En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

03.

Vers un reconfinement national : en quoi sera-t-il différent du précédent ?

04.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

05.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

06.

Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter

07.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Consommation
Angoisse
Face aux rumeurs de reconfinement, les ventes de certains produits alimentaires ont déjà augmenté depuis quelques jours confirme Michel-Edouard Leclerc
il y a 33 min 30 sec
décryptage > International
Or noir

Israéliens et Arabes, unis même dans le pétrole

il y a 57 min 58 sec
light > Science
Gratte-ciel
Un récif plus haut que l'Empire State Building dans la Grande Barrière de corail en Australie
il y a 1 heure 29 min
pépites > Media
Contrarié
Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter
il y a 2 heures 36 sec
décryptage > France
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Liberté, j’écris ton nom

il y a 2 heures 38 min
décryptage > Santé
Lieux ciblés

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

il y a 3 heures 7 min
décryptage > International
Résistance face à la pandémie

Samfundssind : les Danois ont choisi leur mot de l’année 2020 et il est la clé de leur résilience face au Coronavirus

il y a 3 heures 15 min
décryptage > Politique
Chasse aux sorcières

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

il y a 4 heures 24 min
pépites > Politique
Coronavirus
Vers un reconfinement national : en quoi sera-t-il différent du précédent ?
il y a 5 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde" de Philippe de Villiers : La Vendée se prend pour Bibracte. La révolte gronde. Les 2 Villiers sont à la manoeuvre

il y a 18 heures 26 min
décryptage > Politique
Menace contre notre modèle de vie

Islamisme : la France face au défi du siècle

il y a 44 min 16 sec
décryptage > Economie
Adaptation face à la pandémie

Economie Covid-19 : et le pays qui bénéficie le plus du télétravail est…

il y a 1 heure 10 min
pépite vidéo > Politique
"La vie doit continuer"
Renaud Muselier plaide pour un confinement aménagé et différent de la période de mars dernier
il y a 1 heure 50 min
décryptage > France
Combat contre le séparatisme

Islamisation de la France : déni, lâcheté ou compromission ?

il y a 2 heures 21 min
décryptage > France
Tout change

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

il y a 2 heures 57 min
pépites > Politique
Coronavirus
L'exécutif pris entre deux feux : médecins d'un côté, chefs d'entreprises de l'autre
il y a 3 heures 13 min
décryptage > Santé
Lutte contre la pandémie

Covid-19 hors de contrôle : les nouveaux tests feront-ils (enfin) la différence ?

il y a 4 heures 13 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Mais quand va-t-on s’apercevoir que le débat entre la santé et l’économie est un faux débat ?

il y a 4 heures 46 min
pépites > Politique
Vers un nouveau confinement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron annoncera de nouvelles restrictions ce mercredi à 20 heures
il y a 17 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Chambre des dupes" de Camille Pascal : Louis XV et les soeurs Mailly-Nesle : amours, intrigues, courtisans... Un roman brillant et bien documenté

il y a 18 heures 37 min
Massacres

Syrie: Veto de la Russie et la Chine

Publié le 05 février 2012
Le projet de résolution soutenant le plan de la Ligue arabe n'a pas été adopté.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le projet de résolution soutenant le plan de la Ligue arabe n'a pas été adopté.

[Mis à jour le 05/02/2012 à 10h30]

La Russie et la Chine ont opposé ce samedi leur veto lors d'un vote au Conseil de sécurité de l'ONU sur un projet de résolution soutenant le plan de la Ligue arabe qui prévoit la mise à l'écart du président syrien Bachar al Assad.  Les treize autres membre du Conseil ont voté en faveur de ce texte.

L'Elysée a réagi dans la soirée, en "déplorant vivement" que "le Conseil de sécurité n’ait pu, pour la seconde fois, s’exprimer sur la situation en Syrie". Moscou et Pékin avaient déjà usé de leur droit de veto en octobre à l'ONU contre une résolution condamnant la répression des manifestations antigouvernementales en Syrie qui a fait selon l'ONU plus de 5.000 morts depuis mi-mars 2011.

"La France ne se résigne pas", poursuit le communiqué. Paris souhaite ainsi créer un "Groupe des amis du peuple syrien", en concertation "avec ses partenaires européens et arabes", "qui aura pour objectif d’apporter tout l’appui de la communauté internationale à la mise en œuvre de l’initiative de la Ligue Arabe".

Plus de 200 civils ont été tués dans la nuit de vendredi à samedi dans des bombardements du régime syrien sur Homs, haut-lieu de la contestation, a affirmé l'opposition, des allégations démenties par le régime qui a imputé le massacre à des hommes armés. Samedi, des ambassades de Syrie dans plusieurs pays ont été prises pour cibles par des opposants au Koweït, en Egypte, en Arabie Saoudite, en Grèce, au Royaume-Uni et en Allemagne.

Alors que doit se tenir aujourd'hui une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU, le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé a déclaré dans un communiqué que les autorités syriennes "ont franchi un pas supplémentaire dans la sauvagerie" à Homs. Malgré plus de dix mois de violences et au moins 6000 morts selon les militants, le Conseil a été incapable jusqu'ici d'adopter une résolution sur la Syrie. Un précédent texte avait été bloqué en octobre dernier par un veto russe et chinois, et la Russie bloque actuellement l'adoption d'une nouvelle résolution.

Il était difficile de confirmer l'information de source indépendante en raison des restrictions imposées à la presse étrangère, mais si le chiffre des plus de 200 morts s'avérait exact, il s'agirait de la journée la plus meurtrière depuis le début de la révolte contre le président Bachar al-Assad en mars 2011. L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) avait fait état plus tôt de tirs de mortiers sur Homs, faisant au moins 217 morts, des civils, et plusieurs centaines blessés.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Charly100
- 06/02/2012 - 12:01
Le regime syrien doit tomber
Torturer et tuer les enfants n'est qu'un des visages cruels du régime syrien. Ce qui se passe ne Syrie c'est encore pire que cela: savez vous que les milices et l'armée du régime criminel de Bachar El-Assad investissent les hôpitaux publiques et surtout privés. Elles arrêtent les manifestants blessés ainsi que le cadre médical qui les soignent. La plupart des blessés ainsi arrêtés sont liquidés et jetés dans la rue quand on ne volent pas leur organes avant de les jeter .... c'est un des visages du régime syrien sauvage criminel et inhumain ...
Diego
- 05/02/2012 - 21:57
désinformation
Le seul qu'on entend pas dans les médias est Thierry Meyssan. Lui il offre une analyse différente.Les médias à la solde des américains nous désinforment jours après jour. La Syrie est alliée de l'Iran ce qui déplait aux grandes démocraties que sont l'Arabie Saoudite et le Qatar .La minorité alaouite qui est au pouvoir protège, comme le faisait Sadam Hussein les autres minorités, chrétiennes, chiites.Il ne faut pas se tromper si Assad tombe ce sont les salafistes et les frères musulmans qui vont prendre le pouvoir, comme dans tous les pays qui ont fait leur "révolution". Car les révolutionnaires ce sont eux les islamistes. Chose que n'ont pas compris les ricains , ni les français et les anglais qui sont à leur remorque et leurs valets.
vangog
- 05/02/2012 - 16:42
Ne pas s'étonner du vote pro-dictature de Socialo-Communistes!
Poutine, ex KGBiste, dont les meurtres ont été absous par la bienpensance médiatique Française est l'allié du non moins meurtrier Hu Jintao, qui a réussi à occulter la répression des Tibétains aux yeux de nos médias oublieux. Leur passé parle pour eux, aussi ne nous étonnons pas qu'ils soutiennent des dictatures. Voir les dernières propositions de la Chine pour venir au secours de la dette européenne: elle est très similaire au chantage cynique d'un Hitler, ou d'un Staline. Au moins, nous voila prévenus!...