ministre des Affaires étrangères, qui avait déclaré devant le Conseil de sécurité de l'Onu que "la situation sur le terrain est plus alarmante que jamais", ajoutant qu'il "nous reste très peu de temps, c'est peut-être une question d'heures." 

Des conclusions qui ne vont pas plaire à droite en France, mais qui ne devraient également pas plaire à David Cameron, qui prépare sa nouvelle carrière après sa démission du Parlement, et est désigné "responsable final" de l'échec de l'intervention, par manque d'une "stratégie cohérente." 

Le rapport conclut que le résultat de l'intervention est "un effondrement politique et économique, des affrontements entre milices et tribus, des crises humanitaires et migratoires, des violations des droits de l’homme à grande échelle, la dissémination des armes du régime de Kadhafi dans toute la région et l’expansion de l'État islamique en Afrique du Nord."

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

02.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

03.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

04.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

05.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

06.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

07.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Borgowrio
- 15/09/2016 - 20:04
Désinformation
Je ne comprends pas .... Sarkosy n'était quand même pas Louis xiv ... L'intervention en Lybie a été votée à l'assemblée par la majorité des députés , socialistes compris ( sauf Emanueli ) Hollande compris , sauf les communistes ..
vangog
- 15/09/2016 - 14:33
@ISABLEUE s'il fallait aller au secours de tous
les arabes qui appellent au secours, le monde serait en guerre perpétuelle... On n'en est pas loin , et c'est le complexe militaro-industriel Bilderberg qui en est ravi, d'autant plus qu'arrive son petit pantin Hilarious Clinton, qui va nous relancer quelques guerres droidelhommistes pour fêter sa victoire en Novembre 2016...ce sont les medias Bilderberg et les généraux Lévy et Sarkozy qui ont fortement exagéré l'appel de Benghazi, afin de pouvoir déclencher leur petite gueguerre...
ISABLEUE
- 15/09/2016 - 13:22
Benghazi
Ce n'est pas le gouvernement de ce bled qui a appelé au secours ??