En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Reuters
Bis repetita

Bernard Cazeneuve réaffirme la poursuite du démantèlement "par étapes" de la "jungle" de Calais

Publié le 02 septembre 2016
Dans un entretien à Nord Littoral publié jeudi soir, le ministre de l'Intérieur a également annoncé des renforts de police pour assurer la sécurité des riverains.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un entretien à Nord Littoral publié jeudi soir, le ministre de l'Intérieur a également annoncé des renforts de police pour assurer la sécurité des riverains.

Le gouvernement est bien décidé à montrer qu’il s’occupe toujours du problème de Calais. Dans un entretien à Nord Littoral publié jeudi soir, Bernard Cazeneuve a annoncé que le gouvernement allait poursuivre le démantèlement "par étapes" du camp de migrants installé à Calais depuis le printemps 2015. "Mon intention est bien de poursuivre avec la plus grande détermination. Cela doit se faire par étapes, en commençant par créer davantage de places d'hébergement en France pour désengorger Calais", a lancé le ministre de l’Intérieur.

Ce dernier a affirmé que les pouvoirs publics ont "déjà commencé le démantèlement) de la zone nord, par un référé pour fermer les lieux de vente illégaux installés sur la Lande". "Ce processus a été freiné par une décision de justice et j'ai saisi le Conseil d'Etat à ce sujet", ajoute-t-il, faisant référence à la décision du tribunal administratif de Lille de mettre un veto à cette demande.
Le gouvernement souhaite par ailleurs intensifier les départs volontaires de Calais en créant d'ici la fin de l'année "2.000 nouvelles places d'hébergement en Centre d'accueil et d'orientation (CAO)" et "6.000 places en Centres d'accueil pour demandeurs d'asile (CADA)".

Bernard Cazeneuve a également souligné que 200 hommes viendront en renfort des 1.900 policiers et gendarmes présents sur Calais, pour "renforcer la lutte contre ces assauts de camions sur la rocade". Il détaille : "54 policiers de la police aux frontières et deux unités de forces mobiles supplémentaires soit 140 CRS, affectés en priorité à la rocade et sur l'A16, ce qui permettra de redéployer les effectifs des BAC pour la sécurité des riverains de la rocade et du centre-ville".

Le patron de la Place Beauvau effectuera une visite sur place ce vendredi, sa 8e depuis qu'il est ministre. Il doit rencontrer la maire Les Républicains de la ville, Natacha Bouchart, et s’entretiendra avec un collectif d’acteurs économiques du Calaisis "directement concernés par la problématique migratoire".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Finale de la CAN : 48% des Français pensent qu'il est normal pour des personnes d'origine algérienne de manifester leur joie et leur attachement à leur pays lors des victoires de l'Algérie en football

02.

Anorexie : une nouvelle étude montre que les causes ne sont pas seulement psychologiques

03.

Le pape François a transmis un message "très touchant" à Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert

04.

Contamination au tritium des rivières françaises : anatomie d’une opération destinée à générer une peur infondée sur le nucléaire

05.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

06.

Agnès Saal, condamnée pour des frais de taxi, a été suspendue de sa Légion d'honneur

07.

Finale de la CAN : cinquante nuances de troubles de la visibilité (identitaire) en France

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

05.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

05.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

06.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
D'AMATO
- 02/09/2016 - 22:07
Dire ...dire ...dire.....
....que les expulsions de clandestins ont diminué de près de 20% au premier semestre....
Ça c’est du travail bien fait ...Vive Cazeneuve notre percutant ministre....
D'AMATO
- 02/09/2016 - 22:00
OUI....! Mais par petites étapes
...de sorte que ceux qui arrivent sont toujours plus nombreux QUE CEUX QUI PARTENT....pour aller ou?-tenez vous bien-en FRANCE....
Vive la Corse qui me parait bien plus Calai.....
vangog
- 02/09/2016 - 14:41
Des villages entiers sont submergés par des migrants...
venant de Calais (qui ne désemplit pas: 10000 clandestins!), et à qui sont offerts des conditions d'accueil que la France n'offre plus à ses ressortissants dans la misère. C'est un pur scandale du gauchisme, et il faudra trouver et juger les responsables de cette injustice majeure, à la libération de la France!